MGarand
Citoyen ordinaire, ou presque, puisque personne n'est ordinaire !
Abonné·e de Mediapart

226 Billets

2 Éditions

Billet de blog 15 déc. 2014

MGarand
Citoyen ordinaire, ou presque, puisque personne n'est ordinaire !
Abonné·e de Mediapart

Aujourd'hui à Roybon : Demain Zadistes à Hyères ?

MGarand
Citoyen ordinaire, ou presque, puisque personne n'est ordinaire !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'adresse ce message aux Zadistes de Roybon : tenez bon car sinon demain vous risquez de devoir être zadiste, mais à Hyères.

Pourquoi cette alerte ? Parce que je viens de constater que le Belambra, 34 hectares dans la pinède sur la presqu'ile de Giens va ouvrir en 2015 du 18 avril au 26 septembre et du 17 octobre au 31 octobre 2015. sachant que Hyères se vante d'être non seulement une station estivale mais aussi historiquement une station où il fait bon passer l'hiver sous les palmiers, je m'inquiète de la concurrence du Center Parcs des Chambarans. Sûr que la clientèle friquée qui délaisse Hyères à la morte saison froide va pouvoir enfin trouver un lieu plus approprié avec la forêt des Chambarans, pour jouir des Châtaigniers et des hêtres, lassée qu'elle est des palmiers, pins parasols et chênes liège, sans compter sur le mimosa et autres fleurs qui prétendent apporter un peu de couleur supplémentaire dans ce paysage marin, comme s'il en avait encore besoin !

Regardez ci dessous ces quelques photos et vous comprendrez vite pourquoi le Center Parcs constitue un réelle menace pour le Belambra qui déjà ne peut ouvrir que 23 semaines par an. Vous me direz que deviennent les employés du Belambra les 30 autres semaines ? Jusque là c'était pour eux difficile, mais désormais ils espèrent sans doute trouver de l'emploi chez Pierre et vacances et pourquoi pas dans les Chambarans, parce que, vous le pensez bien, si les 34 hectares du Belambra sont déserts plus de la moitié de l'année, nul doute que les 210 hectares des Chambarans seront tout à fait vivants.

Vous me direz, Hyères, faut y aller, c'est loin, excentré sur la Cote D'Azur. Bon il y a bien une Gare mais elle est tout de même à 7 km du Belambra, bon il y a bien l'aéroport de Hyères, certes, mais à 5 km, bon il y a la mer, les Îles du levant, Port Cros, Porquerolle, une ville avec tous les services …. oui, oui , mais qu'est-ce en face des Chambarans pour la clientèle friquée ?

Pour l'instant je ne leur ai rien dit ici pour ne pas déclencher une nouvelle ZAD, et surtout pour ne pas inquiéter le hameau de la Pinéde. Oui parce que Pierre & Vacances gère le Hameau de la Pinéde lui aussi sur la presqu’île de Giens, tout proche du Belambra.

Bon le Hameau de la Pinéde, ça va bien l'été, comme le Belambra, disons entre avril et octobre, mais franchement, en dépit de ce que prétend la publicité mensongère de l'office de tourisme de Hyères, la-bas l'hiver ce n'est pas le paradis : du sable encore du sable, toujours du sable, pas même une bonne occasion de mettre des bottes en caoutchouc pour se faire le plaisir d'une bonne marche dans une bonne terre grasse de zone humide, et puis encore et toujours des pins aussi verts en hiver que l'été, et même du gazon fraîchement tondu en plein mois de janvier au lieu d'un bon tapis de feuille de châtaigner imputrescibles. Certes vous avez des feuilles d'eucalyptus qui tombent, mais si vous n'aimez pas l'odeur de l’eucalyptus, c'est plutôt désagréable non ?

Là aussi, je ne voulais rien dire aux employés de Pierre & Vacances du hameau de la Pinède, pour éviter de leur donner de faux espoirs.(heureusement de toute façon il n'y avait personne) C'est qu'Ils auraient eu vite fait de se voir travailler le reste de la saison dans le Center Parcs des Chambarans, eux qui ne travaillent que 6 mois par an à Hyères. Je dis « faux espoirs » car si les zadistes de Roybon tiennent bon, leurs espoirs seraient alors anéantis !

Vous me direz, les Chambarans ne sont pas attractifs que l'hiver, ils le sont aussi l'été: Et c'est bien là le problème du Belambra et du hameau de la Pinède de Pierre & Vacances à Hyères : être durement concurrencés sur ce qui leur reste de saison ! D'autant qu'avec le réchauffement climatique, la bonne fraîcheur connue des Chambarans va constituer un atout déterminant. Plutôt que de subir la chaleur tropicale de Hyères, les gens vont préférer, à n'en pas douter, celle de la bulle tropicale des Chambarans.

Vous le voyez, la station hivernale d'Hyères n'est plus ce qu'elle était, et ses gros équipements touristiques tels que le Belambra et le hameau de la Pinède en souffrent déjà au point de rester fermés plus de la moitié de l'année, mais avec des projets tels que celui de Pierre & vacances dans les Chambarans, leur avenir est encore beaucoup plus sombre.

Je sais, vous me direz qu'avec le réchauffement climatique les stations d'hiver vont elles aussi souffrir, se faire une concurrence féroce pour résister. Les touristes vont délaisser les pentes sans neige, ou de neiges artificielles, pour les sous bois des Chambarans. Mais j'en sais qui déjà imaginent des sortes des bulles tropicales, elles aussi, Comme si elles pouvaient sur ce terrain concurrencer celle des Chambarans !!!

Bref si ça continue de nouvelles zones à défendre vont apparaître : Celles des stations en perdition. Peut-être sera-ce d'autres zadistes qui viendront les défendre. Tenez le Conseil Général de l'Isère, lui aussi est déjà zadiste : il défend les ruines de Saint-Honoré 1500 . Il s'entraîne, demain il aura d'autres stations à défendre. Après les plus fragiles, d'autres viendront déposer leur bilan.

D'ailleurs ce qui est bien avec le Center parcs de Roybon, c'est que le Conseil Général de l'Isère anticipe : il défend déjà, avant qu'ils ne soient construits, les 210 hectares de cette future usine à touristes… en versant de fortes subventions au projet.

Alors demain tous zadistes ? : Zadiste à Hyères pour défendre le Belambra ? Personnellement j'hésite encore, quand le pense à la MaquiZad de Roybon, car, en plein décembre elle est tout de même bien plus vivante que le Belambra et que le Hameau de la pinède, et j'aime la vie. Alors, si on se programmait une petite semaine à la Maquizad ?

Chiche : Pour réserver à la Maquizad c'est ici

Bon séjour !

NB Il se dit que Pierre & Vacances ne serait pas financièrement au beau fixe : Vous m'étonnez ! Avec des implantations comme le Hameau de la Pinède ! Un investissement aussi judicieux que Le Center Parcs de Chambarans va sans doute les sortir de l'embarras … Mais restons sérieux : ceux qui coulent le béton et vendent les résidences que gère ensuite Pierre &Vacances. font à tout les coups de jolis profits. Les pertes de Pierre & vacances sont peut-être sources de gros bénéfices ailleurs … et en grattant un peu, est-ce que derrière ce ne sont pas les mêmes ?  Et du béton il va pouvoir en couler beaucoup dans les Chambarans : n'est-ce pas l'essentiel, le seul objectif ?

 Illustations : Quand on voit ça, avouez que les chambarans ont des arguments

Belambra,  34 hectares au bord de la mer sur la Presqu’il de Giens…fermé 6 mois pas an !

Pierre & Vacances : le Hameau de la Pinède lui aussi ferme 6 mois par an : Le Center Parcs de Roybon sera sans doute ouvert lui !

Les touristes laissent toujours en souvenir de petits cadeaux bien sympathiques ; ça change des mimosas en décembre !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal — Libertés publiques
Après la Grèce, Intellexa installe son logiciel espion en Afrique
Le matériel d’Intellexa fait scandale à Athènes, où il aurait visé les téléphones de personnalités, au bénéfice du gouvernement. Mais la société aurait aussi fourni du matériel à une milice soudanaise, révèle une enquête de Lighthouse Reports, « Haaretz » et Inside Story.
par Crofton Black et Tomas Statius (Lighthouse Reports)
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Le cochon n'est pas un animal
Pour nos parlementaires, un cochon séquestré sur caillebotis dans un hangar n'est pas un animal digne d'être protégé. C'est pourquoi ils proposent une loi contre la maltraitance animale qui oublie la grande majorité des animaux (sur)vivant sur notre territoire dans des conditions indignes. Ces élus, issus des plus beaux élevages politiciens, auraient-ils peur de tomber dans l'« agribashing » ?
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
L’animal est-il un humain comme les autres ?
Je voudrais ici mettre en lumière un paradoxe inaperçu, et pour commencer le plus simple est de partir de cette célèbre citation de Deleuze tirée de son abécédaire : « J’aime pas tellement les chasseurs, mais il y a quelque chose que j’aime bien chez les chasseurs : ils ont un rapport animal avec l’animal. Le pire étant d’avoir un rapport humain avec l’animal ».
par Jean Galaad Poupon
Billet de blog
Noémie Calais, éleveuse : ne pas trahir l’animal
Noémie Calais et Clément Osé publient « Plutôt nourrir » qui aborde sans tabou et avec clarté tous les aspects de l’élevage paysan, y compris la bientraitance et la mort de l’animal. Entretien exclusif avec Noémie.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Abattage des animaux à la ferme. Nous demandons un réel soutien de l’Etat
Solidarité avec Quand l’Abattoir Vient A la Ferme : Depuis 2019, la loi autorise les éleveurs, à titre expérimental, à abattre leurs animaux à la ferme. Ils n’ont toutefois bénéficié d’aucuns moyens dédiés et doivent tout à la fois assurer les études technique, financière, économique, sanitaire. Respecter les animaux de ferme est une exigence collective. Nous demandons un réel soutien de l’État.
par Gaignard Lise