michel uteau
Abonné·e de Mediapart

9 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 août 2017

DECLARATION OFFICIELLE DU CONSEIL LATINO-AMERICAIN DES SCIENCES SOCIALES

Les Etats-Unis, une fois de plus, sont intervenus dans la politique latino-américaine violant le principe de souveraineté d'un pays.

michel uteau
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

DECLARATION DU CLACSO


Contre la menace d'intervention militaire américaine au Venezuela, pour défendre la souveraineté de l'Amérique latine et des Caraïbes

Depuis 1823, les États-Unis sont intervenus, ont envahi, occupé, violé et un la souveraineté de presque tous les pays d'Amérique latine et des Caraïbes. Ils l'ont fait par des dizaines et des dizaines d'opérations militaires directes ou d'opérations de renseignement, avec la complicité de groupes de pouvoir locaux, la droite et l'ultra droite de nos pays, qui ont provoqué des coups d'état, l'effondrement des gouvernements constitutionnels et une permanente fragilité démocratique dans une région qui a toujours été traitée comme l'arrière-cour d'un empire autoritaire et despotique.

Le nombre de morts civils qui ont engendré les occupations et les interventions militaires des États-Unis dans la région est incalculable. En outre, les pertes économiques et les décennies de retard que nous avons dû endurer sont incalculables, suite à l'application d'une doctrine de sécurité continentale dont la barbarie n'a pas d'autre fondement que l'arrogance des armes (doctrine de Monroe)

Aucune région du monde, au cours des 200 dernières années, n'a souffert autant du harcèlement d'un "empire" que d'Amérique latine par les États-Unis. Ce pays était derrière certains des derniers coups d'état de la région, au Honduras, au Paraguay et récemment au Brésil.

Il y a quelques jours, Donald Trump a surpris le monde avec une nouvelle menace d'intervention militaire dans notre région. La victime d'un tel délit a été cette fois la République Bolivarienne du Venezuela. Les expressions de Trump sont loin d'être isolées. Elles trouvent écho et encouragement dans certains secteurs de l'opposition nationale au gouvernement. Chaque fois que les États-Unis ont agi contre une nation Latino-Américaine, ils ont eu des alliés locaux qui ont bénéficié politiquement et économiquement de l'invasion impériale. Ce n'est pas différent aujourd'hui, bien que cette nouvelle attaque ait été rejetée, y compris par des acteurs politiques de l'opposition vénézuéliens, ainsi que par la quasi-totalité des gouvernements latino-Américains.

  Le CLACSO exprime sa plus grande réprobation de ces déclarations. Nous pensons que quelle que soit la position que chacun a sur la crise politique que connaît le Venezuela, nous devons nous unir sans distinction pour exprimer notre ferme opposition à la violation de la souveraineté de tout pays d'Amérique latine et des Caraïbes.

Nous pensons que seuls les vénézuéliens et les vénézuéliennes pourront surmonter, par le dialogue et la délibération démocratique, la grave conjoncture du pays. Comme nous l'avons fait à diverses occasions, nous nous exprimons en faveur de la paix, contre toute forme de violence et pour le droit irréductible du Venezuela et du peuple vénézuélien de résoudre leur crise, de consolider et de renforcer la démocratie dans le pays.

Il est temps de mettre un terme définitif à l'ingérence des États-Unis dans nos affaires intérieures. Il est temps de mettre un terme à la violente, autoritaire et impériale des opérations militaires américaines sur notre continent. Le moment est venu d'affirmer collectivement et sans euphémismes le plein droit à l'autodétermination et à la souveraineté de nos pays. Nous devons continuer à dénoncer des attitudes telles que celles du président américain, Donald Trump, car elles ouvrent la porte au fascisme, aux régimes dictatoriaux et à l'imposition d'un état d'urgence permanent dans notre région.

Comité Directeur
Secrétariat exécutif
CLACSO

http://www.clacso.org.ar/difusion/Intervencion_Venezuela/comunicado.htm

http://www.clacso.org.ar/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie