Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

1487 Billets

0 Édition

Billet de blog 9 août 2022

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Un court poème d'Antonia Pozzi

Un peu de douceur dans ce monde de brutes

Michel DELARCHE
retraité de l'ingénierie informatique et aéronautique et de l'enseignement dit supérieur (anglais de spécialité), écrivain et esprit curieux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je vous ai déjà parlé (ici et ) de la poétesse italienne Antonia Pozzi que j'ai découverte en juin dernier. En voici un nouvel échantillon en VOSTF, assorti comme d'habitude de mes notes de traduction.

Rivelazione

C'erano tutte le luce accese,
tutte le porte aperte,
nella mia casa ricca, fredda,
e noi due c'eravamo
a toccarci per la prima volta
con mani cieche
e nel vuoto le nostre labbra
ignare, inerti,
congiunte.
Milano, 13 novembre 1931

Révélation

Toutes les lumières étaient allumées,
toutes les portes ouvertes,
dans ma riche maison froide,
et nous étions là nous deux
à nous toucher pour la première fois
avec des mains aveugles
et dans le vide nos lèvres
ignorantes, inertes,
jointes.

Notes sur la traduction:
"C'erano", "c'eravamo": une traduction littérale serait "il y avait" mais elle est trop lourde et ne convient pas bien aux formes verbales plurielles du texte source (en anglais on pourrait traduire indifféremment par "there was" ou "there were"). J'ai choisi de rendre "c'eravamo" (littéralement "il y avait nous") par "nous étions là" et j'ai déporté "nous deux" à la fin du vers pour éviter le hiatus "là / à" et permettre ainsi la récitation à voix haute.
"la mia casa ricca, fredda": l'asyndète littérale: "ma maison riche, froide" ne sonne pas bien en français et j'ai pour cette raison choisi d'antéposer le premier adjectif ; une autre possibilité aurait été d'introduire une coordination: "ma maison riche et froide". En tout état de cause, il convient de respecter l'ordre des adjectifs.
"labbra": pluriel irrégulier de "labbro"; ce type de pluriel neutre hérité du latin se rencontre toujours avec un sens particulier, ici uniquement les lèvres de la bouche (et pas les lèvres d'une blessure, par exemple). De manière analogue, le pluriel irrégulier "mura" de "muro" désigne des remparts, des murailles de fortification et pas les murs en général ("Dentro le mura" est un recueil de nouvelles de Giorgio Bassani, allusion aux fortifications qui entourent Ferrare encore aujourd'hui. Dans son célèbre roman "Le jardin des Finzi-Contini", Bassani décrit des promenades à pied ou à bicyclette sur le chemin des remparts.)
"ignare": en italien le sens courant est bien "ignorantes"; "ignares" serait une traduction possible si le texte-source parlait d'une personne, mais il ne convient pas ici.
"congiunte": en français, lorsqu'il n'est pas nominalisé, l'adjectif "conjointes" relève surtout de la langue de spécialité (on parle de "requête conjointe" dans le domaine juridique, de "degrés conjoints" en musique, de "particules conjointes" en physique quantique ou de "nombres conjoints" en mathématiques) et il serait ici inadéquat. D'ailleurs, l'expression italienne "le mani congiunte" se traduit en français par "les mains jointes".

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho