L’opération de Raqa, armes turques, formation des forces élites kurdes

L’opération visant la libération de Raqa se renforce autour de la ville. Les FDS découvrent de nouvelles armes turques entre les mains de Daech. Les Kurdes continuent de former leurs forces élites, tandis que de nouveaux conseils civils ont été créés dans la provinces de Raqa.

Les FDS poursuivent leur avancée dans la province de Raqa

Une petite ville et un village ont été pris mercredi 24 mai par les Forces démocratiques syriennes (FDS) aux mains des « djihadistes » de Daech.

La petite ville de Hamrat Nasra est située à 5 km au nord-est de la ville de Raqa. Les FDS ont pris le contrôle total de Hamrat Nasra après trois jours de combats.

Quelques heures après cette libération, les FDS ont avancé sur le village de Hamrat Balsim, également libéré au cours d’un combat qui a duré une heure.

Les combattants de l’alliance arabo-kurde se rapproche de plus en plus de la ville de Raqa. Baptisée « la Colère de l’Euphrate », l’opération visant à libérer la province de Raqa a été lancée en novembre 2016.

Le 21 Mars, après de violents combats pendant une cinquantaine de jours, le contrôle de la ville stratégique de Tabqa et son barrage avait été pris par les FDS.  Par ailleurs, plus de cent mille civils ont pu fuir ou ont été sauvé dans cette province avant d’être conduits vers des zones sécurisés.

L’image contient peut-être : chaussures

Découverte des armes turques entre les mains de Daech

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont trouvé des armes turques dans un village au sud de la ville de Raqa.

Le village Bir Hamad avait été libéré le 23 mai. Les combattants des FDS ont trouvé de nombreuses armes et de munition dans le village. Parmi ces armes figuraient notamment des lance-roquettes antichar, connues sous le nom de « Light Anti-Armor Weapon ou LAW », de fabrication turque.

Découverte des armes turques entre les mains de Daech © Actu Kurde

Sur une des armes, on voit clairement cette inscription : 1340-27-000-4030, MKE. KE. 1.1.1993”. MKE est la société turque des industries mécanique et chimique. Sur d’autres, les inscriptions sont tout simplement supprimées afin de dissimuler les lieux de fabrication. 

Ce n’est pas la première fois que les FDS et les combattants kurdes découvrent des armes turques entre les mains des « djihadistes » ou d’autres groupes commettant des crimes de guerre. Le soutien militaire, financier et idéologique de l’Etat turc à Daech n’est plus un secret.

Fin avril, plusieurs armes de fabrication turque et de l’OTAN avaient été découvertes dans la région de Tabqa.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air

Les forces élites de Rojava formées

Alors que le communalisme kurde prend de plus en plus une forme dans les trois cantons de Rojava, l’autodéfense continue de se renforcer. Outre les Unités de défense populaire (YPG), les forces élites sont formées dans les académies militaires.

À Afrin, un nouveau groupe de combattants ont terminé leur formation dans une académie destinée à former des forces élites. Pendant trois mois, les combattants ont reçu une formation idéologique et militaire dont les tactiques de la guérilla urbaine et de campagne. À la fin de leur formation, une cérémonie militaire a eu lieu mardi 23 mai.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air

Les premiers policiers de Raqa

Parallèlement, la formation des premiers policiers chargés d'assurer l'ordre dans la province de Raqa est achevée. Il s’agit des « Forces de sécurité intérieures de Raqa ». Une cérémonie a également eu lieu la cour d'une école à Ain Issa, à 50 au nord de la ville de Raqa.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, ciel et plein air

Une trentaine de conseils civils

Toujours à Raqa, deux conseils du peuple ont été créés dans deux villages libérés récemment. Les conseils des villages de « Rajm al Abyad » et « Kabish Al-Wista » sont formés par des habitants. La campagne militaire et la construction de la nouvelle vie vont de paire. Le conseil civil de Raqa a créé jusqu’ici une trentaine d’assemblée dans la province de Raqa.

L’image contient peut-être : 17 personnes, personnes assises

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.