La candidature de Bill Gates toujours occultée par les médias

Un tel fait ne peut manquer d'alerter, tant il témoigne de la détermination à abuser, et de la certitude de ne jamais avoir à rendre compte. Le temps qui s'écoule rend chaque jour plus évidente la tentative d'ingérence de la presse dans ce dossier. Bloquant la publication de cette candidature confirmée par le passage en actualité de mes billets :

actu Bill Gates 181113

elle joue le jeu de Ballmer qui s'y oppose de la façon la plus déloyale car non publique. 

Il est dès lors difficile de ne pas observer un réseau à l'oeuvre et sa stratégie commune, qui relève de ce que l'on nomme plan commun en droit international. Pour que cette candidature soit encore occultée à ce jour, il faut qu'il y ait accord entre les différents supports, et ce, d'autant plus que trois candidats internes ont été évoqués le 6 novembre par reuters, dont un non nommé qui ne pouvait être que Bill Gates, bloqué par des articles qui délibérément parlaient de lui sous un tout autre angle, revenaient sur des informations anciennes, et dépassées (cliquer) :

Trois-candidats-internes.png

Le biais utilisé pour shinter le troisième candidat non nommé fut de prétendre que Microsoft avait ajouté Kevin Turner sur sa liste restreinte et de la présenter ainsi comme complète, évinçant par le fait le candidat non nommé. Ce fut fait par bloomberg dans cet article paru le lendemain, 7 novembre (cliquer) :

ajout-Kevin-Turner.png

De tels procédés sont évidemment illégaux. Le fait est qu'ils existent et que ce qu'ils révèlent a de quoi inquiéter, d'autant que Bill Gates est le seul candidat à pouvoir s'opposer à la porosité des systèmes d'exploitation dont il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu'elle est se situe dans un contexte plus vaste. Bill Gates connaît ce contexte mieux que personne pour l'avoir subi.

Dès lors, le jeu est de ternir son image en multipliant les articles sur la fondation sans jamais préciser que son père a commencé par créer la sienne en 1994, que cet avocat, ex-président des barreaux de Washington et Seattle, n'a cessé de pourrir la vie de son fils et d'en abuser. Qu'il est/était l'avocat des Rothschild au sujet desquels celebritynetwork a mis en ligne cette  vidéo : 

ROTHSCHILD FAMILY, just a conspiracy? © rocksiphone

Warren Buffett est aussi membre de cette fondation et affirme sans avoir de propos de l'intéressé à relater qu'il y a zéro chance qu'il revienne chez Microsoft. Warren Buffett et coca cola, c'est une longue histoire...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.