Humour. Assiste-ton à une nouvelle bataille artistique et civilisationnelle ? !

Le contexte : En interdisant les jeans troués aux genoux, le collège va-t-il trop loin ?

Hypothèse A !

1) L’affaire actuelle concerne des Ch’ties adolescentes !

Cette pièce de pseudo-théâtre reprend presque l’un des thèmes de Molière ayant traversé les siècles « Couvrez ce sein, que je ne saurais voir.

Par de pareils objets les âmes sont blessées,

Et cela fait venir de coupables pensées. »

Le Tartuffe, III, 2 (v. 860-862)

 La mise en scène se déroule dans  un collège qui se veut poétique puisque se prénommant « Verlaine » et situé dans une ville magique ou/et de fête : « Saint-Nicolas »

(Collège Paul Verlaine - rue des Gémeaux 62223 Saint-Nicolas-lez-Arras).

Ces derniers jours, plusieurs parents dont les filles sont scolarisées au collège Verlaine de Saint-Nicolas se sont étonné qu’une note interdise le port… de jeans troués aux genoux. Le règlement intérieur le stipule pourtant clairement depuis des années mais se heurte à un effet de mode. Le collège estime qu’il s’agit d’un non-sujet pour le moins anecdotique.

Par Samuel Cogez | Publié le 01/10/2016  http://www.lavoixdunord.fr/

jean-a-trous

« C’est bête, y’a plus que ça dans les magasins, des jeans troués » souriaient vendredi des collégiennes de Verlaine.

«  On a dit à ma fille que si elle revenait avec ce genre de jean, elle allait avoir un avertissement ou ne pourrait pas entrer au collège. Lundi, elle y retournera avec un jean troué aux genoux, je ne vois pas où est le problème, c’est à la mode  ». Quand le règlement intérieur d’un établissement se heurte aux évolutions de la mode, cela peut parfois provoquer des incompréhensions.

Illustration ces derniers jours au collège Paul-Verlaine de Saint-Nicolas. Ce père de famille n’en démord pas. Il ne comprend pas pourquoi sa fille de 13 ans est interpellée par la principale et les surveillants parce qu’elle porte un jean troué au niveau des genoux. «  Aujourd’hui (vendredi, NDLR), elle s’est fait attraper par la principale qui lui a demandé de mettre un collant sous son jean, expose le père. Lundi, c’était un groupe de filles qui avait eu le tour. Autant je comprends pour les jupes courtes, même si des filles de troisième en portent quand même d’ailleurs, autant pour les jeans troués c’est n’importe quoi. Que ce soit interdit parce que c’est troué aux fesses, je veux bien, mais aux genoux… »

D’autres parents nous ont aussi contactés à ce sujet par incompréhension. Pour eux, en venir à afficher une note au collège, photo à l’appui, est exagéré. «  On nous parle plan Vigipirate, on parle de la sécurité de nos enfants, et on nous pond une note pour des jeans troués… se désole un parent. Il y a des choses plus graves quand même  ».

« C’est la tendance, toutes les filles en portent »

Il faut dire que le jean troué est à la mode. Dans les boutiques, les filles se les arrachent. «  Je suis allé chez Jennyfer, ils ne vendaient presque que ça, soupire le père de la collégienne prise en faute. On en a acheté huit, je ne vais pas refaire toute sa garde-robe ! C’est la tendance, toutes les filles en portent  ».

Pour autant, ces parents n’ont aucun souci avec le règlement intérieur, qu’ils approuvent totalement pour les tenues vestimentaires. Notamment concernant les shorts et jupes trop courtes, les décolletés, sous-vêtements apparents et objets provocants. Mais pour les jeans troués, ils estiment que cela va trop loin. Nous avons ainsi épluché les règlements intérieurs des autres établissements de l’Arrageois, collèges et lycées confondus. Si les jupes courtes sont parfois évoquées, rien ne mentionne les jeans troués.

Dans les lycées comme Baudimont, Robespierre ou Gambetta, soit il n’y a pas de mention, soit il est demandé de ne pas porter de signe ostentatoire de religion ou tendant à la discrimination. Dans les collèges, privés comme publics, on exige une «  tenue correcte  », voire une «  tenue correcte propice au travail  » (ce qui ne veut pas dire grand-chose au passage). Aux collèges Bodel et Mitterrand, on demande une «  tenue respectueuse  ». Mais rien d’aussi précis qu’au collège Verlaine.

