Michel Puech
Journaliste honoraire
Abonné·e de Mediapart

434 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 févr. 2016

Michel Puech
Journaliste honoraire
Abonné·e de Mediapart

Moins de 20% des photos Corbis diffusées par Getty ?

Revue de presse : Jim Pikerell, journaliste éditeur du site Selling Stocks et excellent observateur de ce marché, écrit vendredi 12 février 2015, que moins de 20% des photographes de Corbis se verront offrir un contrat…/… Le nombre réel pourrait être beaucoup moins.

Michel Puech
Journaliste honoraire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

sellingstock
jim-pickerell

Jim Pikerell, journaliste éditeur du site Selling Stocks et excellent observateur de ce marché, écrit vendredi 12 février 2015, que moins de 20% des photographes de Corbis se verront offrir un contrat…/… Le nombre réel pourrait être beaucoup moins. »

Bien que ne citant aucune source, le raisonnement de Jim Pikerell a toutes les apparences de la réalité d’aujourd’hui. En effet, il est évident que les archives de Corbis doublonnent celles de Getty Images, particulièrement en ce qui concerne la seconde partie du XXème siècle et le début du XXIème, époque ou Gamma, Sygma, Sipa tenaient le haut du pavé. Getty Images diffuse en effet les archives de l’agence Gamma-Rapho.

L’inquiétude des anciens photographes de Sygma grandit chaque jour, d’autant que tous les photographes de Corbis-Sygma, y compris les plus connus, n’ont pas tous reçu un courriel d’invitation à discuter « sans engagement » avec Georges de Keerle, le responsable éditorial de Getty Images.

Dans son article, Jim Pikerell note fort justement :

« Une façon de déterminer si vous pourriez être approché par Getty est de regarder l’objet de vos meilleures ventes d’images Corbis au cours des dernières années. Ensuite, allez sur gettyimages.com et faites une recherche par mot-clé. Si Getty a déjà plus de 500 images de leur collection avec les mêmes mots-clés, même si aucun d’entre eux est aussi bon que le vôtre, vous ne serez probablement pas contacté ».

Ensuite, selon Jim Pikerell, il faut savoir si les photographes ont vraiment intérêt à mettre leurs archives chez Getty.

« J’ai récemment eu l’occasion d’examiner toutes les ventes de 2015 pour l’un des plus grands « contributeurs » de Getty. Dans son cas, 65% des ventes ont été réalisées pour des honoraires bruts de moins de 25 $. Les 17 % des meilleures ventes l’ont été pour plus de 200 $, et la moyenne pour ces seules ventes était de 395 $. Mais le prix de vente brut moyen pour toutes les ventes a été de 86 $. Et, bien entendu, le photographe a reçu 20% de ce chiffre. Une des choses qui a fait que ce chiffre global était si mauvais est qu’un tiers des ventes de l’année l’a été pour des honoraires bruts de 1,25 $ chacun. »

Ce que me confirme un photographe français distribué par Getty Images : « j’ai environ 1000 photos sur la base de Getty. Elles me faisaient vivre avec 4 à 5 000€ par mois de revenus il y a dix ans, mais qui aujourd’hui rapporte en moyenne 100 € par mois avec les mêmes images »

« Les photographes de Corbis qui ne reçoivent pas une offre Getty devront trouver, soit une autre façon de commercialiser leurs images, soit d’accepter que leur travail ne soit plus dans un endroit facilement accessible aux clients. »

Pour finir, selon Jim Pikerell il apparait que Bill Gates serait très inquiet de l’évolution du marché boursier en Chine. (Voir notre article). La communication dans le triumvirat Corbis-VCG-Getty serait en panne.

MP

Lire Selling Stock (payant*) : https://www.selling-stock.com/Article/next-step-for-corbis-photographers

Toutes nos informations sur  l’affaire Corbis-VCG-Getty

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille
Journal
Comment l’exportation de lait et viande « bas de gamme » démultiplie la catastrophe écologique
Dans un rapport publié mardi 4 octobre, Greenpeace, Oxfam et Réseau Action Climat analysent les conséquences de l’élevage français destiné au marché international. Un désastre environnemental et une concurrence déloyale pour les pays importateurs.
par Amélie Poinssot
Journal — Politique économique
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan