_ LA SURVEILLANCE: une réalité d'épouvante qui dépasse la fiction _

_ LA SURVEILLANCE: une réalité d'épouvante qui dépasse la fiction __ Des commissions d'enquête s'imposent _P.S. Dr John Hall 2013===> http://truthstreammedia.com/tsm11-targeted-individuals-mind-control-w-dr-john-hall/

_ LA SURVEILLANCE: une réalité d'épouvante qui dépasse la fiction _

_ Des commissions d'enquête s'imposent _

P.S. Dr John Hall 2013

===> http://truthstreammedia.com/tsm11-targeted-individuals-mind-control-w-dr-john-hall/

<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< 

La Surveillance telle qu'elle a évolué ne protège pas contre le terrorisme, elle l'installe !

Elle permet à volonté destruction de documents, de preuves, falsifications, représailles, spoliations, traque permanente de tous les humains ciblés etc.

" La surveillance et la traque par satellite permettent à des criminels de commettre des crimes presque parfaits."

"A New Breed : Satellite Terrorism in America " Dr Hall ( en vente sur Amazon.com ).

Le docteur Hall, un médecin anesthésiste de Bulverde_Texas_, décrit son expérience terrifiante de TI / Targeted Individual / personne-cible, ainsi que celle de ses proches : surveillance, mindcontrol/contrôle mental, harcèlement, viol ...

Le docteur Hall décrit les méthodes du groupe impitoyable de son entourage, qui s'est emparé des techniques de harcèlement par satellite en pénétrant dans un intranet gouvernemental.

De tels témoignages sont précieux. ===> (www.satweapons.com) P.S.Ce site du Dr Hall est fermé, mais la recherche >>>> satweapons<<<< sur Google donne de très nombreux résultats à partir des images. 

Le journal local se fait l'écho de ce qui se passe lorsque Big Brother va trop loin.

 ===> (file:///F:/Hill Country Times News, Bulverde, a book on eharassment.htm) P.S. Inaccessible

 ===> file:///F:/Hill Country Times News, Bulverde, Spring Branch, Canyon Lake.htm 
P.S. Inaccessible

Terrorism in Bulverde - A True Story of Satellite Surveillance

" A New Breed : Satellite Terrorism in America " Dr Hall

Aperçu raccourci du livre selon l'article de presse:

_ Quand la réalité dépasse la fiction.

_ Des capacités de surveillance, de contrôle, et de nuisance que le commun des mortels n'imagine pas.

_ Des techniques dont l'usage est gravissime, mais qui ont échappé à tout contrôle.

_ De l'urgence d'informer et de dépister pour mettre un terme à ces pratiques.

Les cas sont suffisamment nombreux pour que le témoignage du docteur Hall ne soit pas mis en doute.

Des recherches médicales et des avancées technologiques ont rendu possible une société d'épouvante telle qu'Orwell l'a décrite en 1949 dans son livre "1984".

L'émergence de ces pratiques est liée à l'emprise de la surveillance sur la société américaine : le Patriot Act, les écoutes téléphoniques des services secrets.

Comme toutes les victimes du ciblage par satellite, le docteur Hall témoigne du fait que la réalité dépasse la fiction.

Pour vous suivre, plus besoin de caméras HD, dit-il, comme dans le film " Enemy of the State " avec Will Smith (1998), où celui-ci essaie d'échapper à des agents dévoyés de la NSA (National Security Agency ) qui le traquent dans tous ses déplacements grâce à la surveillance par satellite.

L'expérience vécue du docteur Hall, ses connaissances médicales, et ses recherches documentaires concernant les techniques impliquées, lui ont permis de comprendre les risques et les usages de cette nouvelle forme de terrorisme.

Non seulement il n'y a pas besoin de caméras pour vous suivre chez vous, on écoute sans problème vos communications téléphoniques, mais on peut écouter jusqu'à vos pensées et contrôler vos humeurs et vos actes.

Le docteur Hall est convaincu que l'ensemble mis en place pour la traque par satellite permet aux criminels de prendre le contrôle de nos esprits, mais aussi de nos finances.

 " Criminals are accessing the government's most powerful surveillance tool to commit near perfect crimes," says Hall. " It's classified technology that the government cannot admit exists, regardless of the lack of safeguards keeping the system from being hacked into", he writes in his book."