Alors le collège Verlaine va-t-il trop loin en la matière ?

L’établissement de Saint-Nicolas s’étonne que la presse se penche sur ces histoires de pantalons. «  On a été interpellés à ce sujet par deux parents, sur 690. » C’est même jugé «  anecdotique  » au regard des efforts menés pour les élèves et les parents et des initiatives éducatives positives. «  Ce règlement intérieur est écrit depuis des années et il a été fait en lien avec les parents qui sont très impliqués, indique le principal adjoint. Cela été redit au conseil d’administration. Le règlement n’a pas été modifié cette année, rien n’a changé ; heureusement d’ailleurs que le règlement intérieur n’évolue pas en fonction de la mode. »

« Les trous ont beaucoup évolué »

Pourquoi cette note affichée alors ? «  Les trous ont beaucoup évolué, maintenant on voit des trous qui laissent voir la cuisse, cela peut susciter des mains baladeuses par exemple  », avance l’établissement, qui se défend d’être rigoriste. «  Nous sommes d’ailleurs l’un des rares établissements où on autorise le téléphone portable dans la cour de récréation  ».

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Famille|Écoles, collèges et lycées|Parents d'élèves|Mode|Saint-Nicolas (62223, Pas-de-Calais)

2) MAIS OÙ VA-T-ON ? !

De nouveau le CONSERVATISME (allant de pair avec la puissance des conditionnements gérés par le cerveau de la mémoire), inséré (à l’insu de son plein gré) au milieu d’une Société « T. P. » (Toujours Plus) agonisante, tente désespérément d’entraver, voire de casser l’expressivité de jeunes adolescentes ayant soif de manifester plus ou moins consciemment leur révolte, leur indignation, leur mépris des normes obsolètes, paralysantes, plus que stériles, délétères !

3) NE SE RETROUVE-T-ON PAS peu ou prou DANS LA SITUATION DES ANNEES 1914  ? !

*** POURTANT, qui ne se rappelle pas avoir appris longuement en classe, en Histoire et  en Français, et en Art, la configuration du MOUVEMENT DADA (Excepté moi qui probablement  n’écoutait pas, dormait au fond de la classe) ? !

4) Ma présentation du Mouvement DADA ! (Emprunté à Internet)

 Vers 1914, un Mouvement intellectuel, littéraire et artistique (voir  les dadaïstes ...) se constitua pour protester contre le nationalisme, le matérialisme, le colonialisme ; contre tout ce qui soutenait l’ordre existant ayant amené l’Europe à la guerre.

 Étaient donc rejeté(e)s toutes les normes bourgeoises, leurs intérêts, y compris ses traditions artistiques.

Un jour, par dérision et provocation, ils décidèrent de baptiser leur Mouvement en se basant sur un mot : celui qui se présenterait le premier sur la page découverte  lors de l’ouverture au hasard d’un dictionnaire !

ET c’est ainsi que DADA (Petit cheval à bascule) surgit !

*** Les dadaïstes  utilisèrent un art nouveau et volontairement irrationnel pour exprimer leur dégoût d’avoir été entraînés dans un conflit que personne, hormis les politiciens et les militaires, ne souhaitait

*** « Le dadaïsme n'a jamais reposé sur aucune théorie et n'a jamais été qu'une protestation », dit Tzara.

Pourtant, on peut repérer les invariants d'un comportement et d'un discours aussi variables que les personnalités le composant.

*** Tout d'abord, Dada ne se conçoit que dans un rapport d'opposition au public, et particulièrement à cette frange de la bourgeoisie qui se pique d'aimer l'art et les artistes.

*** Dada en vient à susciter une dramaturgie fondée sur le scandale, l'agression du public, inventant de nouveaux rapports entre la scène et la salle, qu'il ramène encore à la poésie par le biais du geste et du cri.

Ces différentes pratiques orales, scripturales, verbales revendiquent un monde autre, fondé sur une logique nouvelle (rejetant le principe du tiers exclu), aspirant à une morale de la création pour tous. Incidemment, le sort fait à l'incohérence ouvrira toutes grandes les écluses de l'inconscient, que le surréalisme explorera de façon systématique en prenant pour point de départ l'écriture automatique ...

