« Il ne s’agit pas de citations, mais de preuves »

DES CITATIONS - UN CHEMIN

 

« On ne peut pas tout avoir, je l’ai souvent remarqué. »

                                                           Samuel Beckett

 

""Il était tellement heureux qu'il aurait donné de l'argent à un pauvre."

                                                       Flaubert

 

« Tant que l’homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté. »

                                               Woody Allen

 

"Être un couple, c'est ne faire qu'un. Oui, mais lequel ?"

                                                    Oscar Wilde

 

"Je suis bien content que le gouvernement fasse ce qu'il faut malgré ma désapprobation."

                                                           Xavier Gorce

 

« Tout cela est fort beau, mais j’ai du mal à croire que je descends d’une morue. »

                                                                     Voltaire

 

 « J'ai vu qu'il n'y avait rien à gagner à être modéré, et que c'est une duperie. Il faut faire la guerre et mourir noblement sur un tas de bigots immolés à mes pieds. »

                                  Voltaire

  

 « Elle avait un nez admirable, celui de son père, il était chirurgien esthétique. »

                                                 Groucho Marx

 

« Les chiffres sont accablants : il y a de plus en plus d'étrangers dans le monde »

                                                            Pierre Desproges

 

"La mort de cet homme que j'ai tant désiré.

La mort de cet homme que j'ai tant désirée."

 

"Noël au scanner, Pâques au cimetière"
                             
                                           Pierre Desproges

 

« L’humour ne se résout pas, il défie. »

                                      Freud

 

                               *****

 

« Il ne s’agit pas de citations, mais de preuves »

                                             Philippe Sollers

 

                               *****

                                 

 « La seule chose jamais discutée, c’est : « pourquoi vous, bipèdes parlant, être là ? Pourquoi vous plutôt qu’un autre ou que rien ? Pourquoi fatalité du bla-bla ? »

                                                           Philippe Sollers

 

« Être ou ne pas être : là est la question. »

                                   Shakespeare

 

"L'existentialisme est un humanisme"

                                      Jean-Paul Sartre

 

« Rares sont ceux, ici, qui ont ce qu’on peut appeler une vie… Une existence, oui… Ce n’est pas pareil… » 

                                                                   Ph. Sollers

 

« Quelque chose se déploie, se tient en soi-même et ainsi s’expose. Autant dire est. « Être », cela veut dire au fond (..), déployer sa présence »

                                                              Martin Heidegger

 

« Les dieux sont ceux qui regardent vers l’intérieur, dans l’éclaircie de ce qui vient en présence. »

                                                   Heidegger - Parménide, 1942-1943

 

"Philosopher c'est apprendre à mourir."

                                            Montaigne

 

"Nous avons l'Art pour ne point mourir de la Vérité."

                                                        Nietzche

 

Rien de plus redoutable que de dire quelque chose qui pourrait être vrai. Car il le deviendrait tout à fait, s'il l'était, et Dieu sait ce qui arrive quand quelque chose, d'être vrai, ne peut plus entrer dans le doute.

                                                                            

“L’inconscient est ce chapitre de mon histoire qui est marqué par un blanc ou occupé par un mensonge.”

                                                                              

« Le second acte philosophique est de savoir rester à sa place. Le premier est de définir où elle se trouve. »

 

« L'analyse a pour but l'avènement d'une parole vraie. »

 

« D'un discours qui ne serait pas du semblant. »

 

« Ce n’est pas le mal mais le bien qui engendre la culpabilité. »

 

« La fonction du langage n’y est pas d’informer mais d’évoquer. »

 

 « Les non dupes errent. »

 

« C'est le regard de l'autre qui me constitue. »

                                           

« L’imaginaire et le réel sont deux lieux de la vie. »

                                         

« Le réel, c'est quand on se cogne. »

 

« Ce que je cherche dans la parole, c’est la réponse de l’autre. »

                                                                                           Jacques Lacan

 

« Allons ! La marche, le fardeau, le désert, l’ennui et la colère. »

                                                           Arthur Rimbaud

 

« Il y a toujours un moment d’arrêt significatif, attention, message, on tend l’oreille comme un animal. »

                                               Philippe Sollers

 

"Le jour où l'on comprendra qu'une pensée sans langage existe chez les animaux, nous mourrons de honte de les avoir enfermés dans des zoos et de les avoir humiliés par nos rires."

