mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 31 août 2016 31/8/2016 Dernière édition

Sarkozy : Le roi soleil vu d’Allemagne

Voici un article paru en Allemagne qui décortique de manière assez caricaturale les dépenses de la présidence française. 

Voici un article paru en Allemagne qui décortique de manière assez caricaturale les dépenses de la présidence française.

 

 

J’ai tenté une traduction. Si un des germanistes émérites de Mediapart y voit des fautes, qu’il ne se prive pas d’amender et de commenter ce texte.

 

Cela donne :

 

"La France entière est soumise à la rigueur budgétaire. Toute la France ? Non: il y en a un qui ne s'y soumet pas: Nicolas Sarkozy, Président de la France.

 

 

Le budget de la Présidence a toujours été tenu secret en France. Pour la première fois il est révélé sous Nicolas Sarkozy.

- Dans les 300 mètres carrés de l'appartement de fonction des Sarkozy les fleurs doivent être fraîches en permanence : coût 280.000 euros par an

- Lorsque Nicolas Sarkozy voyage à titre privé, un avion gouvernemental vide l'accompagne en permanence, pour lui permettre de rentrer à Paris en cas d'urgence.

- Il dispose de 61 voitures de fonction, 2 Airbus et 6 avions Falcon-Jet. Le dernier avion en date (60 millions d'euros) a été baptisé "Carla" du prénom de madame Sarkozy numéro 3

- Dépenses annuelles pour les boissons (Champagne etc.) : 1 million d'euros

- Il a presque 1.000 employés à son service, deux fois plus que la Reine d'Angleterre. Parmi eux 44 chauffeurs et 87 cuisiniers.

- Les cuisiniers-chefs peuvent se servir librement dans les caves à vin du Palais de l'Elysée, le repas de midi leur est servi par des laquais.

- Carla et Sarkozy peuvent commander de la nourriture ou des boissons 24 heures sur 24. La cuisine est en service en permanence.

Indignation ? Protestations ? Pas du tout. En France il semble être une affaire d'honneur que le Chef de l'Etat incarne la "Gloire de la nation". Il est le successeur du Roi Soleil. Et c'est exactement comme tel qu'il vit.

Légende des photos :

- Gauche : Le Roi Soleil et sa Madame Pompadour : Nicolas Sarkozy et Carla Bruni

- Droite : Un des 30 "réfectoires" du Palais de l'Elysée »

 

C’est assez excessif mais on peut se demander si un tel article aurait pu paraître en France, vu l’état de soumission de beaucoup de nos médias.

 

Vrai ou faux, à mettre en relation avec le rapport de la cour des comptes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Ce qui est difficile à comprendre par les uns, c'est que les autres soient scandalisés : "ils n'ont pas de pain, qu'on leur donne de la brioche !"

Ce qui est difficile à comprendre par les autres, c'est que les uns n'ont plus aucune notion de "ce que ça coûte". Il y a toujours quelqu'un pour payer à leur place (même si c'est leur argent privé, ce qui est rare).

Il faut avoir cotoyé les uns et les autres pour comprendre, si j'ose dire, le mur infranchissable d'incompréhension entre les deux.

Les uns ne se sentent pas de la même espèce que les autres. Est-ce propre à la France ? Non, les grands bretons et les américains fonctionnent comme cela eux aussi (et les potentats africains aussi).