Report du vote sur le CETA: première victoire de la société civile

Ce 18 octobre, à Luxembourg, les ministres du commerce des 28 pays membres de l'Union européenne devaient adopter l'Accord de libéralisation du commerce et de l'investissement, le CETA, entre l'UE et le Canada. Malgré des pressions et basses manoeuvres pour un passage en force, le vote a été reporté. C'est une première victoire pour la société civile mobilisée contre cet accord depuis des années !

Les 28 ministres du Commerce des Etats-membres de l'Union européenne étaient réunis ce matin en Conseil à Luxembourg. Ils ont finalement renoncé à se prononcer sur le CETA. Le refus des parlements de Wallonie et de la région Wallonie-Bruxelles d’autoriser le gouvernement belge à signer le traité conclu depuis deux ans entre l’UE et le Canada oblige le Conseil de l’UE à ajourner le vote d’approbation pour lequel cette réunion avait été organisée. Le sujet est renvoyé au Conseil européen, où siègent les chefs d'Etat et de gouvernement - dont François Hollande - qui se réuni ces jeudi et vendredi 20 et 21 octobre.

C’est une première victoire et une grande satisfaction pour tous les citoyen.ne⋅s, les organisations de la société civile et les syndicats qui travaillent depuis des mois pour démontrer les menaces du CETA sur l’emploi, l’alimentation et l’agriculture, les territoires, le climat et l’environnement.

Des réactions d'Attac France, de l'Aitec, des Amis de la Terre sont disponibles sur le site du collectif Stop Tafta : https://www.collectifstoptafta.org/

 

1er-tweet

2e-me-tweet

3e-me-tweet

4e-me-tweet

5e-me-tweet-1

tweet6

 

Maxime Combes, économiste et membre d'Attac France.

Auteur de Sortons de l'âge des fossiles ! Manifeste pour la transition, Seuil, coll. Anthropocène. Octobre 2015

@MaximCombes sur twitter

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.