ACE-2 ou la double peine

On savait déjà que le tabagisme, l'obésité et le diabète sont des facteurs de risques aggravés pour l'infection à coronavirus et une piste d'explication émerge.

L'explication possible tient en un sigle: ACE-2. Il s'agit du sigle désignant une enzyme de conversion de l'angiotensine qui est surexprimée chez les fumeurs, les gens en surpoids et les diabétiques et qui a des effets vaso-constricteurs et broncho-constricteurs, réduisant ainsi la capacité pulmonaire et les capacités d'oxygénation des tissus.

Or les sites associés à cette enzyme sont des cibles du nouveau coronavirus. Autrement dit, pour les fumeurs, les diabétiques et les gros, c'est la double peine: ils ont déjà une capacité pulmonaire réduite, et en plus leur surproduction d'ACE-2 facilite l'invasion de leurs cellules par le virus.

Si cette explication s'avère, cela donne aussi une nouvelle idée de traitement: essayer de mieux réguler l'ACE-2 dans le corps des patients concernés.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.