Le rugby est un sport de gonzesses...

... à en juger par les récentes performances comparées des équipes nationales françaises des filles et des garçons.

Alors que le rugby masculin professionnel est devenu aussi bestial et brutal que le football américain, comme en témoignent les décès et les blessures handicapantes qui émaillent le championnat national, et que l'équipe de France masculine, qui fut autrefois une des 3 ou 4 meilleures équipes du monde, ne cesse de descendre au classement mondial, le rugby féminin français existe bel et bien, comme en témoigne l'écrasante victoire remportée l'autre semaine face aux Galloises (52-3), performance qu'on ne peut s'empêcher de comparer à la piteuse défaite (16-24) d'une équipe masculine qui menait pourtant16-0 à la mi-temps.

Bref, il est réjouissant que le rugby, trop pesamment fier de ses valeurs réputées viriles, soit devenu un sport de gonzesses.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.