Nicolas la baraka

 

C'est Al qaida! Un islamiste d'origine algérienne. Le coupable idéal et le scénario bushien parfait à quelques semaines du 1er tour. Le candidat Sarkozy  a enfin de quoi mettre du beur sur sa campagne de champion de la désignation de l'islam et des musulmans comme coupables et corps étranger menaçant l'identité de la France et sa sécurité. Seul Sarkozy peut protéger la France et les Français contre les barbares contre lesquels il n'a cessé de mettre en garde les Français depuis 5 ans et jusqu'à ces derniers jours de campagne entièrement orientée vers ce bouc émissaire. Tel sera maintenant le thème , le seul thème de campagne digne  d'être martelé tant les Français sont horrifiés. Tout autre préoccupation est désormais illégitime, déplacée.

Hier encore honnis, les prophètes Sarkozy et  Guéant  devenus héros vont-ils maintenant filer à la vitesse du scooter T-Max vers une  réélection confortable?  Depuis 3 ans, tout le monde, tous  les sondages annonçaient  la défaite assurée pour Nicolas...sauf évènement exceptionnel. Sachant que les auteurs et les commanditaires de l'attentat de la rue Copernic d'il y a 32 ans ne sont toujours pas connus, d'autant que l'auteur des tueries actuelles semblait ne pas du tout correspondre au mode opératoire d'Al qaida, combien d'années, de décennies faudra t-il pour démonter les ressorts de cette incroyable tuerie? Certains craignaient depuis un an ce scénario opportun tel qu'il se déroule actuellement, connaissant son impact sur l'opinion et  l'utilisation qui en sera faite. Mon grand père expliquait que "quand un sage arrive au pouvoir, il finit par ne conserver que le tiers de sa sagesse initiale.  Quant à celui qui arrive au pouvoir déjà dépourvu de sagesse, inutile d'en parler!".

  

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.