L'UMP est-il compatible avec la démocratie?

Les militants UMP étaient appelés en novembre 2012 à choisir un nouveau président pour le principal parti de droite. Le scrutin a tourné à la guerre civile et plongé l'UMP dans le chaos.

L’ex-ministre Laurent Wauquiez avoue n'être «pas fier du spectacle donné» par son parti, l’UMP, lors du scrutin qui a abouti à la défaite de son champion, François Fillon. «Je crois avoir vu passer tout ce que la démocratie peut compter d’irrégularités et je ne suis pas fier du spectacle qu’on a donné, ça a été médiocre, pitoyable», a-t-il confié

Quand on sait que l'élection l'an dernier au Conseil français du culte musulman (CFCM) s'était beaucoup mieux déroulée, en dépit de grandes divergences de chapelles, l'Islam fait la preuve qu'il est plus compatible avec la démocratie que l'Ump! Et même  un exemple pour la droite en matière de respect des règles républicaines et des personnes, là où la droite a montré un spectacle de guerre civile à l'Ump. Un sacré renversement de cliché entretenu par Copé, Sarkozy, à l'encontre de l'Islam, à coup de procès de non compatibilité avec la république: c'est bien l'Ump qui n'a toujours pas intégré les règles démocratiques. L'islam, une école pour  la droite?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.