                                                                  Boris Cyrulnik

 

« Pourquoi suis-je là à me demander ce qu'est l'instant ? Mais j'y suis bien forcé, je ne peux pas faire autrement. Je suis dans l'oubli de l'instant. Tout me requiert pour autre chose. La liste n'en finirait pas : famille, école, argent, parti, nation... (...) Que le temps soit divin ne préoccupe plus que très peu de personnes. (...) Mais l'aptitude au rassemblement doit commencer par soi-même, sans quoi je ne pourrai accueillir personne. » 

 

« Vous passez à côté des fleurs. Vous n’écoutez pas les oiseaux. (...) laisser un arbre là où il est. (...) laisser un arbre où il est et une fleur dans son « sans pourquoi ».

                                      

« Le temps qu’on nous inflige n’est pas celui que je dis. »

                                                                                                   Philippe Sollers

 

« Vous les Occidentaux, vous avez la montre ; nous, en Afrique, nous avons le temps. »

 

« Nous sommes pauvres en argent, mais nous avons la joie de vivre. »

                                                                       Parole d’un Zaïrois

 

« Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir »

                                                                        Matisse

 

"Tout devient plaisir dès qu'on a pour but d'être seulement bien ensemble, parce qu'alors on dirait qu'on est enfin libres. On oublie sa vie, c'est-à-dire les choses du pognon."

                                               Céline

 

 « L’amour est à réinventer, on le sait. »

                                                           Arthur Rimbaud

 

« Je sais pourquoi je jouis. Je sais pourquoi je ne mourrai pas. Parce que je est qui je sera. Arrivé là, on sort enfin de la religion, sans quoi, rien à faire. » 

                                               Philippe Sollers

 

« Je crois que l’on sort du corps par la parole. »

                                                   Sollers

 

 « Qui aurait trouvé le secret de se réjouir du bien sans se fâcher du mal contraire, aurait trouvé le point. »

                                                                                   Pascal

 

 « Dans la nouvelle science, chaque chose vient à son tour, telle est son excellence. »

                                             Lautréamont, Poésies

 

« Qui est mort de la vie ? »

                                               Pierre Rey

 

« Contre la médisance, il n’est point de rempart. »

                                   Molière

 

"Les langues ont toujours du venin à répandre."

                                     Molière

 

« Une méchanceté envieuse, lâche, imbécile, féroce, implacable, naturelle, banale, fastidieuse, c’est ça l’opinion. »

                                                                                                     Céline

 

« Si les gens sont si méchants, c’est peut-être seulement parce qu’ils souffrent.  »

                                      Louis-Ferdinand Céline

 

« C’est peut-être ça qu’on cherche à travers la vie, rien que cela, le plus grand chagrin possible pour devenir soi-même avant de mourir. » 

                                                                                               Céline

 

 « Rien ne sert de dissimuler, les jugements de nez sont toujours réciproques. »

                        Philippe Sollers

 

“Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette.”

                                                      Jean de La Fontaine

 

« Parler en jouissant : voilà ce que personne ne peut s’empêcher d’éprouver, mais qu’il est interdit d’accepter. »

                                   Philippe Sollers

 

Mais : « Serait-il interdit de rire à fond ? »

                                               Philippe Sollers

 

« Et d’une raillerie a-t-on lieu de s’aigrir. »

                                   Molière

 

« On plaindra donc les morts-vivants d’ici bas, les malheureux bavards. »

                                                   Voltaire

 

« Ne pas s'aimer soi-même implique qu'on n'aime personne. Le fait de s'aimer soi-même serait-il du narcissisme ? Non. Il n'y a ceux qui n'arrivent pas à s'aimer qui pensent cela. C’est un détachement qui revient à s’éprouver comme sujet d’expérience. »

 

« L'humain n'aime pas son corps. Il l'adore éventuellement, mais il ne l'aime pas. Et comme il est censé aimer son prochain comme lui-même, s'il n'aime pas son propre corps, il n'aime pas non plus celui de son prochain. Ou comme j'aime dire : on fait de son proche un reproche. L'évangile moderne est : tu détesteras ton prochain comme toi-même. »

                                                               Philippe Sollers

 

"On doit se regarder soi-même, un fort long temps,

Avant que de songer à condamner les gens."