La surveillance et la traque par satellite permettent à des criminels de commettre des crimes presque parfaits.

Il est très inquiétant de savoir que ces technologies classées secret-défense ne puissent être reconnues par le gouvernement, tout en étant laissées à la portée de pirates criminels.

Le Church Committee des années 70 concernant la CIA a permis de révéler des recherches gouvernementales sur le contrôle mental (cf. MKULTRA). Bien que ces recherches aient été officiellement abandonnées ensuite, beaucoup d'Américains ont rapporté des symptômes d'agressions témoignant du fait que ces programmes étaient poursuivis en secret. Aujourd'hui, la recherche et le développement des technologies de surveillance et de contrôle mental ont atteint un niveau que très peu imaginent.

Pour l'énumération des symptômes les plus couramment ressentis, le Dr Hall se réfère aux sites :

====> www.freedomfchs.com (FFCHS)

====> www.mindjustice.org/symptoms.htm

Le livre de John Fleming : " The Shocking Menace of Satellite Surveillance " (1996), montre que les voix entendues dans leur tête ou venant de leurs hauts-parleurs d'ordinateurs, par de nombreux patients soignés par le docteur Hall, ne sont pas les créations d'esprits malades. Il suffit d'un criminel muni d'un casque devant son ordinateur, et armé de la volonté de vous rendre fou.

"A New Breed: Satellite Terrorism in America" is about this technology gone astray. "I've put up with it for years, as have others. It may read like fiction...it's not. Thousands of people are being targeted by criminals accessing this satellite surveillance system."

Non, ce n'est pas de la fiction; Comme des milliers d'autres personnes ciblées par des criminels ayant accès au système de surveillance par satellite, le docteur Hall doit faire face depuis des années à une technologie dévoyée. Il fait partie de ceux qui connaissent leurs harceleurs.

" Big Brother is definitely watching... but he may be one of your neighbors, not the government," says Hall. He stresses the importance to "get to know your neighbors before they get to know you."

Le docteur Hall estime à juste titre qu'il est extrêmement important d'informer le plus largement possible sur l'ampleur du problème de la surveillance par satellite. C'est le meilleur moyen de défendre nos droits humains fondamentaux face à la perte de notre vie privée sous tous ses aspects.

Des conférences sont prévues dans la région d'Austin et de San Antonio.

Le docteur Hall fait connaître son livre et travaille à un autre ouvrage exposant les parades possibles face à ce type de surveillance.

Il y a un projet de clinique qui dépisterait les atteintes dues à la technologie de Big Brother.

Il est urgent de collecter le maximum de preuves; par exemple des examens concernant les neuro-transmetteurs.

Il presse les innombrables victimes de la surveillance par satellite     (cf. ehassment / harcèlement électromagnétique ) de se regrouper en s'inscrivant au FFCHS.

************* NDLT *************

" Big Brother is definitely watching ... but he may be one of your neighbors, not the government."

Une dissémination des techniques de surveillance et de traque qui pourrait être fortuite ? Et elle ne serait pas punie par le gouvernement du pays où elles auraient été volées ?

Difficile de le (faire) croire lorsque les harceleurs infiltrés ressemblent à de vraies milices internationales !

Avec la surveillance et la localisation, les "opérateurs" sont toujours les premiers à se présenter lors d'une location ou d'une vente. Il est des quartiers où les habitants de longue date innocents devraient bientôt se rendre compte qu'ils sont les Derniers des Mohicans.

Il faut arriver à comprendre pourquoi et comment des Etats dits démocratiques concourent à des oeuvres qui détruisent la démocratie.

*************

===> http://www.thebulletin.org/web-edition/op-eds/outlaw-nonconsensual-human-experiments-now

Outlaw nonconsensual human experiments now

BY CHERYL WELSH | 16 JUNE 2009

*************

(===> http://NowPublic.com/scrivener)

Site d'un ancien journaliste du New York Times (P.S.Site fermé)

(===> http://www.nowpublic.com/world/anti-stalking-journo-seeks-lawyer-fight-stalking-charge)

Le journaliste harcelé avait été agressé par la police, puis accusé de ... harcèlement.

