Démenti du Gal LAFOURCADE

Le général LAFOURCADE, commandant de l'Opération Turquoise dément formellement avoir reçu les directives dénoncées par monsieur de st Exupéry.

Communiqué de presse du 27 juin 2017

Le Général Lafourcade a appris par voie de presse qu’un journaliste aurait affirmé

que « pendant l’opération Turquoise, des directives ont été données pour armer les

génocidaires ».

Le Général Lafourcade, qui était le Commandant de l’opération Turquoise au Rwanda

entre juin et août 1994, tient à indiquer qu’il n’a jamais reçu d’ordre de quiconque, ni

écrit ni oral, de livrer des armes à des personnes génocidaires.

L’opération Turquoise a protégé des centaines de milliers de personnes de la violence

et permis de sauver a minima des dizaines de milliers de vies tutsies.

Aucune livraison d’armes n’est intervenue pendant l’opération Turquoise auprès de

qui que ce soit, les militaires français ayant parfaitement respecté leur devoir de

neutralité et leur mission de mettre fin au génocide, conformément au mandat de la

résolution 929 de l’ONU.

Le Général Lafourcade dénonce avec la plus grande fermeté ce type de sortie

médiatique, aussi invraisemblable qu’irresponsable.

Fait à Paris, le 27 juin 2017

Général de corps d’armée (2S) Jean-Claude Lafourcade

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.