                                                                               Molière

 

«  L’expérience la plus extatique de ma vie, c’est le jour où, pour la première fois, j’ai réussi à trouver la modulation du texte que j’ânonnais. J’avais cinq ans, j’ai entendu la phrase : « Tu sais lire. » Cela m’a jeté dans un transport tel que je suis sorti courir dans la campagne. « Je sais lire. » La nature semblait me considérer avec respect, les prés, les arbres. Une véritable ivresse ! Ce sentiment était si fort qu’il m’a alors semblé naturel de fabriquer de temps en temps des choses que j’avais envie de lire, c’est-à-dire de les écrire moi-même. »

 

« Une mère veut le corps ; une sœur, l’âme ; reste l’esprit si l’on veut, à travers les mots qui, modelés d’une certaine façon, déclenchent une jalousie métaphysique inextinguible. » 

                                                    Philippe Sollers

 

« Si on a l’amour des gens, cela peut aller jusqu’à la violence. »

                                                                                      Paul Rebeyrolle

 

« Soyez juste : tolérez le crime. »

                                   François de Sade

 

« Aime et fais ce que tu veux. »

                      saint Augustin

 

« Ce n’est pas amusant d’être libre tout seul. »

                                                           Alfred Jarry

 

« Un mot et tout est sauvé,

un mot et tout est perdu. »

                                               André Breton

 

 « Aide-toi, Kergorlay, et Dieu t’aidera. »

 

« Qui aime bien châtie bien son langage. »

 

«Quand je délibère, les jeux sont faits »

                        Sartre

 

"Dans le doute, s'abstenir."

 

Mais "Quand on veut on peut."

 

« La vérité cruelle qu'essaie de cacher le spectacle est simplement qu'un seul peut avoir raison contre tous. Voulez-vous qu'on finisse en disant que cela consiste à ne pas être collaborateur ? Il me semble. »

                                                Ph. Sollers

 

Mais "Qui ne dit mot consent."

 

« Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l’État te le demande. »

                                                                      Albert Einstein

 

« La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire. »

                                                Abbé Pierre

                       

« Pour créer son propre paradis, il faut puiser dans son enfer personnel »

                                                    Frida Kahlo

 

"Sommes-nous assez heureux pour le paradis ?"

                                                  Sollers

 

 « Le ciel, c’est le lieu où nous sommes quand nous cessons d’être invisibles les uns aux autres. »

                                                           Marie Balmary

 

« Il y a bien des façons de passer à l'acte, se taire en est une. »   

                                                                                                 JB. Pontalis

 

"Il y a des silences qui sont de dangereux explosifs !"

                                                Daniel Pennac

 

« Ce dont on ne peut parler, c’est cela qu’il faut dire »

                                           Grock

 

"Les hommes se distinguent par ce qu'ils montrent et se ressemblent par ce qu'ils cachent."

                                                                Paul Valéry 

 

"Tout esprit profond avance masqué."

                              Nietzsche

 

« La folie c'est se comporter de la même manière, et de croire à un résultat différent. » 

                         Albert Einstein

 

« Quoi de plus solide dans la parole, qu’une défaillance reconnue ? »

                                                                                                        Marie Balmary

 

« Le maître, ce n’est pas celui qui tout le temps enseigne, mais celui qui apprend, soudain. »

 

“C'est le rôle essentiel du professeur d'éveiller la joie de travailler et de connaître.”

                                                         Einstein

 

"Ce professeur-là n'inculquait pas un savoir, il offrait ce qu'il savait."

                                     Daniel Pennac

 

« Un creux est en nous, à jamais, mais le creux n’est pas l’abîme. »

                                                                                              JB. Pontalis

 

La parole, c’est de l’évocation. Et l’évocation c’est de rendre présent la chose dont on parle. Et pour rendre présent ce dont on parle, il faut en avoir la représentation sonore, c’est-à-dire l’entendre. C’est à ce moment là que l’on voit.

