Monkeyman
Retraité E. N.. Ex (prof maths, puis documentaliste)
Abonné·e de Mediapart

2487 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 févr. 2019

Humour. Quelle chance² pour M. Darmanin !

M. Darmanin se prononcera dans quelques jours sur son AVENIR ! PARIS OU TOURCOING ? ! (Il a déjà réussi son pari sur le prélèvement à la source !) Je ne suis pas medium mais je ne serais pas étonné s’il suivait le même chemin que Ms. Collomb et Hulot !

Monkeyman
Retraité E. N.. Ex (prof maths, puis documentaliste)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

France-Inter, ce samedi 2 février 2019 matin, relatait les résultats d’un sondage auprès des patrons

[[[Voir Internet, c’est un sondage organisé par Le Monde …

L’un d’entre eux expliquait : « Dans les faits, ça n’est pas tout à fait comme ça que ça se passe… En tout cas, pas d’après ce que je peux voir », constate Edouard, 51 ans, à la tête du fonds d’investissement. Il ne s’en cache pas : il n’a « rien réinvesti ni embauché personne grâce à l’argent conservé ». « Macron nous a simplement rendu du pouvoir d’achat, dit-il. Cet argent, j’en profite, je le dépense. » « Grâce à la somme préservée – environ 50 000 euros –, je me suis offert plus de voyages en famille », abonde Grégoire, entrepreneur à succès de 45 ans.

« Les dés sont pipés »

« S’il compte sur la seule bonne volonté des dirigeants, il ne va pas aller loin, prédit-il. Rien ne garantit que je ne vais pas mettre cet argent dans ma poche. L’Etat aurait pu indexer ces baisses à l’utilisation que je fais de cet argent préservé. Si j’embauche, si j’augmente mes salariés, si je distribue des primes ou si je réinvestis dans ma société, alors mes impôts baissent. Sinon, ils ne baissent pas. »]]]

Est-ce que les patrons se disent que l’avenir est serein ? ! Qu’il est temps d’investir à fond, quitte à s’endetter, pour récolter le maximum possible ? !

Qu’il ne faut pas rater cette opportunité et chance qui ne présenteront pas deux fois ? !

Les économistes ne prévoient-ils pas une décroissance cette année et une crise en 2020 bien plus grave que celle de 2008 ? !

Dans tous les cas, M. Macron joue son va-tout ! Cherche à jouer au Jupiter magicien, sûr de lui, de son charme et séduction, de son allant, mais encore ? !

De qui s’est-il entouré ? ! Qui s’assemblent ne se ressemblent-ils pas ? !

Tous les jours, les nouvelles qui tombent sont-elles réjouissantes ? !

Ne sont-ce pas des shérifs qui sont prêts à tout ? À laisser éborgner, détruire des mains, peut- tuer ce samedi 02/02/19, au nom du respect des Droits de l’Homme ?

Ne vient-on pas d’apprendre qu’il a soigneusement choisi son protégé en tant que « BOUFFEUR PLUS FORT QUE LES AUTRES » ? ! (V. l’enregistrement de Mediapart). Et aussi comme négociateur dans des affaires secrètes (Russie, Afrique, etc.) ?

Sa protégée Mimi est-elle une fanatique de la ligne droite ? !

Le patron du groupe LREM au Parlement, Le Gendre, n’est-il pas de la même veine ? ! Ne s’est-il pas déclaré être l’un des « TROP INTELLIGENTS » devant des Riens, Fainéants, Illettrés sans dents et cyniques, avec qui on ne peut rien entreprendre sinon claquer un « pognon de dingue » pour rien ? ! Si ce n’est pas lui qui a prononcé la fin, c’est donc son frère : Voir les 2 Dupond(t) des BD !

M. Darmanin, qui ne serait pas insensible à la gestion éventuelle de Lille, n’aurait-il pas tout intérêt à ne pas se compromettre plus longtemps en continuant à participer à la politique actuelle ? !

Ce qui est amusant en ce moment, au niveau national, dans cette histoire peut-être bientôt tragi-comédie, n’est-ce pas le dilemme qui se pose ? !

Ou bien M. Darmanin préserve l’avenir et quitte implicitement le bateau France en perdition ! Cela constituerait un signe qui accélérerait le naufrage !

Ou bien, il joue les violonistes du Titanic 2, conduit par Jupiter 2, encore quelque temps … !  Mais combien ? ! Et pour obtenir quoi après ? !

M. Darmanin sera-t-il aussi conscient que les patrons qui saisissent que la chance ne se présente pas 2 fois ? ! Affaire à suivre !

Amen

Pierre Payen (Dunkerque)

Des BD d’Altermonde-sans-frontières et une vidéo sur le thème « Ils nous pourrissent la vie depuis trop longtemps. Alors on va aller les chercher. »

 https://youtu.be/c4PLIkaWO9E

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
La visite du ministre Lecornu a renforcé la colère des Guadeloupéens
Le barrage de La Boucan est l'une des places fortes de la contestation actuelle sur l’île. À Sainte-Rose, le barrage n’est pas tant tenu au nom de la lutte contre l’obligation vaccinale que pour des problèmes bien plus larges. Eau, chlordécone, vie chère, mépris de la métropole... autant de sujets que la visite express du ministre des outre-mer a exacerbés.
par Christophe Gueugneau
Journal — France
L’émancipation de la Guadeloupe, toujours questionnée, loin d’être adoptée
Alors qu’une crise sociale secoue l’île antillaise, le ministre des outre-mer, Sébastien Lecornu, a lâché le mot : « autonomie ». Une question statutaire qui parcourt la population depuis des années et cristallise son identité, mais qui peine à aboutir.
par Amandine Ascensio
Journal — France
Didier Raoult éreinté par son propre maître à penser
Didier Raoult défend un traitement inefficace et dangereux contre la tuberculose prescrit sans autorisation au sein de son institut, depuis au moins 2017. Le professeur Jacques Grosset, qu’il considère comme son « maître et numéro un mondial du traitement de la tuberculose », désapprouve lui-même ce traitement qui va « à l’encontre de l’éthique et de la morale médicale ». Interviewé par Mediapart, Jacques Grosset estime qu’il est « intolérable de traiter ainsi des patients ».
par Pascale Pascariello
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI
Billet de blog
Effacement et impunité des violences de genre
Notre société se présente volontiers comme égalitariste. Une conviction qui se fonde sur l’idée que toutes les discriminations sexistes sont désormais reconnues et combattues à leur juste mesure. Cette posture d’autosatisfaction que l’on discerne dans certains discours politiques traduit toutefois un manque de compréhension du phénomène des violences de genre et participe d’un double processus d’effacement et d’impunité.
par CETRI Asbl
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85
Billet de blog
Les communautés masculinistes (1/12)
Cet article présente un dossier de recherche sur le masculinisme. Pendant 6 mois, je me suis plongé dans les écrits de la manosphère (MGTOW, Incels, Zemmour, Soral etc.), pour analyser les complémentarités et les divergences idéologiques. Alors que l'antiféminisme gagne en puissance tout en se radicalisant, il est indispensable de montrer sa dangerosité pour faire cesser le déni.
par Marcuss