Sauver le soldat Hamon pour sauver le PS : qui en rêvent encore ?

Hamon déçoit parce qu'il ne parvient pas à faire illusion plus longtemps, le double langage que lui impose ses soutiens, Valls El Khomri Le Roux, Cazeneuve Le Foll, le décribilise, le grand écart qu'il fait pour tenter de concilier ce qui ne l'est pas fait loucher ses électeurs, les fatiguent, les lassent, alors que le programme efficace et sérieux de la France Insoumise les repose et les mobilise

Passé l"illusion de sa victoire à la primaire PS que Hamon a cru être la sienne, le voilà qui s'enlise dans le maraicage de l'impossible synthèse, alors s'échaffaudent des plans assez foireux pour tenter de sauver la mise.

je vous conseille de suivre le lien ci dessous,  vous comprendrez pourquoi à quelques jours du dépot des parrainages certains rêvent encore de contraindre Mélenchon à ne pas pouvoir se présenter !

https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/entre-macron-et-melenchon-le-vote-hamon-inutile-et-dangereux_455481

Oui vous avez bien lu, au PCF on serait prêt à essayer de retirer des parrainages à Mélenchon pour tenter de le contraindre à une allliance avec le PS car sauver le PS, qui est la planche pourrie du PCF, c'est sauver des députés du PCF, c'est l'espoir de garder quelques députés. pour arriver à faire un groupe, peut-être: même pas sûr ! Et EELV en rêve aussi. Ainsi vous trouverez les cadres et élus  EELV et PCF, attelés à la même triste besogne qui consiste à alterner tentatives de séductions hypocrites et menaces insidieuses , main dans le dos doueuse et croche-pied félon, pressions éhontées par médias interposés et coups de com désespérés, pour tenter, disent-ils, de sauver la gauche, c'est à dire un vieux PS malade et désarticulé au détriment d'une France Insoumise en pleine essort. Et il faudrait sacrifier la dynamique de cette force pour quoi ?  Pour quelques sièges de députés EELV et PCF autour de 10 peut-être ? C'est à dire même pas pour espérer gagner à la présidentielle ! 

 Si Mélenchon voulait largement dépasser les 500 promesses de signatures, c'est qu'il avait anticipé ce coup tordu, toujours prévisible : il a sans doute bien fait ! C'était assez facile à prévoir. Si la modification des modalités de collect et de présentation des signatures ont changé sous l'impulsion du PS hollandais ce n'est pas par hasard, c'était en effet pour tenter de neutraliser Mélenchon, la manoeuvre ne lui a pas échappé, aussi a-t-il était bien inspiré au nom des 4 millions d'électeurs de 2012 qui entendaient faire des petits en 2017,  de prendre ses dispositons il y a un an, en proposant er soumettant sa candidature au citoyens, qui aurait pu la bouder, ce qui ne fut pas le cas, comme en témoignent les 250000 signatures de soutiens. la France Insoumise a alors pu se lancer à la recherche des parainages nécessaire assez rapidement, dés l'automne. Sage précaution ! 

Mais qu'on y prenne garde,  la France Insoumise n'est pas  EELV,  FI c'est une force politique en plaine dynamique positive, qui pése bien plus que EELV, et Mélenchon n'est pas Jadot, il a une tout autre idée de la politique et une tout autre audience, il a surtout la responsabilité d'un mouvement qui le dépasse de beaucoup ! 

Alors oui, les cadres et les élus du PCF et de EELV nous fatiguent avec leur insistance indécente à vouloir que la France Insoumise sauve le PS pour qu'ils puissent eux-mêmes continuer leurs petits accords électoraux pour quelques sièges à l'assemblée !

Je dis les cadres et les élus, car sur le terrain, en dépit des campagne d'intoxication qui voudraient faire croire que tout le mal de la gauche viendrait de la force de la FI ne passe pas, ne peut plus passer, un seuil est franchi, et ils sont nombreux nos concitoyens PCF et EELV, ou simples citoyens de ses deux partis à avoir compris où était l'avenir en commun : surement pas dans les gamelles du PS !

Attention : nos concitoyens ont pour la plupart bien compris la manoeuvre et désormais ils finissent même par la vomir,

Ce sont les hiérarques, têtes pensantes de EELV et du PCF qui n'ont donc pas compris que l'ambition de la FI ce n'est pas de perdre honorablement mais de gagner et de renverser la table pour un avenir en commun, ils ont compris que si il y a une force positive en marche dans une direction claire dans ce pays, c'est bien la FI, puiqu'ils sont tous les jours plus nombreux à en grossir les rangs.

Comment les cadres du PCF et de EELV peuvent -ils un instant croire que tous les déçus du PS et de Hollande vont accepter des alliances et des arrangements avec valls, El Khomri, Cazeneuve et Le Foll, !Et pourquoi pas Macron pendant que vous y êtes, n'est-ce pas Monsieur Le Foll  ? C'est incroyable comment n'ont-ils pas encore compris qu'une grande partie de notre peuple ne peut plus supporter ces arrangements d'appareil sur leur dos?

Si arrangement ildevait y avoir la déception qui s'en suivrait, briserait nette la dynamique de la France Insoumise. Cest cette dynamique qui, pour dégagee Valls, a promu, par défaut, Hamon. Ce serait d'une irresponsabilité rare que de transformer cette dynamique en désespoir amer, lequel ne servirait qu'à regonfler les rangs des absentionnistes et les votes dégagistes qui eux n'auraient plus que les Le Pen pour s'exprimer !

Oui les cadres et les élus du PCF et de EELV nous fatiguent franchement, ! Le chantage, y compris au 500 parrainages se passera pas, la FI n'est pas EELV, c'est une vraie force ... un seuil est franchi qui fait que les menaces ne peuvent désormais que se retourner  contre le PS et ses alliés de circonstances électoralistes ! Les enjeux actuels appellent à d'autres ambitions et notre peuples mérite autre chose que ses petits arrangements pour y faire face !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.