Alexandre Kolchenko, prisonnier politique de Crimée, souffre de problèmes de santé

Alexandre Kolchenko, militant antifasciste et anarchiste de 28 ans, condamné en août 2015 pour dix ans de prison ferme dans l'affaire (fabriquée) des "terroristes de Crimée", souffre de problèmes cardiaques.

Alexandre Kolchenko, militant antifasciste et anarchiste de 28 ans, condamné en août 2015 pour dix ans de prison ferme dans l'affaire (fabriquée) des "terroristes de Crimée", souffre de problèmes cardiaques. Le 26 février, Koltchenko a été emmené à la colonie n°6 à Kopeysk (région de Tcheliabinsk, à 1800 km de Moscou, ce qui limite les visites au détenu), où il purge sa peine. Il vient de passer une dizaine de jours à l'hôpital (hospitalisation obtenue à la demande du Consulat général d'Ukraine). En octobre 2017, il avait été hospitalisé pour insuffisance de poids. Les colis sont actuellement bloqués et l’avocat ne peut plus lui rendre visite.
En août 2015, lors du même procès que Kolchenko, le cinéaste Oleg Sentsov a été condamné à 20 ans de prison. On les a accusés d’avoir incendié un local de "Russie unie" (le parti de Poutine) à Simferopol, en Crimée (annexée depuis février 2014).
Suite à l'annexion de la Crimée par la Russie, les militants pro-ukraine et tatars subissent tortures, disparitions, procès, exécutions extrajudiciaires et mauvais traitements.

Traduction de : https://ovdinfo.org/express-news/2018/02/26/u-kolchenko-osuzhdennogo-po-delu-krymskih-terroristov-diagnostirovali?utm_source=fb&utm_medium=social

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.