                                                                          Agnès de Kergorlay

 

« La morale, c'est se sentir coupable. On doit se culpabiliser sans arrêt, et culpabiliser les autres, voilà notre rôle. Coupable de quoi ? De tout, de rien, de presque tout, de mille fois rien... D'être des hommes d'abord : voilà le ressort. »

                                                                                                          

« Les femmes n’aiment ni les hommes ni les femmes mais les bébés."

 

"Je mens, tu mens, je sais que tu mens et tu sais que je mens, nous savons que nous mentons, j’adore ton nez, tes oreilles, ton menton, n’expliquons rien, surtout, glissons, passons. »

                                                                                 Ph. Sollers

 

"Ce qui me bouleverse, ce n'est pas que tu m'aies menti c'est que désormais je ne pourrais plus te croire."

                                                                          Nietzche   

 

« D’où vient la littérature pour être ainsi le seul langage à avouer, parfois, le meurtre du père ? »

 

"Personne ne lit jamais la même phrase.

Personne ne lit jamais la même phrase.

PERSONNE NE LIT JAMAIS LA MÊME PHRASE."

 

« Mais l'aptitude au rassemblement doit commencer par soi-même, sans quoi je ne pourrai accueillir personne."

 

« Tout ce que la technique peut faire, elle le fera. »

 

« Il est étrange de se dire qu'après Mozart tout s'est brusquement ralenti dans le bruit, la fureur, la lourdeur ou le tintamarre. » 

                                                                  Philippe Sollers

 

 “Je cherche les notes qui s’aiment.”

                           Mozart

 

"Je ne cherche pas, je trouve."

                             Picasso

 

« Nous entrons dans une phase des sociétés, où l’acte banal de la lecture va être radicalement atteint. De plus en plus, l’illettrisme va être une chose patente. Cela aussi entre dans le programme d’une tyrannie. Chose patente chez « les nouvelles générations » éduquées par le Spectacle. »

 

« On peut même imaginer une société (mais c’est la nôtre) qui développerait de façon gigantesque les sources d’information en encourageant, d’autre part, la confusion générale, la publication du n’importe quoi, toutes les variantes de psychoses, de mélancolies, de névroses. Une société hypersophistiquée et pratiquement illettrée. »

 

« Vous n’avez jamais senti s’organiser autour de vous, de manière aussi lourde que systématique, sinueuse, masquée, trouble, mais d’une grande fermeté, un halo, une atmosphère d’implacable débilitation ? »

                                      Philippe Sollers

 

                             *****

 

Nous ne voulons pas de richesses,

Nous, nous voulons vivre

La pluie, le vent et les larmes

Ce sont eux les bonheurs tsiganes.

 

                                             Papusa,  poétesse Rrom

 

« Parole, sculpture, écriture, le modelé est une langue qui parle toutes les langues et leurs voix, tous les poèmes et leurs lois, les récits racontant la pensée qui se pense. » 

                               Ph. Sollers

 

"Mémoire de la mer, la musique est mémoire de la mer."

                              Miguel Angel Asturias

 

                                       ******

 

« Le monde se divise en deux, les dominants et les dominés ; Seuls les dominants respirent. »

                                                                       Françoise Giroud

 

 « En attendant, on ne tire pas sur une ambulance. »

                                                                                              F. Giroud

 

« Je ne suis pas prisonnier de ma raison. J’ai dit : Dieu. »

                                                                                   Rimbaud

 

« Tu n’auras pas mon âme, tu ne régenteras pas la source de mon désir, même si tu crois pouvoir t’en approprier les œuvres. »

                                                                                   Xavier Audouard

 

« Une fois qu’on a passé les bornes, il n’y a plus de limites. »

                                                                                              Alphonse Allais

 

« Je préfère quand même un monde où « la culpabilité c'est déjà ça ! »

                                                                                                           Daniel Sibony

 

« Le vice est l’amour de l’échec. »

                                                           Sartre

 

« L’homme se crée. »                                   

                         Marie Balmary

 

« Celui qui n’aime pas sa liberté, n’aime pas celle de l’autre. »

                                                                                                  Françoise Dolto

 

« Le seul péché est de ne pas se risquer pour vivre son désir. »

                                                                                                F. Dolto

 

"La seule chose dont on puisse être coupable, c’est d’avoir cédé sur son désir."