Dans cette perspective, l’art moderne, depuis 1914, n’est-il pas une protestation intuitive et limpide (au second degré) contre toutes les normes d’une Société pourrie, voire t. p. pourrie ? !

Et dorénavant contre tous/toutes  ces « 1%+ » qui ont fait leur temps ? ! (L’expression « 1%+ » est une forme de condensation de  l’enterrement du Bilan de 2005 trop iconoclaste concernant la différence voisine de 1 % existant entre notre génome et celui du chimpanzé !)

Sans doute que beaucoup se sont contenté(e)s  d’y associer ce chef-d’œuvre provocateur : L’Urinoir ou « La Fontaine » de Marcel Duchamp !

 

la-fontaine-de-duchamp

5) Un simple prolongement se rapportant À L’ART ABSTRAIT

Paul Klee (1879-1940) avait déclaré au printemps 1915, à l’occasion d’une expo :

*** « Plus il y a d’horreurs dans le monde, plus l’art est abstrait. »

6) Quelques œuvres contemporaines célèbres !

 

ballon-dog-et-le-sapin

Ce dog de Jeff Koons aussi gonflé ou ventru extérieurement que vide intérieurement ne pourrait-il pas être rangé dans l’expressionnisme ? !

D’ailleurs, le Sapin de McCarthy (exposé vers Noël place Vendôme à Paris) n’a-t-il pas été immédiatement été récupéré ? ! (Cet artiste n’a pas jugé primordial de  se servir du fétichisme des chaussettes de couleur rose de notre célèbre « stringer » !)

 [[[Voir sur Internet BAV{ART]DAGES Julien Baldacchino

"Clash" entre "Balloon Dog", de Jeff Koons et l'urinoir de Duchamp

Ecouter l'émission 06'00

Alors que nous recevions un invité exceptionnel, l'œuvre d'art la plus chère au monde, Balloon Dog, "Fontaine" de Marcel Duchamp a appelé pour intervenir.

Balloon Dog de Jeff Koons existe en plusieurs versions, de couleurs différentes © Maxppp /

Nous recevions ce dimanche matin l'œuvre  d'art la plus chère du monde : Balloon Dog, de Jeff Koons, vendu aux enchères en 2013 pour 52 millions d’euros, à un acheteur (un "maître" comme dit le

"J'ai l'air d'être en baudruche, mais en réalité je pèse plusieurs tonnes, je suis une gigantesque sculpture en acier inoxydable... Les équipes de Jeff Koons ont reproduit jusque dans les moindres détails l'allure du ballon"

— "Balloon Dog" de Jeff Koons

Et ce n'est pas tout : "Mon côté léger est une illusion, mon côté enfantin aussi, il est trompeur ! Mes formes, mes courbes, mon côté boursouflé, a aussi un côté très sensuel ", nous a expliqué l'œuvre en direct sur France Inter.

Mais ça, c'était avant que l'interview soit interrompue par une autre œuvre d'art : alors que Balloon Dog affirmait être la nouvelle forme majeure du ready-made, "cet art qui consiste à faire des œuvres d’art à partir d’objets du réel " selon lui, il a été interrompu par "Fontaine ", de Marcel Duchamp, qui a tenu à intervenir par téléphone. Le fameux urinoir, [que nous avons déjà reçu dans Bav{art]dages](http://www.franceinter.fr/emission\-bavartdages\-fontaine\-de\-marcel\-duchamp), a tenu à ce que Ballon Dog retire ses propos.

"Toi aussi, Balloon Dog, tu viens d’un objet du quotidien, mais toi, ton artiste t’a fait plein de fioritures, tu es tout brillant. C’est facile de vouloir désacraliser l’art quand on a tout pour plaire".

— "Fontaine", de Marcel Duchamp

Ni l'une ni l'autre des œuvres n'ont souhaité prononcer d'excuses, et Balloon Dog a quitté le studio.