P.S. Son nouveau site ===> http://viclivingston.blogspot.fr/

Un journaliste venant de la CNN s'est inscrit sur le site de victimes Freedom from Covert Harassment and Surveillance www.freedomfchs.com

La presse craint les représailles. En général, elle se tait ou elle se couvre en laissant planer avec plus ou moins d'insistance la suspicion de troubles mentaux sur les personnes subissant le harcèlement par satellite et autres harcèlements associés.

Le niveau d'agression devient tel, aux USA et dans les autres démocraties, que la loi du silence ne va plus avoir cours. L'article du journal local consacré au livre du docteur Hall le montre.

(P.S. La loi du silence a toujours cours. L'ex-journaliste en errance est de plus en plus harcelé.)

*************

(===> http://www.nowpublic.com/world/its-time-obama-take-down-torturers-all-them)Fermé

P.S. C'était l'époque où le Président Obama représentait un espoir...

*************

Juger et sanctionner les responsables de tortures, n'est-ce pas la moindre des choses pour des pays qui se disent des démocraties et sont prompts à montrer du doigt des privations de liberté ... ailleurs ?

Tant que cela ne se fera pas, nous verrons les démocraties continuer à pourrir au coeur.

===> http://www.telegraph.co.uk/health/5984212/Doctors-who-assist-in-torture-should-be-brought-to-justice.html

*************

Parallèlement aux actions d'information des victimes du harcèlement électromagnétique, du terrorisme par satellite, des auditions au Congrès et une commission d'enquête se préparent. Le besoin en est criant.

===> http://washingtonindependent.com/52637/holt-calls-for-next-church-committee-on-cia

Holt Calls for Next Church Committee on CIA

Congressman Calls for Broad Inquiry Into Intelligence Agency

By Spencer Ackerman 7/27/09 6:00 AM

Rep. Rush Holt (D-N.J.) (rushholt.com)

" After years of examining CIA operations of dubious legality, an important member of the House intelligence committee is exploring an option that many in the intelligence community view with apprehension: a comprehensive investigation of all intelligence-community operations over years and perhaps even decades. The model is the famous Church and Pike committees of the 1970s, which exposed widespread CIA lawlessness; created the modern legal and congressional oversight structures for intelligence; and cleaved the history of the CIA into before- and after- periods."

Les investigations du Church Committee des années 70 restent une référence tant par les similitudes avec la situation présente, que par leur rigueur.

Les observateurs les plus qualifiés de la situation aux USA appellent de leurs voeux une reconnaissance publique des erreurs des administrations et des exactions des services secrets, qui permettrait au pays de repartir sur des bases saines.

( P.S. Les "bases" semblent de moins en moins "saines".)

*************

===> http://www.democracynow.org/2009/4/24/flashback_a_look_back_at_the

TVTV, Treasure Valley Television.

A Look Back at the Church Committee’s Investigation into CIA, FBI Misuse of Power

(Extracts)

Guests:

Bethine Church, widow of Sen. Frank Church, who died twenty-five years ago this month. Bethine Church is considered the matriarch of the Democratic Party in Idaho and was seen by many as the state’s third senator, because she was so active while her husband served on Capitol Hill.

Frederick Schwarz, served as chief counsel to the Church Committee. He is now senior counsel at the Brennan Center for Justice.

***AMY GOODMAN: " As we broadcast from Boise, Idaho, we turn now to look back at one of the most famous special Senate investigations of government misconduct. In the mid-1970s, a US Senate committee chaired by Democratic Senator Frank Church of Idaho conducted a massive investigation of the CIA and FBI’s abuse of power at home and abroad. The multi-year investigation examined domestic spying, the CIA’s attempts to assassinate foreign leaders, the FBI and CIA’s efforts to infiltrate and disrupt organizations here at home, and more. "

 *** What are your thoughts today as you look at the situation of torture, the memos that have just come out, abroad, looking at home at the issue of spying on the American people, and how it relates back to, well, the reasons for the Church Committee launching its investigation?

 BETHINE CHURCH: Well, in 1970, we contemplated the unimaginable. And now it’s here.

 *** Just this same thing happening over again, the looking at private lives, the way they have handled—the government has handled people’s lives in the United States. The FBI and the CIA have a different mandate than the one they followed. And now all of this has come back to haunt us with these awful, awful problems about terror and also the problem of torture. I think it’s almost unimaginable how bad it’s gotten. And the last interview and the last things that have been told about it are enough to just chill your blood.

 AMY GOODMAN: Juan?

