Etoile de Jour Part.2: L'affirmation de Maska en tant que chanteur

De retour avec le 2ème opus de la trilogie, Maska garde la même formule et approfondit dans sa personnalité artistique. Celui qui a été beaucoup influencé par le collectif de rap de la Scred Connexion, a été au-delà de son confort passant de rappeur à chanteur.

Maska - Etoile De Jour Part 2 - Couverture de l'EP © Fifou Maska - Etoile De Jour Part 2 - Couverture de l'EP © Fifou

Le titre éponyme des 3EP, Étoile de Jour, est accompagné de Némir. Le visuel du clip de ce titre passe du chaud au froid, de l'été à l'hiver, de la lumière à l'obscurité. Tous ces contrastes mettent en perspective le retournement de situation d'une relation. Un EP plus décentré que le premier mais qui reste assez personnel puisque la musique est une sorte de "thérapie" pour Maska. Entrons directement dans cet entretien.

Votre Ep commence par « Hijama », méthode de la médicine arabe par succion et scarification stimulant l’immunité et épure le sang (attention: méthode interdite en France). Pouvez-vous nous donner la corrélation du titre de cet track et son contenu ?

Dans le « Hijama », tu enlèves le sang qui est sale, rempli de toxines. Quand je fais de la musique, surtout dans ce titre, je vais dire des choses pour guérir. Pour moi, la métaphore colle parfaitement, « J’extériorise pour ne pas souffrir ». Quand il m’arrive quelque chose, je vais l’exprimer. En plus, je suis plutôt bavard. Je n’ai pas cette pudeur sur ce que les gens pourraient penser ou faire de mes dires.

Je me sens bien, je suis honnête avec moi-même. Je m’en fiche si les gens veulent se servir de ce que je dis pour me faire du mal.

Maska Hijama © Maska - Topic

Comme promis, la collaboration avec Némir (@nemirnems) est excellente. Les deux approches se complètent parfaitement : « Blessé, je ne sais même où je vais. Je ne veux pas d’alcool ni de pansement » (Maska) « J’aurais dû me méfier. J’ai compris, c’est entrer comme le métier » (Némir). Vous affrontez ce vécu « rempli de courage ». Quelle est la leçon pour ne pas tomber de nouveau dans ce genre de « guêpier » ?

 L’amour, c’est assez irrationnel. Parfois, tu sais que c’est un guêpier mais c’est plus fort que tout. La meilleure manière de s’en protéger, c’est d’être solide seul. Plus t’es faible quand tu es seul, plus t’es une proie à ce genre de relation. Par peur de la solitude, tu vas avoir une sorte d’obligation à rester en couple. Quand tu es plus solide, tu vas plus facilement t’en défaire en ayant nourrit un amour propre et en ayant confiance en soi pour ne pas avoir peur de la solitude après séparation.

Maska feat Némir - Etoile de Jour © Maska

"Etre en accord avec toi-même et avec les personnes que tu aimes autour de toi. Pour moi, c’est ça la clé du succès."

Retournement de situation, ce n’est plus vous qui avez « Le Casque Intégral » dans « Bouloir », cette fois, c’est Dorély. Que signifie « ses larmes qui coulent » ?

Je voulais aborder la relation d’une manière originale et particulière. Généralement, quand tu vas capter une meuf, t’es plus dans l’euphorie. Et là, non. C’est pour me soigner de mes peines. J’ai envie de passer un moment physique parce que le rapprochement de deux êtres physiques, c’est aussi de l’amour quelque part, même si ce n’est pas une relation clairement établie. Dorély a choisie de l’aborder comme cela en mettant de la distance. « Les larmes qui coulent », c’est plus pour mon pote qui est tombé qui me met dans cet état. Donc, je vais capter quelqu’un pour aller mieux et me changer les idées.  

 

Maska feat Dorély - Bouloir © Maska - Topic

Comment avez-vous découvert Dorély (@dorely) et sa magnifique voix ?

C’est Dj Titai qui l’a partagé qui est un ami. Il est signé dans le label de mon pote H24 (h24musiclabel) qui était animateur à Générations. Il a une grosse culture musicale. Je suis tombé sur le charme direct. Dans mes EP, j’aime bien mettre des noms et des artistes qui sont juste talentueux et qui n’ont pas d’exposition. Je suis sûr que Dorély va faire sa place. Elle est vraiment douée.

 

Dorély - Les Traces

« Comme je suis » évoque les prémices d’une relation avec tout le socle de celles qui ont précédé. Qu’est-ce qui est nécessaire aujourd’hui pour qu’une relation fonctionne pour vous ?

Que les deux personnes soient solides et qui partagent de bons moments ensemble. Parfois, on est juste excité par la présence de l’autre. On pense être amoureux et on l’est d’une certaine manière mais pas forcément pour les bonnes raisons. Avec le temps, l’expérience, c’est de comprendre que cette personne-là, elle va pouvoir faire en sorte d’avoir des conversations intéressantes, te stimuler cérébralement. Ça va au-delà de l’amour. Dans ces conditions, tu peux partager sans sentiments négatifs. Si tu as des sentiments négatifs envers la personne aimée, tu es avec elle mais pas pour les bonnes raisons. En général, il faut prêter attention à :

Tu es amoureux d’elle mais pourquoi ?

Elle est présente dans ta tête et est-ce que cela te fait du bien au fond ?

C’est super important de se poser ses questions.

Maska - Comme Je Suis © Maska - Topic

« Pourquoi ta tête se dirige vers la lumière comme un Tournesol ? », métaphore de l’humain attiré par le succès et l’exposition. Quels sont les avantages et les inconvénients de la lumière sur vous ?

L’avantage du succès, c’est de nourrir un amour propre positif. Plus tu t’aimes, plus tu fais du bien aux gens. Quand tu t’aimes et que tu es à l’aise avec toi-même et de manière saine. L’amour propre est quelque chose qu’il faut arroser. Généralement, les personnes qui font du mal sont des gens qui ne sont pas forcément eux-mêmes. Ça se retranscrit sur les autres d’une façon ou d’une autre. Pour moi, c’est ça l’avantage du succès, la gloire médiatique et professionnel.

Mais, il faut avoir en tête que le succès professionnel dans la musique ou dans le travail, ce n’est qu’une partie du succès. Il y a des gens qui ont pleins de succès médiatiques alors que leur vie n’est pas une réussite. C’est un équilibre, comment tu es avec les gens que tu aimes et ta famille. Comment tu es perçu de manière générale. D'être en accord avec toi-même et avec les personnes que tu aimes autour de toi. Pour moi, c’est ça la clé du succès.

 "Il y a moins de risque à prendre position aujourd'hui puisque la vérité est devenue trop évidente. Ce sont les bienfaits des réseaux sociaux."

 

Maska - Tournesol © Maska - Topic

Votre écriture est très imagée, on accroche dès les premières notes. On réécoute pour en comprendre toute la profondeur. Votre fanbase se régale. Quelle méthode adoptez-vous face à votre feuille blanche ?

La visualisation est très importante pour réussir. Quand j’écris et fait mes morceaux même au sein de mon groupe, j’image des clips. Des images me viennent en tête pour renforcer l’identité du morceau. Je vais visualiser directement la finalité. Pour répondre à la question, c’est plus ou moins en même temps. Plus tu as de l’imagination, plus tu poses les mots. Plus les mots vont t’inspirer pour l’imagination et la suite de l’écriture du track. C’est un peu une spirale. Les métaphores sont de bonnes clés dans la visualisation et apporte de la justesse à une phrase, à un morceau, à un concept, comme dans « Tournesol ». Ta question est pertinente puisque l’imagination à un rôle important dans ma musique.

 

Est-ce que vous pourriez m’expliciter le relationnel gouvernants et gouvernés que vous décrivez dans « J’attends l’été » ?

Je dis « Nous dans le tieks (quartier), ça fait longtemps qu’on manifeste ». Avec tout ce qui s’est passé avec les Gilets Jaunes mis, entre guillemets, en lumière médiatiquement des choses qu’on vivait dans les quartiers. Surtout à Paris, comme il n’y avait pas de city stade, on se battait contre la police pour jouer au football dehors. On avait affaire à une oppression policière par des contrôles quotidiens et des bavures récurrentes. Ça, c’était très caché avant, il n’y avait pas de téléphone portable.

Je parle de violences policières, puis on peut élargir le débat sur la France-Afrique. Il y a vingt ans, si nos parents n’ouvraient pas des bouquins, on n’en savait rien. Maintenant, c’est devenu très accessible et la conscience collective est plus importante qu’elle ne l’était. Avant, il y avait beaucoup de tabous et on n’osait pas prendre position. Il y a moins de risque à le faire, puisque la vérité est devenue trop évidente. Ce sont les bienfaits des réseaux sociaux.

 

Maska - J'attends L'été © Maska - Topic

Quel espoir se cache derrière « Cet été » ?

On espère que les choses aillent mieux. On a toujours tendance à comparer à l’échelle de nos vies. L’évolution quand on passe de 10 à 30 ans, elle n'est pas significatif. Quand tu regardes sur une échelle de 5000-10000 ans, des humains se faisaient bouffer dans des arènes par les lions. Puis, il y a eu la torture et la peine de mort.

Au fur et à mesure, que les siècles passent, on prend vraiment conscience de l’égoïsme à travers la bienveillance. C’est en étant bienveillant que tu vas avoir le plus grand profit. Peut-être que l’humanité ne va pas guérir et tout ne sera jamais parfait. Même s’il y a des catastrophes, on voit que sur certains points, c’est de plus en plus dur de faire du mal. C’est de moins de moins acceptable de tuer des gens.

"L’amour est le premier rapport à la vie. La musique est l’art de l’expression des sentiments. Ma musique en sera toujours teintée."

Qu’avez-vous expérimenté de nouveau avec votre compositeur, Nino Vella (@ninovellamusic), dans ce deuxième opus ?

Là, j’ai fait une session studio d’une semaine. Beaucoup plus courte mais espacé sur deux mois. J’arrive pendant trois jours, toujours avec mes thèmes, mes idées et des concepts. Donc on a fait trois gros chantiers. Ils y avaient des yaourts et un refrain que j’avais eu dans mon sommeil la veille d’une session.

C’était le refrain du titre « J’attends l’été ». En entendant la mélodie cette nuit-là, je me suis dit « celle-là, tu ne la laisses pas passé ». Je me suis levé direct pour ne pas qu’elle parte dans l’oubli. Je suis allé avec les textes en studio et Nino Vella a ajouté sa patte. On a toujours à peu près la même recette. Mais dans l’instru de ce titre, tu as un mélange très planant sur le refrain, une rythmique et une top-line très Burna Boy. Le morceau « Comme je suis » est le seul titre qui n’a pas été produit par Nino Vella. C’est un peu à la Post Malone, une sorte de Pop Urbaine assez rock. C’est Fléomatique (@fleomatique) le compositeur. Il est signé en édition avec Maître Gim’s.

L’angle de vue de la cover à changer comme prévu. L’apparence de la femme a un sens caché autant dans la tenue choisie que l’expression de son visage. Aussi, les couleurs de la pièce vous mettent en contraste. Pourriez-vous nous en dire plus ?

Masta- Etoile de Jour part.1 - Couverture de l'EP © Fifou Masta- Etoile de Jour part.1 - Couverture de l'EP © Fifou

 

Maska - Etoile De Jour Part 2 - Couverture de l'EP © Fifou Maska - Etoile De Jour Part 2 - Couverture de l'EP © Fifou

Sur l’EP.1, j’étais dans une couleur sombre et la femme était avec une robe plus claire évoquant la pureté et l’innocence qui va soutenir l’artiste ténébreux et torturé. Dans la partie 2, c’est le contraire. C’est l’artiste qui exprime l’innocence et la femme passe de la bienveillance au côté maléfique avec une robe noire, qui me poignarde dans le dos. Tu peux prendre l’analyse chronologiquement entre les deux opus. On peut y voir une dualité intéressante. Dans un couple ou dans un conflit, même si t’en a un qui est plus victime que l’autre, il n’y a jamais totalement 100% agresseur, 100% victime.

A quoi doit-on s’attendre pour la Partie 3 ?

Il y a « Fentanyl », métaphore qui met en parallèle une femme toxique et cette drogue dévastatrice. A la base, le Fentanyl est un médicament pour apaiser la douleur qui est devenu la drogue la plus meurtrière aux Etats-Unis. Autrement, J’essaye d’appliquer à peu près la même recette parce qu’elle marche vu qu’elle a fait écho aux personnes qui me suivent et qui apprécient ma musique. J’ai trouvé ma direction et l’osmose qui me correspondent totalement. Mais on essaye quand même de casser la routine comme entre la partie 1 et la partie 2. Le deuxième est moins intimiste. J’ai essayé de traiter d’autres sujets que l’amour.

L’amour est le premier rapport à la vie. La musique est l’art de l’expression des sentiments. Ma musique en sera toujours teintée.

Maska - Etoile De Jour © Fifou Maska - Etoile De Jour © Fifou

Comment vous anticipez les retrouvailles avec la Sexion d’Assaut et avec votre public ?

J’ai juste hâte. Le public de Sexion d’Assaut a perdu de vue différents membres du groupe et ma musique peut faire écho à l’auditoire du groupe. Ce que j’appréhende, c’est comment les gens qui me redécouvriront peuvent adhérer à ma musique entre « Maska rappeur » et la musique que je fais actuellement. Mon intérêt est plus porté là-dessus. Avec l’aventure de la Sexion d’Assaut, on a déjà connu le succès. On va se retrouver ensemble et avec notre public, bien sûr que ça fait plaisir. Mais, je résonne beaucoup avec le challenge dans ma vie. Ce qui m’apporte beaucoup, c’est ce qui est devant.

En trouvant sa ligne de conduite, Maska a pu constitué ses armes de chanteur tout en allant au-delà de son confort. Il innove, jusqu'à trouver la bonne justesse qu'il colle à ce qu'il est, à son histoire, à ses expériences de vie pour en faire une étoile qui scintille même à la lumière du jour.

Rendez-vous bientôt pour le 3ème et dernière opus. Suivez aussi @maska09 où il a encore innové au niveau de sa com. Il met en contexte des situations et pose avec une voix off qui donne un effet comme-ci on entend les pensées des acteurs de la vidéo.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.