                                                              Lacan

 

« Quand c’est raté, c’est réussi. »

                                                     F. Dolto

 

"Rien ne perturbe si l'on en parle."

                               F. Dolto

 

« Derrière chaque menteur se cache un voleur »

                                         

« La pendule indique le moment, mais qu'est-ce qui indique l'éternité ? »
                                                     Walt Whitman  (Feuilles d'herbe)

 

« Tout notre mal vient de ne pouvoir être seuls : de là le jeu, le luxe, la dissipation, le vin, les femmes, l’ignorance, la médisance, l’envie, l’oubli de soi-même et de Dieu. »

                                                                 Jean de La Bruyère

 

« Qui dit pollution dit, en réalité, corruption. »

                                                                     Sollers

 

L'on a besoin de se mesurer à l'intelligence d'un regard. D'où la mélancolie.

                                                         Ph. Sollers

 

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans. »

« Le ciel est joli comme un ange. »

« Le combat spirituel est aussi brutal que les batailles des hommes. »

                                            Rimbaud

 

« L'opposé du jeu n'est pas le sérieux, mais la réalité. »  

                                                                Freud

 

"Je suis un traumatisé du malentendu. Comme je ne m'y fais pas, je me fatigue à le dissoudre. Et du coup, je le nourris."

 

« L'angoisse est ce qui ne trompe pas. »

 

« L’inconscient, c’est le discours de l’autre. »

 

« Ce que je cherche dans la parole, c’est la réponse de l’autre. »

 

« C'est le regard de l'autre qui me constitue. »

 

« Le désir est inextinguible. »

 

« Mais est-ce qu’il ne se pourrait pas que le langage ait d’autres effets que de mener les gens par le bout du nez à se reproduire encore, en corps à corps et en corps incarné. »

                                                                   Jacques Lacan

 

"La psychanalyse est une rencontre."

                                       Jean-Pierre Winter

 

« Qu’est-ce qu’une rencontre ? Deux rythmes qui s’accordent, se relancent entre eux : le luth, la voix. C’est le côté miraculeux des rencontres, pas de celles qui partent en fumée (mais celles-là aussi sont belles par définition, elles célèbrent l’instant, voilà tout), mais de celles qui durent comme rencontres. »

                                   Ph. Sollers

 

“Je suis né par curiosité. Y a-t-il une meilleure raison de naître ?”

                                                Daniel Pennac

 

"Pourquoi l’érotisme rend-il heureux ? Parce qu’il est un retour direct à l’enfance, à ses jeux, à sa gratuité, à sa profondeur de temps. L’enfant, on le sait depuis Freud, est un pervers polymorphe qu’on oblige ensuite, sous prétexte de nor- malité, à devenir un pervers honteux monomorphe (la famille, l’école et le travail s’y emploient). L’adulte est en général un enfant durci, puritain malgré lui, péniblement pornographe. Il s’applique dans le vice comme dans la vertu, il est ennuyeux, peu doué pour la régression enchantée qui définit l’érotisme. Ce n’est pas par hasard que « le vert paradis des amours enfantines » (Baudelaire) lui reste fermé. Il en rêve, l’adulte, il se sent jeté en enfer, il devient parfois bassement pédophile pour tenter de rejoindre son corps perdu."

                                                                              Philippe Sollers

 

« Les obsédés de la mort sont les ratés de l'amour physique. »

                                                       Ph. Sollers

 

« Pour se prétendre féministe, il faut se déclarer en position de faiblesse, pas vraiment sa tasse de thé, comme elle (Françoise Giroud) disait. Il faut au moins faire semblant de trouver au moins symboliquement dangereux le pouvoir ‘’phallocratique’’, selon l’expression du M.L.F. Elle souriait, au contraire : c’est très facile de castrer les hommes. La civilisation vient des femmes. »

                                                                                                J. Rémy

 

« Enfant je t'ai donné ce que j'avais travaille »

                                                             Apollinaire

 

« Lascia dir le genti. »

 

"Laissons les morts enterrer les morts."

