TCEC 21: Stockfish accroît son avance sur LCzero

Après 60 parties Stockfish mène de 5 points (32,5 à 27,5) et LCzero ne semble pas capable d'inverser le résultat dans les 40 parties restantes.

Entre ces deux super-programmes, la confrontation reste néanmoins assez serrée, ce dont témoigne le grand nombre de parties nulles (47 sur 60 soit 78%). La différence se fait dans les quelques parties où Stockfish l'emporte avec les Blancs après avoir obtenu la nulle avec les Noirs.

Ce fut le cas dans la 60ème (variante Paulsen de la Défense Française), dans la 52ème, la 42ème et la 10ème (Sicilienne Najdorf), dans la 46ème (formation hérisson dans une ouverture Anglaise symétrique) dans la 40ème (ouverture Vieille Indienne) et la 8ème (Défense Benoni).

En sens inverse, LCzero n'a fait la différence que dans la 25ème (Française fermée) et la 43ème (Gambit Dame refusé).

Stockfish semble donc légèrement supérieur dans certaines ouvertures parmi les plus tranchantes (comme en témoignent ses 3 gains contre la Najdorf) et/ou lorsque les Blancs bénéficient d'un avantage durable d'espace (Benoni, hérisson) offrant plus de manoeuvrabilité aux pièces blanches.

Comme on a pu l'observer les années précédentes, LCzero n'est davantage à son aise que dans des ouvertures où le centre est initialement bloqué, ce qui conduit à à un jeu plus stratégique.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.