Nouvelle communication à la CPI - dossier 78/09

Madame la Procureure,


Mon dossier concernant les abus d'Israël a été ouvert en janvier 2009, alors que j'avais une compréhension bien moindre du harcèlement que je subis depuis le 28 octobre 1997. Je savais seulement qu'il avait pour origine la communauté juive/sioniste et que j'étais utilisée pour nuire à Bill Gates. 

La CPI s'occupe de crimes contre l'humanité, mais aussi de traitements inhumains et dégradants. J'en subis depuis seize ans et Monsieur Gates en a de multiples preuves parmi lesquelles l'enregistrement de l'entretien téléphonique du 28 janvier 2005 qui a valu sa place à Christophe Aulnette, PDG de Microsoft France, contacté à ma demande par Bernard Vergnes, fondateur et premier dirigeant de Microsoft France, Europe, puis EMEA. Je l'ai exposé dans une lettre ouverte à Jean-Philippe Courtois visible à cette adresse :

http://nicoleguihaume.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/10/12/lettre-ouverte-a-jean-philippe-courtois-president-de-microso-509333.html

Par ailleurs, j'ai transféré à votre prédécesseur mon accusation de mise en danger de la vie d'autrui adressée à Steve Ballmer le 29 mars 2010. Je vous ai joint à deux nouveaux envois hier et avant-hier.

Je me permets donc d'insister pour voir l'étude de mon dossier accélérée. Je ne peux même plus récupérer mes données sur mes Disques Durs, scanner certains jours m'est impossible, imprimer n'en parlons pas.

Informée depuis 2010, il me semble que la CPI pourrait intervenir de sorte que la presse cesse de bloquer la candidature de Bill Gates, seul moyen d'imposer une sécurité de nos données.

Je sollicite de votre Haute Bienveillance l'envoi conjoint à Bill Gates et à moi des réponses apportées à mon dossier.

Je vous prie de croire, Madame la Procureure, en mes sentiments respectueux,

Nicole Guihaumé

PJ : EM T09 OTP-CR-78 09 002 EM T09 OTP-CR-78 09 002

mail-CPI-131213.png

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.