 

"Si ma maison brûlait, j'emporterais le feu"

                                                 Jean Cocteau

 

"Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson.
Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas. "


                                         Tatanka Yotanka – Sitting Bull, guerrier sioux

 

"Qui ne peut attaquer le raisonnement attaque le raisonneur."

                                  Paul Valéry

 

“C'est le propre de la censure violente d'accréditer les opinions qu'elle attaque.”

                                                          Voltaire

 

"Le monde marche ! Pourquoi ne tournerait-il pas ?"

                                               Rimbaud

 

« Vous voulez un grand mal à la nature humaine !

- Oui, j'ai conçu pour elle une effroyable haine. »

                              Molière, le Misanthrope

 

« J'entre en une humeur noire, en un chagrin profond,

Quand je vois vivre entre eux les hommes comme ils font. »

                                                 Molière

 

"Je veux qu'on me distingue; et pour le trancher net,

L'ami du genre humain n'est point du tout mon fait."

                                   Molière

 

"LÉternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement sur le mal."

                                                            Genèse 6, 5.

 

"Le mot "Dieu" n'a pas de sens pour moi, mais je le restitue au mystère, pas au néant."

                                                                        René Magritte

 

"Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine... Elle est mortelle."

                                                    Paulo Coelho

 

"La résignation à l'emmerdement est un des premiers acquis de l'éducation. "

                                                    Edgar Morin

 

"Haute est la montagne, mais il faut la franchir."

                                       Proverbe japonais

 

"Vivre de telle sorte qu'il te faille désirer revivre, c'est là ton devoir."

                                                             Nietzsche 

 

"L'art et la morale n'ont jamais fait bon ménage. L'art boit et fume, la morale, admirable, suce des glaçons."

                                Bernard Pivot 

 

"L'homme est l'espèce la plus insensée, il vénère un Dieu invisible et massacre une Nature visible !

Sans savoir que cette Nature qu'il massacre est ce Dieu invisible qu'il vénère."

                                                        Hubert Reeves

 

«La seule manière de parler de rien est d'en parler comme si c'était quelque chose, tout comme la seule manière de parler de Dieu est d'en parler comme s'Il était un homme.»

                                                    Samuel Beckett

 

"Être libre, c'est d'abord être libéré du besoin de comprendre."

                                                  Daniel Pennac

 

"Il ne s'agit pas de croire ou de ne pas croire. Il s'agit de savoir ce qu'on veut. Or on ne veut rien d'autre que l'Éternité."

                                  Daniel Pennac

 

"Jouer (la comédie) n'est pas être."

                               Josette Rames

 

"Les enfants sont des énigmes lumineuses."

                          Daniel Pennac

 

"Je ne comprends pas qu'un être normalement doué de sensibilité ne pleure pas pendant les informations."

                                     Daniel Pennac

 

"Le jour où je me tairai, je ne dirai plus rien du tout."

                                   Daniel Pennac

 

"Comme une femme est belle en ces premiers mois où elle vous fait l'honneur d'être deux !"

                                            Daniel Pennac

 

"À lutter avec les mêmes armes que ton ennemi, tu deviendras comme lui."

                                                                Nietzsche

 

"On doit se regarder soi-même, un fort long temps,

Avant que de songer à condamner les gens."

                                                     Molière

 

 "C'est finalement son désir qu'on aime et non l'objet désiré."

                                                           Paul Valery

 

"Fais ce que toi seul peux faire. Deviens sans cesse celui que tu es, sois le maître et le sculpteur de toi-même."

                                Nietzsche

 

"Une des meilleures choses au monde, la proximité d'une amitié lointaine."

                                                                Edgar Morin

 

"Chacun se dit ami ; mais fol qui s'y repose.

Rien n'est plus commun que ce nom ;

Rien n'est plus rare que la chose."

                                                  La Fontaine

 

"La mémoire choisit ce qu'elle oublie."

                                          Borges.

 

"Dans un environnement qui ne cesse de s'assombrir, heureux les esprits fêlés, car ils laissent passer la lumière !"