L'anecdote en plus

Balloon Dog a beau être l'œuvre d'art la plus chère du monde, ce n'est pas une pièce unique ! Cette monumentale sculpture existe en cinq versions différentes, réalisées entre 1990 et 1994. Elles sont similaires en tous points, mais ne diffèrent que par leur couleur : bleu, magenta, jaune, orange, rouge.

L'une des autres versions de "Balloon Dog", ici en jaune, exposée au Metropolitan muséum de New-York © CC BY-SA 2.0 / Mark Groves

Si la plus connue, et celle qui a été exposée à Versailles puis au Centre Pompidou, est la rose, la version qui a été vendue pour 52 millions d'euros est la version orange.

La drôle de voix de Balloon Dog est incarnée par le comédien Ludo Maux. Et pour interpréter Fontaine, de Marcel Duchamp, qui était déjà venu nous voir en studio,Laurent Plessi a repris du service.]]]

 

fontana-dechirure-rouge
fontana-dechirure-jaune
fontana-dechirures-blanches-bleues-etc

 

Fontana, au départ, peignait traditionnellement ! Puis, n’a-t-il pas trouvé le filon pour bien vivre matériellement ? ! En cas de besoin, ne lui suffisait-il pas de procéder à une nouvelle déchirure pour la modique somme de x millions d’euros ? !

À côté du Noir illuminé ou mis en valeur de  Soulages, une aussi superbe que pure approche du « Plus blanc que blanc » (Une imagination de Coluche aussi difficile à résoudre que le problème de la quadrature du cercle) existe.

Si je n’ai pas pris le soin de noter le nom de ce génie, de la même envergure que notre Einstein de Tulle (Celui qui a découvert la Théorie de la Relativité Générale Politique ou TRGP en rendant t. p. flexibles les principes socialistes), j’ai compensé en sélectionnant une  œuvre de Fernanda Gomes issu de l'exposition Accrochage, à la Pointe de la Douane (Fondation Pinault).  © Fernanda Gomes

 

noir-soulages-et-blanc-pur-et-blanc-de-venise

 

 

Les séries sophistiquées de BLEU de Klein ont-elles été moins complexes à conceptualiser ? !

« Dieu seul le sait ! » répliqueraient ces gens là ! Ceux mis en cause !

une-serie-du-monochrome-bleu-de-klein

 

 

7) Dans ce paysage, AU NOM DE QUELS MOTIFS LES CONSERVATEURS/TRICES « CARTÉSIEN(NE)S d’antan » OSENT-ILS/ELLES  ENCORE BRIDER DES ADOLESCENTES phosphorescentes ? !

N’EST-IL PAS VRAI  qu’en trouant leurs jeans :

- elles jouent LA DÉRISION,

-affichent « UN PIED DE NEZ »  permanent aux adultes, à ces « petits chefs » ;

-les remettent À LEUR VRAIE PLACE D’HOMO  SAPIENS  ou « 1 % + » ? !

Comme dirait le commissaire Bourrel : « Bon dieu ...mais c’est bien sûr ! » (Ancienne série TV « Les cinq dernières minutes »)

QUI SONT LES VRAI(E)S COUPABLES, LES COLLABORATEURS/TRICES ET DONC LES COMPLICES DU SYSTÈME ? (Vrai/ pas vrai ?)

Comme ils/elles sont « cultivé(e)s », ont lu en comprenant (ou pas) J.-P. Sartre ; dans tous les cas, leur mémoire a enregistré son raisonnement à partir de la « mauvaise foi » ! À eux/elles de conclure !

*** Préfèreraient-ils/elles que ces adolescentes décidassent, devant un tel mur d’incompréhension, d'injustices, de bêtises, d’incongruités, de scandales, d’ignominies, d’indignités,de franchir le pont, de partir se faire exploser au Daech pour échapper à cette sorte de cloaque ou/et cour des miracles ou/et  enfer terrestre ? !

Ces contempteurs/trices ne se rendent-ils/elles pas compte qu’ils/elles représentent, comme le notait Freud, les antiquités obsolètes, les « PÈRES » (LES DOMINANTS, comme chez les autres mammifères !) qu’il faut absolument symboliquement tuer, se débarrasser, pour pouvoir s’émanciper, grandir, devenir adulte mentalement ? !

