Blog suivi par 19 abonnés

Le blog de Mauro

  • Une ligne irrégulière dans le sable du Sahel

    Par | 1 recommandé
    Au début il n’y a que du sable. La ligne arrive aussitôt après d’une main divine pour délimiter l’espace et les identités de ses créatures de sable. Le sillon se transforme en blessure à cause de l’assassinat d’un frère par son frère. Caïn et Abel, les deux frères, signent sur le sable la première frontière connue.
  • Exportations et importations sahéliennes. Le cas du Niger

    Par | 1 recommandé
    Nous n’avons jamais été importants comme nous le sommes aujourd’hui. On est courtisés par les Pays et les agences humanitaires. Si nous n’étions pas là il faudrait nous inventer pour de bon. Nous sommes désormais des exportateurs uniques des frontières, d’or, d’uranium, de cocaïne et des groupes armés.
  • Anes, chinois et business au Sahel

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
  • L’indépendance des miracles du Niger

    Par | 1 recommandé
  • Le contrôle des corps comme stratégie de domination

    Par | 2 recommandés
    Démocratie alimentaire au Niger ou biopolitique de sable. Le point sur la démocratie dans le pays, 27 ans après la Conférence Nationale Souveraine.
  • Un monde sans nous, migrants et irréguliers

    Par | 2 commentaires | 10 recommandés
    Tentez de l’imaginer. Un monde sans nous serait désormais impossible. Si l’on se retirait d’un coup de vos villes et vos campagnes. Ou alors des appartements où vos vieux pensent la solitude du jour d’après. Vous qui disparaissez en hâte le soir parce que vous ne savez plus que faire avec le temps qui encore vous reste.
  • Quand le renard perd le poil mais pas le vice: nous sommes tous Mamoudou

    Par | 1 recommandé
    Il était passé par le Niger. Mamoudou Gassama aurait pu disparaitre comme un inconnu au désert ou dans la mer Méditerranée, complice occasionnelle des migrants. On aurait pu l’emprisonner, voler et finalement renvoyer dans son pays natal, le Mali, dans n’importe quelle frontière qu’il a défiée pour atteindre la France.
  • Les couleurs néocoloniales du Sahel

    Par
    La couleur bleu n’est pas contemplé dans la récente carte géographique des zones à risque, colorée par le Ministère des Affaires Etrangères français. Au Sahel, on nous a peints en rouge, profondément rouge et dangereusement rouge.
  • La fabrication des otages au Sahel

    Par | 1 recommandé
    Maintenant, au Sahel, les otages ce sont eux. Utilisés avec talent et puis mis au marché, les migrants ont remplacé des otages bien plus importants qu’eux. La fabrication des otages n’est pas nouvelle au Sahel : pendant des années elle avait bien marché.
  • Migrants d’Origine Contrôlée au Sahel

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Ils ont un code à barres comme pour les marchandises. Ainsi les migrants sont fichés, mieux «barrés», afin de faciliter les transactions humanitaires. Juste migrants DOC, D’Origine Contrôlée, par le biais d’une carte en plastique barrée.