Les Vénézuéliens entre Charybde et Scylla

Le Vénézuela est devenu l'enjeu d'une lutte de pouvoir entre deux bandes d'assassins

Human Rights Watch vient de dénoncer l'accumulation des exécutions extra-judiciaires par les troupes de choc du madurisme sévissant contre les secteurs populaires lassées de l'incurie et de la corruption du régime (voir par exemple cet article)

Mais que ceux qui honnissent la déliquescence de la démagogie chaviste ne se réjouissent pas trop vite: le chef de l'opposition Juan Guaido, soutenu par les USA et tous les gouvernements de droite d'Amérique du Sud (et que la presse française nous décrit complaisamment comme "social-démocrate") est lié aux gangs paramilitaires colombiens qui eux aussi terrorisent les populations, multiplient les exécutions extra-judiciaires et prospèrent grâce au narco-trafic (voir ici).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.