8) NE SERAIT-IL PAS TROP SIMPLE ET LONG ET SURTOUT INUTILE DE RELIER CES STRUCTURES AVEC CELLES DES POLITICIEN(NE)S ACTUEL(LE)S  DE CETTE SOCIETE « T. P » ? !

L’expression « TOUS POURRIS » est-elle vaine et stupide ? !

N. B. Natascha Kampusch (La jeune fille autrichienne, âgée de 10 ans au moment de son enlèvement, restée la plupart du temps enfermée dans un abri souterrain situé sous la maison de son ravisseur pendant huit ans) présente dans « Salut les Terriens » (De Thierry Ardisson) ce samedi 01/10/16, explique qu’elle a été plus que surprise par les comportements des différentes personnes ...

Elle pensait en effet dans son cachot que les homo sapiens  vivaient gentiment ! En bonne entente ! Comme des vrai(e)s humain(e)s !

HYPOTHÈSE B !

Ces gamines ne sont-elles que des « paumées » mal éduquées, que des « moutons » qui suivent bêtement la mode pour tenter d’exister sur la déclinaison  du « Cogito ergo sum » (Je pense, donc je suis) cartésien « Je suis la mode, donc j’existe » ? !

Du type de ceux et celles du Mouvement de Mai 68 ? ! De ce rouquin allemand Cohn-Bendit ? ! De celui que Le Pen traitait de pédé et plus ? !

[[[Internet : Rouquin ! Pédé ! - YouTube https://www.youtube.com/watch?v=FAXCJrk4U8c

21 mai 2014 - Ajouté par Jean JeanLeBon le peuple franc était constitué principalement de rouquin, en suite de blond et ... L'intégralité des dérapages ...

Je vais te faire courir rouquin ! - Jean-Marie Lepen XD - YouTube class="l sb-l" onmouseover="coShasta(this, Shasta.getFrameId(), Utils.getMouseOffset(event,this))" v:shapes="sbresult_2">

https://www.youtube.com/watch?v=8KtAwsX3YKg26 mai 2015 - Ajouté par Monsterrr53

Je vais te faire courir rouquin ! - Jean-Marie ... L'intégralité des dérapages scandaleux de Jean Marie Le Pen]]]

HYPOTHESE C !

Si elle m’apparaît, en détail,  chaque jour, coller t. p. à l’événementiel, il s’agit aussi, pour qu’elle puisse se réaliser au mieux, au nom de l’intérêt supérieur (Non pas de l’espèce fractale à laquelle nous appartenons mais de la planète Terre. V. Darwin. Ou encore Nottale et Chaline et Grou « Les arbres de l’évolution ») opter pour LE SILENCE mesuré ! (C. à d. lancer des « trucs » en me faisant plaisir au 1er degré tout en espérant ne pas être pris au sérieux au second, pariant sur la xyzerie des 1%+ !)

Pour une fois, je rejoins les politicien(ne)s qui pratiquent sans fin la « realpolitik » (V. par ex l’histoire du chalutier breton « Bugaled-Breizh » en janvier 2004 ? ! Ce bateau n’a pas pu « officiellement » avoir été entraîné au fond par un sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) britannique Turbulent puisque cette éventualité ou évidence était en 2004 diplomatiquement inacceptable et donc ne pouvait exister. (Voir  lefigaro.fr Publié le 30/07/11)

[[V. a. [Internet : Bugaled Breizh — Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Bugaled_BreizhLe Bugaled Breizh (« Enfants de Bretagne ») est un chalutier de Loctudy, Finistère (quartier maritime du Guilvinec). Il a coulé subitement le 15 janvier 2004 ...La narration des faits · ‎Explications et enquêtes à la ...

Bugaled Breizh, le combat pour la vérité www.bugaledbreizh.org/ La coque du Bugaled Breizh présente un enfoncement de la coque, des deux bords, au niveau de la cale à poissons. C'est le signe d'un entrainement rapide ...]]]

