Humour. Pourquoi des personnes portent-elles des jeans déchirés ? !

C’est une question posée, faute d’avoir débattu sur ce thème … Je viens de chercher sur Internet …

J’AI RELEVÉ :

Dans les années 1970, les punks sont les premiers à déchirer t-shirts et pantalons, et le jean n'y échappe pas. Le but ? Résister à la bien-pensance en personnalisant ses vêtements. Les grunges récupèrent cette idée dans les années 1990, en usant les jeans jusqu'à la corde et en arborant des t-shirts en lambeaux.

Déchirés mais onéreux

Aujourd'hui, le jean déchiré est étrangement devenu une mode suivie par beaucoup : on est loin de l'anticonformisme punk. On ne s'arme plus de ses ciseaux pour le réinventer, on l'achète tout prêt, déjà troué. Et ces modèles se vendent généralement plus chers que les jeans en bon état. Plutôt chouette à porter en été car il laisse passer l'air, mais à éviter en hiver sous peine de rhume carabiné !

Mes premières réactions qui ne valent peut-être « rien » (Comme dirait Jupiter-Sisyphe)

Mais j’aimerais, alors, d’autant plus connaître le sens de cette réalité vestimentaire !

Il me semble qu’ON N’EST PLUS DANS L’ANTICONFORMISME PUNK !

Mais plutôt, souvent en toute inconscience,  dans une sorte de signification et-et EXPRESSIVITÉ LATENTE DE L’ART CONTEMPORAIN

L’art n’est-il pas toujours en avance sur son temps puisque créé par des personnes en marge, PLUS EN MANQUES QUE D’AUTRES, via leurs INCONSCIENTS EN RÉVOLTES …

« L’art contemporain n’est-il pas le domaine de la déstructuration, du non formé, de la transgression, depuis peu de l’anti-genre : « They » ? !

Cette tendance n’annonce-t-elle pas, en filigrane, un changement d’ère très prochain ? !

Dit autrement, pour une jeune personne qui ne se casse pas la tête, qui ne réfléchit pas avant de s’habiller mais se laisse conduire par ses sensations, impressions, émotions, adopter le jean déchiré, n’est-ce pas un peu vouloir implicitement, gentiment, sans en avoir vraiment l'air, exprimer en souriant : "Voilà, moi, je ne veux pas faire partie des "vieux cons" ...

des-jeans-dechires-1

Donc, je me démarque d'eux ! Je tiens à leur montrer que je ne suis vraiment pas comme eux !

Ni coincée, ni normée, ni apprêtée comme jadis ou empesée sous amidon ! Mais libre ! N'ayant "rien à faire" de leurs jugements à la con ! 

Trouvant plus que pitoyable le Monde qu'ils nous laissent !

ETC. !

Si vous le souhaitiez, ce serait à vous de dire aux autres, de prolonger ce début …

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. De bonne source, j’ai appris que la ministre du travail, Me Pénicaud aurait trouvé son « erreur » (Congé de deuil parental) rangée à l’écart dans un coin du couloir ! Ce serait son chien qui aurait aboyé et lui aurait permis de la faire sortir de sa cachette … !

Cela ne s’invente pas : Lorsqu’elle avait été nommée ministre, elle avait adopté un petit chien qu’elle avait appelé « Macron » pour mieux pouvoir se déstresser par un effet de symétrie : Ex : Macron, au pied ! Etc. !

Conclusion : Un chien, ça peut servir de multiples façons, voire éviter une crise gouvernementale !

Qu'on se le dise !

C'est peut-être d'ailleurs pour cette raison que tous les présidents s'entourent d'un chien !

 

Quant à Garde de Sceaux, Belloubet, qui va vers les 65 ans, qui est fatiguée, elle ne s’était pas aperçue qu’elle racontait le contraire de la vérité !  

D’ailleurs, elle n’a toujours pas réalisé la gravité de sa bourde !  (En fait, ce dimanche, elle a admis qu'elle n'aurait pas dû prononcer cette ........ !

Elle a mis le tout sous le signe d’une expression maladroite et d’une polémique ridicule ! ! !

C’est M. Jupiter-Sisyphe qui aurait envoyé M. Castaner au Sénat pour tout recadrer

Au Gouvernent on se demande si ce n’est pas le début de la maladie d’Alzheimer qui est en train de se confirmer ! Il paraîtrait que ses erreurs d’inattention ne se compteraient déjà plus !

M. Jupiter, pouvez encore contester qu’un homo sapiens de 64 ans, même si son travail n’a jamais été « pénible », risque d’être dangereux pour la Société et pour lui-même ? !

Que l’âge de la retraite doit être reconsidéré à la baisse ? !

Ne serait-il pas curieux que cette Dame qui rêvait, enfant, d’être cosmonaute, terminât dans le Monde d'Alzheimer ?

Internet : NICOLE BELLOUBET : "ENFANT, JE RÊVAIS D’ÊTRE COSMONAUTE" Paris Match | Publié le 24/08/2019

Mariana Grépinet Quel métier rêviez-vous de faire enfant ? Cosmonaute. L’espace me fascinait.

 Retenu dans les Alertes Google Humour du 03/02/20 :

pourquoi-des-personnes-portent-elles-des-jeans-dechires

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.