Le meilleur plan pour les travaillistes

Pour éviter une sortie de l'UE par surprise il y a une solution

Le pari des durs du Brexit consiste à jouer sur la difficulté des opposants à s'accorder sur le nom d'un nouveau 1er ministre intérimaire après avoir viré Boris. Si le Labour avait un stratège un peu futé il choisirait de proposer comme intérimaire non pas Corbyn mais un des 21 opposants que Boris vient de virer, à charge pour lui de demander un report à Bruxelles et d'organiser de nouvelles élections en novembre. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.