Preparation d'un coup d'etat en Cote D'ivoire

Coup d'etat imminent en Cote D'ivoire

Selon des sources concordantes Le commandent "GBADIE" des forces commando de Koumassi à Abidjan en Côte d'Ivoire aurait tenté depuis plusieurs mois de rentré en contact avec Alexandre Benalla ex-conseiller de macron.

Au fin d'acquerir du materiel militaire et faire un coup de force à Abidjan

Après plusieurs tentatives infructueuses, celui-ci se serait tourné vers Abou Obeida Youssef al annabi chef d’AQMI, qui aurait succédé à Abdelmalek Droukdel,  depuis le 21 novembre 2020, par l'entremise d'un lieutenant d'Alou Doumbia un Malien de 34 ans
 
Au fin notamment de convoyé en voiture du Mali en Côte d'Ivoire les membres du commando de la Katiba Okba Ibn Nafaa
Ainsi que du matériel logistique (armement, radio, munitions et motos)

Plusieurs rencontres devraient avoir lieu dans le département de Tehini au nord de la Côte d'Ivoire

Bernard Émié, patron du renseignement extérieur français, à affirmé que les terroristes financent déjà des hommes qui se disséminent en Côte d'Ivoire ou au Bénin


La France, qui dispose de 900 soldats sur sa base militaire en Côte d'Ivoire, déploie également 5 100 hommes dans cette région depuis le lancement de l'opération Barkhane en 2014.

Des contacts aurait été nouer,  par le gendarme ivoirien, en particulier avec le Malien prédicateur radical Amadou Koufa, le chef de la katiba de Macina implanté dans le centre du Mali et appartenant au groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), principale alliance du Sahel affiliée à Al-Qaida.

Un certain Ben Souk aurait été l'intermediaire , ayant des relations avec L'imam Mahmoud Dicko du mali , Selon la DGSE
Celui-ci se voit faire un coup de force à la malienne et renverser le pouvoir d'Abidjan, ce qui selon nos sources serait imminent

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.