L'Europe telle que certains la voient

Veuillez trouver ci-joint la traduction d'un article paru dans "La Repubblica" du 13 juin dernier. Mis en ligne après la visite de M. Conte par pure délicatesse diplomatique et respect pour les peuples de nos deux pays.

"Du continent

 

Les français ne se lavent pas parce qu'ils n'ont pas de bidet. Ils sentent mauvais. Ils nous ont volé la Joconde. Les espagnols parlent à très haute voix. Ils n'ont pas la volonté de travailler. Ils sont plein de cheveux frisés. Les portugais entrent sans payer. Ils puent le hareng. Ils nous cassent les pieds avec leur fado. Andorre, je ne sais même pas où se trouve cette c...e. A Monaco, il y a Ezzio Greggio. L'Autriche a donné naissance à Hitler (...) Les allemands sont des ivrognes, ils portent des chaussettes blanches dans leurs sandales comme dans le porno, ils nous ont fait perdre la guerre. Les hollandais, quand ils parlent, on dirait qu'ils crachent. Van Basten se trompe toujours. Van Gogh, je ne me souviens pas où il joue. Le Luxembourg est extrêmement lent à nous bonifier les roubles. En Suisse, les putes sont devenues très rares. Lichtenstein, je ne sais même pas comment s'écrit ce putain de pays. La Belgique est pleine de cyclistes dopés. Au Danemark, il y a de la corruption (arg, arg !). Les irlandais sont bigots. Ils ont plein de brebis. Giorgetti dit qu'ils s'accouplent avec elles. Les suédois se débinent facilement et ils produisent des meubles impossibles à monter. Les finlandais se suicident tous. Au Danemark on mange de la merde. Las anglais sont suffisants, ils portent tous le chapeau melon, il y pleut tout le temps. Les écossais sont avares, ils se mettent une jupette, ils portent d'horribles pulls à carreaux. Les gallois nous les brisent avec leur rugby. Les slovènes, je les confonds avec les slovaques. La Hongrie repousse les nègres. Bravo. Elle fait taire les journalistes. Bravo. Elle chourave l'argent de l'Europe et en fait les conneries qu'elle veut. Bravo. La République tchèque, je ne savais pas qu'elle s'était séparée de la Slovénie. Ou bien était-ce de la Slovaquie ? Les grecs sont des va-nu-pieds auxquels on ne peut pas leur faire confiance. L'ouzo est leur valeur suprême, une "fazza" (intraduisible), une race restée de très grande souche. Les serbes sont des ivrognes et te piquent ton auto-radio. Les croates skient bien, il y a des boches partout et ils te piquent ton auto-radio. Les albanais doivent arrêter de m'appeler à partir de leurs call-center (et ils te piquent ton auto-radio). Les roumains sont tous des roms, ils jouent de l'accordéon dans le métro, ils sont pleins de vampires. Et ils te piquent ton auto-radio. Les polonais lavent les vitres (mais à l'occasion, ils te piquent ton auto-radio). Les bulgares ont tiré sur le pape parce qu'ils voulaient lui piquer l'auto-radio. Dans les pays baltes avec deux bas nylon tu chopes ce que tu veux. Aucun ne fait le café comme en Italie. L'Ukraine, c'est la Russie. Poutine, c'est un bon. Prodi, un mauvais."

 

 

     Vous venez de lire les principales connaissances sur l'Europe du Ministre de l'Intérieur, néanmoins réputé dirigeant, Matteo Salvini, mises à jour à 23 h, hier soir 12/06/2018

 

Traduction de l'article de Luca Bottura, paru dans "La Repubblica" du 13 juin.

 

Soit une magistrale démonstration de ce qu'est le populisme. Rappelons que Salvini, de la Ligue du Nord (extrême droite) est copain avec notre Marine Le Pen.

Il a sur Facebook plus de 2,6 millions de followers. Aucun autre homme politique italien en a autant. Avec Di Maio, plus présentable, il encadre M. Conte que vient de recevoir notre président. Pour un peu, on commencerait à regretter les partis tradi. ripoux...

Or, le populisme d'extrême droite ne cesse de monter en Europe et ailleurs. Merci qui ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.