À Mr le président SEM Mohamed Bazoum

D’entrée de jeux vous devez comprendre que le Mali n’a pas de leçon de démocratie à recevoir de la part du Niger. Il a y a eu au tant de coup d’état au Mali qu’au Niger (5) des 2 cotés. Le contexte sécuritaire dont vous évoquez est commun à tous les pays du Sahel pas le Mali seulement. Tous les spécialistes militaires et sécuritaires sont unanimes que c’est en conjuguant les efforts que les pays du Sahel parviendront à relever ce défi sécuritaire. Sinon aucun pays seul ne pourrait faire face à ce problème et là dessus ton pays le Niger ne se défend pas mieux que le Mali en témoins:

-les attaques du 10 janvier 2019 d’Inates (79 morts)

-les attaques du 9 janvier 2020 de Chinégodar (89 morts)

-les attaques du 21 mars 2021 dans la région de Tahoua (137 morts). Pour ne citer que celles-ci.

Monsieur le président votre pays, vos militaires ont fait au tant de coups d’état que les maliens et vos coups d’état ont étés les plus barbares et meurtriers plus qu’au Mali.

Retour sur les coups d’états homicides et president phage du Niger de son indépendance à aujourd’hui:

-1er le 15 Avril 1974: Seyni Koutché a fait débarqué le président Amani Diori avec 3 morts dont la femme du président,

-2èm le 10 novembre 1987: l’armée Nigérienne a fait un coup d’état à la dépouille mortelle du président Seyni Koutché et a fait installé au pouvoir Ali Saibou un militaire. Faire un coup d’état à un cadavre n’est jamais arrivé dans l’histoire contemporaine du Mal.

-3èm le 27 janvier 1996: le colonel Ibrahim Barré Mainassara a fait débarqué le président démocratiquement élu Mahamane Ousmane. Il a ouvert le feu sur la présidence tuant ainsi 5 membres de la garde présidentielle,

-4èm le 9 Avril 1999: Daouda Malan wanké a fait débarqué Ibrahim Barré Mainassara. Plusieurs soldats et le président lui même avaient été assassinés dans ce coup d’état,

-5èm 18 février 2010: Salou Djibo a renversé le président Mamadou Tanidja faisant 3 morts au cours des événements.

Au Mali aucun président ni épouse de président n’est mort au cours d’un coup d’état. Nos militaires ne sont pas des assassins comme vos siens.

Nous n’avons pas de leçon de démocratie a recevoir d’un pays président phage. Alors il est grand temps pour vous de vous ressaisir pour ne pas entamer les excellentes relations bilatérales que le Mali entretien avec votre pays et que les 2 peuples entretiennent. Cherchez votre protection auprès de votre maître le diacritique macron et cessez de vous ingérer dans les affaires intérieures des pays. Vous l’avez dis vous même au cours de la conférence de presse, vous n’êtes ni le président du G5 Sahel, ni le président de la CEDEAO encore moins le president de l’Union Africaine. Alors qui êtes vous pour parler ainsi du Mali?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.