Réforme scolaire : bilan de fin de d'année

Nous sommes en fin d’année et c’est l’heure de faire le bilan de la réforme des rythmes scolaires. En effet, les écoles maternelles et élémentaires françaises fonctionnent depuis septembre sur le modèle de quatre jours et demi d’école. Le 22 juin dernier, le ministère de l’Éducation nationale a publié un bilan d’étape sur la portée des réformes sur les rythmes scolaires. Pour rappel, le but de cette réforme scolaire était d’adapter le temps d’enseignements aux phases de concentration des enfants. Alors, après une année, voici le bilan de cette réforme en quelques chiffres.

14 % des écoles ont décidé de rassembler leurs activités sur un seul après-midi

Par manque de moyens financiers et logistiques, certaines communes n’arrivaient pas à organiser des activités périscolaires durant les après-midi. Après quelques remous, un décret du 7 mai 2014 permettait à ces communes de regrouper l’ensemble des activités périscolaires en un seul après-midi. Au total, c’est 14 % des écoles qui ont opté pour ce choix à la rentrée 2015. De plus, 2/3 d’entre elles ont opté pour une expérimentation de cette possibilité pour 3 ans. D’ailleurs, 56 % de ces écoles privilégient le vendredi après-midi, mais la plupart d’entre elles prévoient de faire machine arrière en 2015 pour opter en faveur du jeudi après-midi pour le calendrier 2015-2016.

80 % des communes auront mis en place le projet éducatif territorial à la prochaine rentrée

Même si l’on a noté un léger retard dans la mise en œuvre de la réforme pour le calendrier scolaire 2015-2016 , il est prévu que 80 % des communes auront mis en place à la prochaine rentrée un projet éducatif territorial dont le principal objectif est de permettre à l’État de valider les activités périscolaires proposées par chaque commune. Ceci permet surtout de garantir la sécurité des enfants ainsi que la qualité éducative. D’ailleurs, les communes sont obligées de mettre en place ce type de dispositif si elles veulent bénéficier des subventions.

77 % des projets éducatifs proposent des activités artistiques

Pour les activités périscolaires, les enfants ont droit à une large palette d’activités dont les plus en vues sont les activités artistiques. En effet, 77 % des projets éducatifs comportent une large part d’activités artistiques et culturelles, contre 75 % pour les activités physiques et sportives. Les projets éducatifs proposent par ailleurs dans 40,5 % des cas des activités de sensibilisation sur la citoyenneté et le développement durable.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.