Nouvelle révélation sur l'assassinat de trois femmes kurdes

Après un enregistrement audio de l'assassin présumé de trois militantes kurdes, un document secret publié par des medias kurdes et turcs évoque la préparation de l'assassinat de Sakine Cansiz, co-fondatrice du PKK, tuée le 9 janvier 2013 avec deux autres militantes.  

Après un enregistrement audio de l'assassin présumé de trois militantes kurdes, un document secret publié par des medias kurdes et turcs évoque la préparation de l'assassinat de Sakine Cansiz, co-fondatrice du PKK, tuée le 9 janvier 2013 avec deux autres militantes.  

Le document porte le signature de Ugur Kaan Ayik,  chef du département des services de renseignement turcs (MIT), ainsi que deux autres responsables de ces services.  

Ce document classé secret défense, daté du 18 novembre 2011, évoque les informations transmises par un agent nommé "Légionnaire" sur Sakine Cansiz.

Selon le document, une rencontre a eu lieu en Turquie avec "Légionnaire" et dans ce cadre, six mille euros ont été versés à lui pour les préparatifs de l'assassinat. Le document parle de planification de l'ordre de mise en œuvre de ce plan d'élimination par "Légionnaire".

Cette nouvelle révélation intervient deux jours après la publication sur YouTube d'un enregistrement audio d'Omer Guney, l'assassin présumé arrêté en janvier 2013. 

Il parait que le document a été écrit un mois avant la dernière visite d'Omer Guney en Turquie.  Le passeport d'Omer Güney qui avait été caché derrière la console radio de sa voiture avait permit de retracer plusieurs déplacements à Istanbul et à Ankara au cours de l'année 2012, dont le dernier déplacement entre 18 au 21 décembre, soit quelques semaines avant l'assassinat. 

Blog de Maxime Azadi avec ActuKurde.fr

Lire aussi:

-Assassinat de femmes kurdes: un enregistrement de l'assassin présumé publié

 

doccument-secret-assassinat-de-femmes-kurdes.jpg

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.