Que penser d'IQOS, la nouvelle cigarette électronique de Philip Morris

Les cigarettes électroniques remplacent progressivement les cigarettes classiques sur le marché. Les concepteurs connus à travers le monde entendent par cette création réduire les maladies causées par la consommation du tabac.

Vous désirez adopter une cigarette électronique qui réduit les risques de cancer, optez pour IQOS, une innovation du groupe Philip Morris. C’est une cigarette électronique qui présente de nombreux avantages.

IQOS ou I Quit Ordinary Smoking: de quoi s’agit-il ?

IQOS (I Quit Ordinary Smoking) est une nouvelle cigarette électronique de Philip Morris qui fonctionne comme un vaporisateur de tabac. La lame électronique chauffante produit de l’énergie calorifique. Elle chauffe à 330 °C un dispositif de mini cigarettes appelées Heets ou Teeps jonchées de filtre et de tabac. Le résultat de ce processus est un spray de tabac à inhaler. Ce produit a connu du succès auprès des consommateurs, ce qui a boosté son succès. Cette cigarette se vend actuellement dans plus de 30 pays en Europe et en Asie (lire aussi : L'IQOS en France en mai).

IQOS épargne du tabac haute dose et de la toxicité

Le souci de l’industrie du tabac depuis des décennies est de réduire les risques liés au tabagisme tout en procurant le même plaisir aux consommateurs. La cigarette électronique IQOS répond à cette norme. En effet, plusieurs études réalisées par la maison de fabrication révèlent que son taux de nicotine est inférieur à celui d’une cigarette classique (30 %). Sa nocivité  est réduite à 90 %.

On pourrait confirmer la moindre toxicité de l’aérosol comparée aux cigarettes ordinaires combustibles puisque c’est la brulure du tabac qui serait responsable des substances toxiques pour l’organisme. Par exemple, la fumée produit des cellules cancérogènes. Puisque le produit IQOS ne génère pas de fumée, on peut déduire qu’il n’y a pas de risque de cancers ou tout au moins qu’ils sont réduits.

La cigarette électronique IQOS séduit les consommateurs

Une étude interne réalisée par le groupe PMI révèle que 80 % des consommateurs japonais de tabac à combustion se sont reconvertis en fumeur du produit IQOS. Dans les autres parties du globe où le produit est vendu, on dénombre un taux de reconversion de 72 à 80 %. De façon mondiale, 3,7 millions de fumeurs ayant essayé IQOS l’ont adopté pour toujours. Tous ces chiffres prouvent les bienfaits de cette cigarette électronique.

La portée de la création de cette cigarette

Le souci principal du groupe PMI est de faire adopter la cigarette électronique à tous les fumeurs. Cela permettra d'éradiquer les cancers mortels liés au tabac. Le groupe ambitionne de conquérir principalement le marché chinois qui compte plus de 300 millions de consommateurs.

Vu le succès considérable qu’a connu ce produit, il conviendrait à l’industrie PMI d’œuvrer davantage dans ce sens. Ainsi, les consommateurs seront en meilleure santé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.