 JUAN GONZALEZ: Yes, I’d like to ask Bethine Church, the debate now going on in Washington as to whether the country should just move forward, look forward and not look back, or whether there should be new investigations of what happened under the Bush administration, your sense?

 BETHINE CHURCH ***I think that if they had a committee outside of the Senate, maybe sort of a truth committee of some sort, I think Fritz Schwarz would agree with me, and a number of people do, that having it all looked at would probably help the country feel better about it.

 *** FREDERICK SCHWARZ: Well, first, I’d just like to say it’s wonderful to be on a show with Bethine Church, who was a great hero back in the ’70s and still is so.

Well, what we looked at, the Church Committee looked at a period starting with Franklin Roosevelt and running through Richard Nixon, in which every single administration had abused the secret powers of the government. And in every single administration, you had failures of control by all the presidents and misconduct by the intelligence agencies. So what we brought out was a comprehensive showing that under all the administrations, six different administrations, both Republican and Democrat, there were misuses of power. And we tried to show that those—and we did show—that those actions were inconsistent with American values and inconsistent with the law and with the Constitution.

***************************************

"... those actions were inconsistent with American values and inconsistent with the law and with the Constitution."

_ Pourquoi juger ? _

Pour retrouver les valeurs fondamentales / fondatrices, la loi et la Constitution, il est impératif d'exposer les manquements. Cela devrait être une évidence, en-dehors de tout désir de vengeance.

 En ce qui concerne les USA, le Président Obama a exprimé son désir de ne pas regarder en arrière. Il doit avoir des engagements et une volonté de créer un climat de réconciliation. En ce qui concerne ce dernier point, on ne peut pas dire qu'il en soit récompensé ! Il ne suffit pas de bonnes paroles dans une situation immorale.

Les exactions continuent, et elles continueront aux USA et ailleurs, aussi longtemps que les crimes commis ne seront pas exposés publiquement, aussi longtemps qu'une justice conforme aux valeurs qui fondent nos démocraties ne s'exprimera pas pleinement.

Nous ne sommes pas en guerre et même la guerre a ses lois. Toute main qui torture et qui tue est responsable, même si les niveaux de culpabilité ne sont pas les mêmes.

TOUS LES PAYS ONT BESOIN DE COMMISSIONS D'ENQUETE.

 _ Comment juger ? Qui juger ? _

La torture et la traque-à-mort du terrorisme par satellite sont criminelles. Ne pas les punir est un coup porté à l'humanité.

Du point de vue d'une personne-cible, depuis ce qui a tout l'air d'un camp d'entraînement, comment imaginer l'organisation de la mort-sans-trace ?

On imagine toute une imbrication souterraine de donneurs d'ordres, d'organisateurs, de recruteurs, d'intermédiaires, de trésoriers-payeurs, d'ingénieurs spécialistes, de manutentionnaires, de chiens-de-garde ...

On devine les sans-scrupules, qui sont prêts à tout pour des avantages matériels : travail bien payé à domicile dans un quartier agréable, possibilité de s'y payer un logement ou des locaux etc.

Cela rapporte-t-il gros de former et/ou de garder un cheptel de harceleurs de diverses origines?

Cela doit rapporter de garder un cheptel de cibles. Y a-t-il une prime-à-la-casse, et des têtes mises à prix plus cher ?

Beaucoup ne sont-ils pas grisés, au moins au début, par les capacités des techniques qu'ils utilisent? L'ivresse du pouvoir sur l'autre et sur sa vie ...

Donner la possibilité de tuer sans trace, n'est-ce pas la façon la plus puissante de détruire toute morale ?

 Il est primordial de connaître les conditions de leur engagement dans ces activités criminelles.

Lesquels connaissaient le but exact de leur mission lors de leur engagement ?

Lesquels se sont trouvés pris en otage du fait de leur proximité, ou de leur haut niveau initial de compétences techniques ?

Dès qu'ils ont participé, tous ne sont-ils pas otages simplement parce qu'ils savent ?

Lorsque la justice cède face à Big Brother, les harceleurs n'ont pas plus de refuge que les harcelés.

>>>>>>>

 P.S.RACINE DU BLOG DE MIA :

===> http://blogs.mediapart.fr/blog/mia/210814/le-harcelement-electromagnetique-temoignage-debut

( et la suite )

VOIR aussi les posts dans les commentaires

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.