 

"Je crois profondément à une espèce de hiatus absolument vertigineux et presque démoniaque entre d'une part, le sujet qui parle, et d'autre part le sujet qui écrit."

                                                       Roland Barthes.

 

“On ne devrait presque rien savoir d’un écrivain.”

                                     Sylvie Germain

 

Faut-il partir ? rester ? Si tu peux rester, reste ; Pars, s'il le faut. L'un court, et l'autre se tapit

Pour tromper l'ennemi vigilant et funeste

Le Temps !

                                   Charles Baudelaire

 

« Prière : Mon Dieu, donnez-nous des ennemis intelligents ! »

 

"Si vous voulez des certitudes, récitez des préjugés."

                                          Boris Cyrulnik

 

"Nous nous sommes enfermés dans la cage aux « phobes » : islamophobes, xénophobes, europhobes, homophobes."

                                   Philippe Muray

 

"L'homme souffre si profondément qu'il a dû inventer le rire."

                                         Nietzsche

 

« La paranoïa féminine n’est pas la paranoïa masculine. Autant la schizophrénie permet de faire l’économie de la différence sexuelle, autant la paranoïa la pose dans tout son tranchant. »

                                                  Philippe Sollers

 

« On peut même imaginer une société (mais c’est la nôtre) qui développerait de façon gigantesque les sources d’information en encourageant, d’autre part, la confusion générale, la publication du n’importe quoi, toutes les variantes de psychoses, de mélancolies, de névroses. Une société hypersophistiquée et pratiquement illettrée. »

 

« Tout le monde parle et personne n’écoute. »

« Celui qui sait, ne parle pas. Celui qui parle, ne sait pas. »

« cela ne les intéresse pas ! J'allais dire : pas plus que le salut de leur âme, si la question se posait. »

« La vérité cruelle qu'essaie de cacher le spectacle est simplement qu'un seul peut avoir raison contre tous. Voulez-vous qu'on finisse en disant que cela consiste à ne pas être collaborateur ? Il me semble. »

                                                Ph. Sollers

 

"Une psychanalyse, c'est ce que l'on attend du psychanalyste."

                                              Lacan

 

“Dieu n'est pas parfait, il est vivant, c'est tout autre.”

                                          Bruno Ribes

 

"Si tu pouvais lire dans mon cœur, tu verrais la place où je t'ai mise."

                                          Gustave Flaubert 

 

“Un silence, voilà qui est suffisant pour expliquer un coeur.”

                                                         Molière

 

"Qu'est-ce que le journalisme ? La fausse alerte permanente."

                                     Nietzsche

 

"L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour cela que le présent nous échappe."

                                                     Gustave Flaubert

 

"Si vous avez confiance en vous-mêmes, vous inspirez confiance aux autres."

                                                                     Goethe

 

« Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris. »  

                                                                                Molière

 

"L'essentiel n'est pas de vivre, c'est d'avoir une raison de vivre."

 

 

"Qu'est-ce que le génie ? Avoir un but élevé et vouloir les moyens d'y parvenir."

                                                       Nietzsche

 

"La mort ne dure qu'une seconde : la première."

                                           Gilbert Senecaut

 

“La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.”

                                               Albert Einstein

 

“C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.”

 

“Celui qui ressent sa propre vie et celle des autres comme dénuées de sens est fondamentalement malheureux, puisqu'il n'a aucune raison de vivre.”

                                                                Einstein

 

“Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.”

                                Einstein

 

"L'imagination est plus importante que la connaissance."

                                               Einstein

 

“Le plus beau sentiment du monde, c’est le sens du mystère. Celui qui n’a jamais connu cette émotion, ses yeux sont fermés.”

                                                    Einstein

 

"Les dons ne viennent pas de la nature, mais de la grâce."

                                      Ph. Sollers

 

"La grâce, plus belle encore que la beauté."

                                 Jean de La Fontaine

  

"L'amour ne change pas avec les heures et les semaines éphémères, mais il reste immuable jusqu'au jour du jugement dernier. Et si cela est faux et qu'on me le prouve, je n'ai jamais écrit, et nul n'a jamais aimé."

                                                                            Shakespeare, Sonnets             

 

 

              

.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.