Tanger Med: Le plus grand port de la Méditerranée

La cérémonie d'inauguration du port par le prince héritier du Maroc Moulay El Hassan La cérémonie d'inauguration du port par le prince héritier du Maroc Moulay El Hassan
Le port de Tanger Med s'est agrandi de nouveaux terminaux ce vendredi 28 juin. Les nouvelles infrastructures permettent au port de dépasser Algésiras et Valence, considérés comme les plus grands ports de la Méditerranée, en termes de capacité de conteneurs. Elles généreront également davantage d'investissements dans le pays. La présence du prince héritier lors de l'inauguration rappelle que ce projet constitue un e pièce maîtresse de la politique économique du pays.

Tanger Med a traité un volume de 3 312 409 conteneurs EVP, en 2017 soit 11% de plus que sa capacité nominale. Cette performance lui a permis de gagner 6 places additionnelles en 2017, se classant ainsi à la 45ème place (sur 500) du classement international des ports à conteneurs.
Il est aussi le premier port à conteneurs d’Afrique, suivi par Port Said en Egypte à la 52ème place avec 2 989 897 EVP traités, puis Durban en Afrique du Sud à la 65ème place avec 2 699 978 EVP traités. Seuls les autres ports africains de Lagos au Nigéria (1 500 000 EVP) et de Mombasa au Kenya (1 189 000 EVP) intègrent ce classement mondial.
L’ouverture du port Tanger Med 2, qui ajoutera une capacité additionnelle de traitement de 6 millions de conteneurs EVP, portera ainsi la capacité du complexe portuaire Tanger Med à 9 millions de conteneurs EVP. L’extension ayant coûté 1,3 milliard d’euros, selon le directeur du port, Rachid Houari.

Selon le directeur de la stratégie du port de Barcelone, Jordi Torrent, qui s’exprimait lors de la 12ème édition du Sommet Méditerranéen des ports à Barcelone, tenue jeudi 27 juin, « le Maroc a pu, au cours des dix dernières années, réaliser des avancées considérables en matière de développement de la logistique, à la faveur des investissements importants engagés dans le renforcement des infrastructures routières, ferroviaires et portuaires du pays et de ses services maritimes ».

Le succès de Tanger Med est dû à une politique intégrée d’amélioration des infrastructures et du climat des affaires. "Le Maroc a réussi à améliorer son climat des affaires et à se doter d’infrastructures portuaires d’envergure et de plateformes industrielles et logistiques développées, des ingrédients qui lui ont permis d’occuper une place de choix en matière d’attraction d’investissements étrangers », a souligné Joris Clayes du cabinet de conseil international « PortExpertise ».

tanger-med-2-1

Le Maroc espère que le port, qui offre une plate-forme aux exportations des usines de production locales de constructeurs français tels que Renault SA et Peugeot SA, atteindra des volumes de 4,5 millions de TEU d’ici la fin de cette année, comme Algeciras dans le sud de l’Espagne.

Les autorités du port situé à la pointe ouest de la Méditerranée, juste en face de la côte espagnole, espèrent pouvoir renforcer son rôle d’appel des entreprises de transport de conteneurs, en particulier entre l’Asie, l’Afrique et l’Europe.

«J'espère que nous allons ajouter un million d'EVP de conteneurs chaque année», espère R. Houari, soulignant que le terminal d'origine avait atteint 3,5 millions d'EVP en six ans seulement.

Environ 90% des volumes de conteneurs transitent vers d’autres destinations. Le marché le plus important, avec une part de marché de 40%, est l’Afrique de l’Ouest, où les entreprises marocaines se sont fortement développées ces dernières années. 20% iront en Europe et 10% aux Amériques.

Le Maroc a investi 1 milliard d'euros dans le premier terminal, qui a créé 6.000 emplois dans le port et 70.000 autres dans une zone commerciale de la région, a précisé Houari.

Tanger Med dispose également d'un terminal de ferry transportant environ 40.000 personnes par jour pendant la haute saison estivale, quand les Marocains vivant en Europe retournent au pays pour leurs vacances.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.