La boucle est bouclée!

Je n'oublie pas que ce gouvernement nous a déclaré un état de guerre, il n'est donc pas étonnant que le siège s'installe. Cet état de guerre est, de tous points de vues, parfaitement illégitime.

Et pendant que notre population s'affaire à survivre, à s'entraider du mieux qu'elle peut, à résister aux injonctions inhumaines, les médias relaient la propagande gouvernementale.

Personne ne nous viendra en aide car nos problèmes dépassent les frontières. C'est à chaque pays de régler ses affaires intérieures. Et le moins qu'on puisse constater, c'est l'urgence d'une organisation populaire massive qui doit se créer afin de reprendre possession de notre territoire ainsi que la possession de notre système gouvernemental.

Nous sommes le pays qui possédons le plus d'outils aiguisés pour renverser le désordre mondiale. L'ordre est la paix.

Notre pays était jadis un ambassadeur de la paix, et ce ne sont pas les Nations-Unies qui me contrediront. De plus, notre pays est le tube à essai des démocraties, des Nations-Unies. 

Notre pays est le pays des déclarations des droits de l'homme et c'est à nous de rendre l'autorité à l'humanité.

Notre pays possède déjà le socle commun, les fondations capables de réorganiser n'importe quel système. Cette fondation s'appelle le pouvoir par le peuple pour le peuple.

Notre démocratie est actuellement dite indirecte, du fait de son système représentatif de la souveraineté du peuple français. Nous savons que ce système ne représente en rien la souveraineté de notre famille.

Oui, faut-il encore rappeler que l'identité de la France est familiale, fraternelle. Nos familles, toutes nos familles ont le devoir de s'opposer à toute forme d'oppression, d'où qu'elle vienne. Je rappelle également qu'aucun membre de notre famille n'a le pouvoir de soumettre un autre membre de notre famille. 

Notre système gouvernemental s'emploie à détourner nos ressources et richesses, à se les approprier, autrement dit à nous les voler. De plus, il s'emploie à nous soumettre à leur autorité et à l'autorité du système économique. Autrement dit, il cautionne notre exploitation marchande, puisqu'il y est associé et rémunéré. 

Doublement rémunéré car je rappelle que ces membres sont également hautement rémunéré par notre Etat, c'est à dire nous toutes et tous. 

L'humanité n'est pas à vendre et plus localement, ma famille n'est pas à vendre pas plus que notre territoire et tout ce qui se trouve au-dessus et en dessous. 

Nous devons reprendre le commandement de notre famille et de notre pays, car les deux sont indissociables, indivisibles. 

Nous pouvons recréer, redéfinir tout notre système de gestion. Je parle de gestion car nous sommes en l'an 2020 et tous les termes de gouvernance sont obsolètes. 

Une démocratie directe est une piste intéressante pour créer, organiser, orchestrer, harmoniser un système de gestion dynamique et pérenne.

Nous avons le devoir de reprendre le pouvoir pour faire enfin régner la démocratie. Et il est aisé d'imaginer la toute-puissance d'un Etat unifié et organisé. Imaginez l'impact sur les pays européens et donc sur le monde.

C'est pourquoi il nous revient de nous libérer, c'est à la fois notre héritage et à la fois notre commandement.

Nous devons rapidement mettre en oeuvre un véritable plan humanitaire à l'échelle nationale. Là est notre priorité et commandement, sauver, sauvegarder le plus de vies possibles. Puis nous concerter, nous organiser afin de soigner, réparer, renforcer toutes nos familles, toute la famille.

Et pour cette exigence, nous devons nous unir en faisant allégeance à la Paix. Voilà ce que signifie une union sacrée. Une union écrite et scellée à l'encre de la Paix.

Je rappelle que la Paix est la loi de l'humanité. Elle seule à ce jour a le pouvoir de garantir sécurité et prospérité à l'humanité, ainsi qu'à n'importe quel groupe d'êtres humains.

Nous pouvons rétablir le déséquilibre de notre société et il nous appartient de créer une société dans laquelle nos familles s'épanouiront, s'accompliront dans la paix et la prospérité.

Ce n'est nullement utopique, c'est parfaitement réalisable. C'est un projet d'étude national, c'est un challenge national, c'est une entreprise nationale. Et c'est parfaitement à la hauteur du peuple français. 

Avec tout mon amour, Céline.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.