Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

0 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 juin 2014

Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

Deux Kurdes tués par des forces turques

La tension est très forte au Kurdistan de Turquie. Au moins deux Kurdes ont été tués samedi 7 juin par des forces de l'ordre de l'Etat turc lors d'une manifestation pacifique qui dure depuis plus deux semaines à Lice, dans la province de Diyarbakir.

Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La tension est très forte au Kurdistan de Turquie. Au moins deux Kurdes ont été tués samedi 7 juin par des forces de l'ordre de l'Etat turc lors d'une manifestation pacifique qui dure depuis plus deux semaines à Lice, dans la province de Diyarbakir.

Des soldats turcs ont tiré délibérément sur des manifestants kurdes, selon des agences de presses kurdes, DIHA et Firatnews.

La mort de deux personnes a été confirmée par des responsables kurdes. Un premier bilan de faisait état de quatre morts.

Les deux personnes, Ramazan Baran et Baki Akdemir, ont  été tuées par des balles tirées par des soldats, selon des médias kurdes. Ramazan Baran, âgé de 24 ans, décédé après avoir été transporté à l'hôpital de Dicle à Diyarbakir, a reçu deux balles dont une dans le dos, selon l’autopsie. 

Une personne a en outre été blessée grièvement lors de ces attaques menées par des soldats.

Des affrontements ont également eu lieu à Bitlis, quand une vingtaine de jeunes kurdes ont érigé une barricade sur la route  reliant Bitlis et Hizan, pour protester contre la politique sécuritaire du gouvernement et la construction de nouvelles casernes.  

Des soldats ont tiré sur des jeunes, salon des témoins qui affirment que des combattants du PKK sont venus sur place pour protéger les jeunes.  Les forces de l'ordre ont du reculer après l'arrivée des responsables kurdes avec de nombreux habitants de la région.

Depuis mi-mai, les Kurdes bloquent les routes principales dans la province de Diyarbakir pour protester contre  l'inaction du gouvernement pour une solution pacifique à la question kurde et la construction de nouvelles casernes militaires. Cette nouvelle forme de résistance s'est étendue à plusieurs villes, donnant lieu à de violents affrontements avec les forces de l'ordre.

Le 24 mai, la résistance a pris une ampleur sans précédente à Lice, dans la province de Diyarbakir, considérée comme la capitale du Kurdistan de Turquie. Les jeunes ont mis en place de nombreux points de contrôle, après avoir creusé des fossés et dressé des tentes.

Depuis début de cette résistance, les forces de l'ordre ont lancé plusieurs assauts contre les manifestants.  Le 4 juin à 04.30, plus d'un millier de soldats et de policiers ont lancé une attaque contre manifestants dans le village de Cellik à Lice, en faisant massivement usage de gaz lacrymogènes. Des centaines de jeunes ont riposté avec des cocktails Molotov et des grenades assourdissantes. D'autres tentatives d'intervention militaire ont eu lieu dans les jours suivants, mais les manifestants n'ont pas bougé de leur place.

Les manifestants demandent notamment une garantie pour le processus de paix, soit un cadre légale pour officialiser le processus. Le maire du parti kurde BDP de Lice, Harun Erkus, a déclaré: "Le principal objectif de cette résistance est de protéger le processus de paix. Nous ne voulons pas la mort de guérilleros et de soldats, la destruction de la nature du Kurdistan et des forets, ainsi que la construction des casernes. Ces manifestations sont un droit démocratique"

Malgré le processus de paix, lancé en mars 2013 par le leader kurde emprisonné et le cessez-le-feu de la guérilla, le gouvernement AKP a accéléré la construction de casernes militaires et des barrages destinés à noyer le Kurdistan sous les eaux, toujours pour objectif militaire.

Au moins, 341 nouvelles casernes militaires ont été construits en 2013 dans la région kurde, en plus de 1.300 casernes existantes. La construction de casernes ne s'est pas ralentie au cour de l'année 2014.

AVERTISSEMENT DU PKK

Un haut responsable du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK),  Duran Kalkan, a déclaré le 7 juin que le gouvernement turc ne pourra plus tromper le peuple kurde avec des promesses vides. Appelant à soutenir cette nouvelle vague de manifestations, il a également lancé un avertissement aux autorités turques en cas d'attaques contre les citoyens. "Ceux qui menacent notre peuple et tirent sur notre peuple patriote doivent savoir que, s'ils persistent, le prix à payer sera lourd pour eux."

Blog de Maxime Azadi avec ActuKurde.fr

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost