Une défaite pour Bolsonaro

Bon, d'accord, ce n'est que du foot, mais ça fait quand même plaisir...

Le matamore fasciste qui tient lieu de président au Brésil avait prédit une victoire du Brésil sur l'Argentine par 5-0 dans une finale jouée "à la maison" au stade Maracana de Rio (le même stade où le Brésil avait été écrasé 7-1 par l'Allemagne lors de l'avant-dernière coupe du monde: si j'étais un patron du football brésilien, j'arrêterais de jouer dans ce stade maudit).

Mais c'est l'Argentine qui l'a emporté par 1-0 (un superbe lob de Di Maria en première mi-temps) avec une homérique résistance "à l'italienne" de la défense argentine en seconde mi-temps (lors d'une attaque en contre vers la fin du match, Messi a raté une magnifique occasion seul face au gardien).

Leur colère anti-Bolsonaro avait conduit avant le match certains Brésiliens à la posture sacrilège de souhaiter la victoire de l'Argentine, mais leur voeu exaucé ne suffira hélas pas à les débarrasser de leur Histrion Suprême.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.