Mais que faisait la police?

4b5s.jpg

MAIS QUE FAISAIT LA POLICE?

Le témoin cité par Le Figaro affirme par ailleurs avoir tenté de joindre « 80 fois au minimum » la police après avoir appris que des bombes explosaient au Stade de France. Mais les appels sont restés sans réponse, assure-t-il.

Comme le montre la carte du déroulement des attentats du 13 novembre, de 21h25 à 21h49 soit durant 25 minutes des rafales d'armes rententissent dans plusieurs quartiers, acompagnés de cris et des panique  et durant tout ce temps, aucun policier, aucune voiture de police n'était dans les parages ni n'avait été avertie? Alors qu'habituellement la BAC ne cesse de rôder.

Aucun média, à ma connaissance, ne pose la question: une armée(sic) peut faire faire la guerre pendant une demi heure en plein paris sans rencontrer le moindre policier pour au moins tirer sur les assaillants, les ralentir ou les mettre hors d'état de nuire?

La police francaise n'est-elle spécialisée que dans le contrôle industriel au faciès des jeunes et dans la lutte à mort  contre des innocents comme Ali Ziri et bien d'autres? http://www.urgence-notre-police-assassine.fr/

Le gouvernement, au lieu de brandir la police et le tout sécuritaire comme hochet, devrait répondre : que faisait la police durant cette demi heure, une éternité compte tenu de la violence des attaques et des mouvements de foules en plein coeur de la capitale, pourtant archi encadrée par la police? Alors que ferait de mieux cette police qui n'a même pas répondu  à 80 appels de détresse de ce témoin, sans compter les appels d'autres?

N'y a t-il pas à réfléchir sur la culture de notre police préférant, sans doute par facilité, enquiquiner la vie des citoyens paisibles et être aux abonnés absents quand il s'agit de les protéger?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.