Haute tension diplomatique avec Rome

Je n'y comprends plus rien. Je dois sûrement être un peu neuneu. Le brillant Driand vient de rappeler notre ambassadeur à Rome !

M'enfin ! Les GJ sont dans la rue contre "le président des ultra-riches", parfait ! Ils sont approuvés par le gouvernement italien pour peu de temps dans la mesure où des GJ sont en train de pousser comme jonquilles au printemps en Italie aussi. Soit !

Les vénézuéliens sont dans la rue, contre un président dont ils n'apprécient pas la politique. Bien. M. Macron les félicite et les encourage. Parfait ! Où est le problème, le différend entre nos deux pays ? C'est quoi cette carabistouille franco-italienne ? On n'aurait plus le droit d'intervenir dans la politique intérieure des autres ?

Pourtant, la Lega et même M5S  ne sont pas des révolutionnaires anti-capitalistes de premier ordre. Donc, ils sont plutôt derrière le capital. Eh bien cela ne plaît pas à sa Majesté Manu le Magnifique. Bizarre !

Ah ! Et puis, il y a aussi, le TAV en suspens. M5S n'en veut plus, trop cher, inutile pour quelques minutes gagnées entre Lyon et Torino. Et les milliards des entreprises du BTP payées avec nos impôts ? D'autant que parmi les entreprises certaines sont ou ont été drivées par les mafias.

 J'ai bien peur que la corruption ne soit pas une exclusivité africaine ou sud américaine. Sinon, Médiapart ferait immédiatement faillite, non ?

Géographiquement, l'Italie et la Grèce sont indéplaçables, donc, ce sont eux qui reçoivent les migrants, que cela leur plaise ou non. Et que font les pays européens du nord ? Que dalle, sinon financer la Turquie et la Libye pour que ces pays retiennent prisonniers les migrants ayant vaincu le désert et fui les guerres et la faim.

Bien plus, la gendarmerie française fait la chasse à ceux qui veulent entrer en France et les rejette en Italie, quelles que soient les conditions météo.

Dans le même temps la très catholique Croatie, si vite reconnue par le Vatican et la RFA au moment de l'implosion de la Yougoslavie avec la guerre qui suivit, interdit aux migrants de traverser leur beau pays en les maintenant dans des camps de fortune en Bosnie-Herzégovine sous la neige et dans le froid.

Il y a des claques qui se perdent ! Honte, honte à l'égoïsme des prétendues démocraties européennes, qui ne valent pas mieux que les USA vis à vis des latino-américains qui s'entassent à la frontière mexicaine.

Pas la peine d'admirer la conquête de l'espace, les prouesses techniques qui en découlent, pour oublier que les seuls étrangers du satellite Terre ne pourraient être que des extra-terrestres qui n'appartiennent qu'à la fiction.

Qui prépare l'implosion de l'Europe, ce marché commun d'une vulgarité sans nom, si ce ne sont les "zélites" qui prétendent nous gouverner et qui ne sont que les fondés de pouvoir du capital. Brexit, Italexit, et autre Francexit en vue... Pauvres types !

C'est qu'ils nous amènent doucement non pas vers une crise de plus, mais vers la guerre.

Que les citoyens prennent leurs responsabilités !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.