Vol MH370 : une quête inachevée (mon feuilleton de l'été)

Plus de sept ans après sa disparition, l’avion de Malaysian Airlines reste introuvable, mais les travaux sur ses trajets possibles se poursuivent. Dans une série de 5 billets, je ferai le point sur ce que l’on sait et sur ce que l’on ignore à propos du dernier vol de cet avion disparu.

Plus de sept ans après sa disparition, l’avion de Malaysian Airlines reste introuvable, mais les travaux sur ses trajets possibles se poursuivent. Dans une série de 5 billets, je ferai le point sur ce que l’on sait et sur ce que l’on ignore à propos du dernier vol de cet avion disparu, et je proposerai de temps à autre mon point de vue personnel sur les hypothèses de travail et sur les analyses techniques toujours en cours à partir des données disponibles.

Je ne traiterai ici que les hypothèses fondées sur des éléments techniques concrets, à l’exclusion des diverses théories complotistes (Dugain, De Changy, Wise...) qui ont connu quelques succès médiatiques en refusant obstinément de prendre en compte l’exploitation scientifique des informations disponibles.

Dans mon premier billet, j’exposerai ce qui a pu être tiré des données livrées par le système de communication Inmarsat.

Dans un second billet, j’expliquerai les principales raisons techniques et opérationnelles pour lesquels al plupart des experts du domaine aéronautique pensent que l’avion a été volontairement détourné et n’a pas simplement été victime d’une grave avarie.

Dans un troisième billet, je discuterai les divers scénarios envisageables pour ce détournement et la façon dont ils ont influé la sélection des zones de recherche proposées par divers spécialistes ayant travaillé sur le sujet.

Dans un quatrième billet, je présenterai quelques éléments complémentaires sur la trajectoire de l’avion qui sont venus s’ajouter aux contraintes sur la trajectoire qu’imposent les données d’Inmarsat.

Dans un cinquième et dernier billet, je présenterai une revue critique des différentes trajectoires proposées ces dernières années et quelques nouvelles pistes de réflexion qui sont actuellement en cours d’exploration.

Ceci terminera mon feuilleton de l’été.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.