Municipales 2019. Des partis politiques en leur gestion publique.

Je commence par grouper des reportages trouvés dans la presse. Puis tentatives de voir les similitudes et différences. Pour commencer : FN (RN) à Fréjus. lrem à Lyon. En complément : techniques des trolls dans le débat public ... Empruntées aux tromperies du discours gouvernemental.

Regrettable manque de rigueur générale dans l'examen des scores électoraux calculés en % sur exprimés au lieu de % sur inscrits. Comparaisons faussées dès que la proportion d'exprimés varie.  (cf. programme scolaire du Primaire) : Exemple : Etes vous heureux si votre  part de gâteau passe de 1 quart à 1 sixième? Réponse évidente, n'est-ce pas ? Mais on ne vous a pas dit que le gâteau a grossi de 400g à 1kg...

Partis politiques en leur gestion locale.

Je commence avec des articles de presse. Puis je tenterai de dégager différences et similitudes :

FN (RN) : Enjeux des Municipales selon le sociologue Sylvain 'Crépon. https://www.mediapart.fr/journal/france/140919/municipales-le-rn-deja-reussi-tisser-un-reseau-notabiliaire

RN à Fréjus   https://www.mediapart.fr/journal/france/140919/frejus-la-vitrine-betonnee-du-rassemblement-national       Où est passé l'argent ?   "Au forum des associations qui vient de se tenir à Fréjus, Rachline a interdit la venue d’associations jugées « politiques », c’est-à-dire en désaccord avec lui. En bientôt six ans, le RN a réussi à noyauter bon nombre d’associations de la ville. C’est désormais Rachline qui nomme les présidents des conseils de quartiers, qui sont soumis, de fait, totalement à sa botte."

Expression haineuse et violente des personnalités que la nièce a groupées comme Think tank. le 28 septembre 2019  Zemmour se surpasse. Les vautours qui planent audessus du RN-FN.  https://www.mediapart.fr/journal/france/021019/convention-de-la-droite-retour-sur-un-appel-la-guerre-civile-en-prime-time    Extrait de l'aricle :  "Il n’y a en réalité ce jour-là, pour ce colloque de l’extrême droite, que les cercles habituels de la droite « hors les murs » : un archipel de personnalités et de petites structures, dont beaucoup sont financées par les patrons Charles Beigbeder et Laurent Meeschaert, également mécènes de l’Incorrect. L’Avant-garde de Charles Millon, le maire de Béziers Robert Ménard, l’association SOS-Chrétien d’Orient, l’état-major de l’Institut de formation politique (l’école qui a servi de modèle à celle de Marion Maréchal), la Fondation du Pont-Neuf de l’essayiste Frédéric Rouvillois et la philosophe Chantal Delsol (épouse de Charles Millon), la fondation Polemia de Jean-Yves Le Gallou… Unique « prise de guerre » à LR, le député de l’Ain Xavier Breton, proche des catholiques traditionalistes, est un partisan de longue date de l’Union des droites. Il rendra d’ailleurs un hommage appuyé à Charles Millon qui fut élu grâce au FN à la tête de la Région Rhône-Alpes."

Quant au parti de    , LR, il a publié le 2 octobre, un programme Charte des principes fondamentaux, calqué sur l'action du gouvernement macron. 

...Ministre LREM et Lyon Métropole. Inégalité aggravée des mode de vie des quartiers. Autour de l'Hotel-Dieu, immense complexe hospitalier du 17° siècle, transformé en complexe commercial de haut luxe en 2018, la ville fait refaire toute la rue de la République en pavés de granite d'Italie, depuis la place Bellecour jusqu'à la place de la Comédie et refaire la place des Terreaux. Des groupes d'immeubles ont été vendus au Qatar. Les commerces sont chassés pour laisser place au haut luxe. Les loyers des arrondissements limitrophes s'emballent. C'est une presqu'île écrin qui prend forme. Dont les habitants modestes sont repoussés au loin sous verbalisaton par reconnaissance faciale.  A grand frais un parking souterrain leur est aménagé le long du quai de Saône. L'empereur Colomb aura ses tours Part-Dieu,  son centre-ville de prestige à paillettes européennes ainsi qu'un quadrillage serré de caméras sur l'espace public. 

 

Techniques de trolls :

Prenons un débat organisé sur les inégalités très réelles, constamment aggravées parce qu'une minorité prospère aux frais de  tous.

La discussion s'annonce gênant pour le pouvoir  Alors le troll caricature une société qu'il imagine égalitaire et dévie la discussion sur ce terrain. Le troll va aussi tenter de polariser sur les régimes professionnels spéciaux qu'il proclame "privilégiés" et prétend que les salariés de la RATP qui commencent une dure lutte, auraient un salaire mensuel de 3700 euros. Provocation qu'on ne peut pas laisser sans mise au point, polémique dont il est friand car ce procédé fait oublier le sujet gênant pour le gouvernement. Ses exemples visent à opposer des catégories de travailleurs entre eux ignorant leurs pénibilité, contacts avec poussières, fumées, produits chimiques, tendinites, stress permanent. etc... Le troll aime casser du fonctionnaire, oubliant qu'une part grandissante des salaires catégories B et C sont des primes à la fantaisie du directeur local, non prises en compte pour calculer la pension de retraite réduite ainsi à 2/3 de maigres salaires.

En général les troll de haut vol, fréquemment invités (bien payés) sur les plateaux des médias, n'ont jamais travaillé et assènent n'importe quoi avec insolente assurance. 

Ces procédés ont ainsi pour effet que le troll polarise le débat sur lui et sur le terrain qu'il a choisi.

Le troll a toujours en réserve des modèles de l'étranger. Dans les années 70, c'était le Japon, puis on a appris les taux incroyables de suicides au travail. C'était l'Angleterre, puis on a appris l'usage de contrats de travail 0 h. L'Allemagne et on a appris ses salaire à moins de 4 euros. Maintenant, ce sont les pays nordiques...

Le troll comme les gouvernants est friand de fausses évidences. Actuellement c'est On vit plus longtemps, donc il faut travailler plus longtemps pour sauver le système de retraites. On sait tous les années de galère de la plupart des jeunes avant d'arriver a un vrai emploi, souvent dévoyé par l'arnaque uber. Les fermetures d'entreprises faites avec légèreté pour effacer l'ardoise, ou l'usure psychique causée par le management  font perdre l'emploi, sont suivies de temps de chômage, et à 50 ans on ne veut plus vous embaucher.  Au total, 20 ans de travail produisant un droit retraite. La règle travailler plus longtemps a pour seul effet de casser lourdement la pension de retraite et de vous pousser dans les minimas sociaux, que Macron veut fusionner. En plus du jeu gouvernemental sur la valeur du point comme variable après les milliards distribués aux sociétés.

 Ainsi agit le troll néolibéral. Exemple à écouter sur France Culture vers 11h 20. Dimanche 13 septembre. Un personnage doctoral qui a de plus en plus de place dans la normalisation de France-Culture qui cependant mérite encore son titre. Je fais souvent référence à ses invités, de grande qualité en général, donc insupportables aux gouvernants.

Le troll qui roule pour l'extrême-droite joue de la préférence nationale, oubliant que toute l'industrie du pays a été sabordée au cours des 30 dernières années. Tous les villages en ont des vestiges. Le système xénophobe s'est construit dans les années 1890 contre l'immigration italienne, avec les mêmes accusations non fondées que celles lancées aujourd'hui par l'extrême-droite contre les réfugiés.

Non !  Ce ne sont pas les migrants qui menacent le mode de vie européen : celui-ci est en cours destruction depuis 30 ans en France par les reformes structurelles portées  par tous les gouvernements successifs. Combattues par les travailleurs de quinquennat en quinquennat. Macron proclamait le pays impossible a reformer. Il aura mené à leur achèvement toutes les destructions structurelles. Et il fait une chasse impitoyable aux migrants.

Finalement, les discours des gouvernements successifs usent des procédés des trolls, pour pervertir le débat public qu'ils sont censés animer, et surtout dévier la colère populaire sur de faux ennemis qui n'y sont pour rien.

Exemple de discours commun troll d'extrême-droite, gouvernants : la suspicion jetée sur l'aide aux réfugiés en péril,de ne le faire que pour transgresser la loi et faire parler d'eux.   Revoir les plaintes contre Hérou   et le attaques contre les deux capitaines de bateaux de sauvetage :    https://www.mediapart.fr/journal/international/150919/migrants-comment-salvini-perdu-la-bataille-du-recit-face-carola-rackete?page_article=3

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.