Amen

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. La pensée du jour Altermonde-sans-frontières 02/10/16

« On ne peut pas dire n’importe quoi parce qu’on est en campagne présidentielle. (Nicolas Sarkozy, RTL, 3 Mai 2007) »

M. Sarkozy, quelques semaines avant la date du scrutin et celle du face-à-face avec Me Royal, a déclaré lors d’un entretien avec M. Onfray (Philosophe à la mode) : « Je n'ai jamais rien entendu d'aussi absurde que la phrase de Socrate : Connais-toi toi-même » (V. Internet !) [Entretien Onfray-Sarkozy : Pouvoir et Psychopathiepouvoiretpsychopathie.hautetfort.com/.../entretien-onfray-sarkozy.html24 avr. 2007 - En pièce jointe le compte-rendu de l'entretien entre le philosophe Michel Onfray et le candidat Nicolas Sarkozy. Texte_Onfray_sur_Sarkozy.pdf ...] (Traduction en clair :c’est DIEU qui guide les humains. Il suffit donc d’écouter ses messages, c. à d. de suivre son instinct et ses intuitions !)

Les « Raptags » (Les « Rien à perdre, tout à gagner ») ne se développeront-ils/elles pas t. p., ne passeront-ils/elles pas t.  p. à l’action pour vivre momentanément « bien et plus », quitte à être tué(e)s ..., au milieu de Services publics et de protection t. p « à la ramasse » ? !? !

 Retenu dans les Alertes Google Humour :

Humour. Assiste-ton à une nouvelle bataille artistique et civilisationnelle ? !

Mediapart

Le contexte : En interdisant les jeans troués aux genoux, le collège va-t-il trop loin ? Partage. Favori; Recommander; Alerter · Imprimer.

****** Pourquoi tant de jeunes filles se radicalisent

Un nombre croissant de jeunes filles bascule dans l’islamisme radical. À l’occasion de la sortie du film « Le ciel attendra », retour sur un phénomène qui inquiète le pouvoir et les familles.

  • Le 02/10/2016 à 07:00  Voir le journal :Le Progrès
  •  

·         Elles s’appellent Mélanie, Sonia ou Jamila dans le film « Le ciel attendra ». Dans la vraie vie, d’autres s’appellent Inès ou Ornella. Il y a quelques semaines, elles ont été suspectées d’avoir placé, à proximité de Notre-Dame-de-Paris, une voiture remplie de huit bonbonnes de gaz. Ces derniers jours, à Nice, deux adolescentes, signalées pour « radicalisation », et en contact sur les réseaux sociaux avec le djihadiste Rachid Kassim en Syrie, ont été interpellées.

·         Les derniers chiffres du ministère de l’Intérieur montrent que les filles sont désormais « surreprésentées » parmi les mineurs radicalisés sur le territoire.

·         Pourquoi sont-elles une cible ?

·         Un récent rapport du ministère de l’Intérieur n’établit pas réellement de profil type, mais au vu des expériences traitées, plusieurs caractéristiques se dégagent : « Il s’agit, pour un grand nombre d’entre elles, de jeunes filles vivant au sein de familles sans difficultés apparentes et ayant dans l’ensemble de bons résultats scolaires. Elles ont pour la plupart une appétence pour l’aide humanitaire et la solidarité ». Évidemment, les atermoiements et questionnements d’une période difficile, l’adolescence, ajoutent à cette quête d’ailleurs, d’évasion, que sait bien valoriser la propagande de Daech. Pour le sociologue Farhad Khosrokhavar, spécialiste de l’islamisme radical, « ces jeunes femmes partagent un désenchantement à l’égard du féminisme et un refus du couple moderne, marqué par l’instabilité. Mais paradoxalement, les femmes européennes qui s’engagent dans le djihadisme, cherchent aussi à montrer une égalité des sexes dans la violence et la mort ». D’où des projets d’attentats comme ceux découverts récemment en France.

·         Quelles sont les méthodes pour les recruter ?

·         Les réseaux sociaux, auxquels les jeunes ados sont devenues accros, sont évidemment un terrain de chasse propice pour le djihadisme. L’embrigadement sectaire peut démarrer derrière un écran, face à un « chasseur en ligne » de Daech. Il n’y a pas forcément de contact « physique », « 90 % des processus de radicalisation se déroulent sur le web » ont toujours martelé les autorités. « Les images et les contacts virtuels offrent des réponses quasi immédiates en provoquant des identifications imaginaires intenses, fortes et rapides », soulignait récemment le thérapeute Serge Hefez. En août dernier, une jeune radicalisée de Clermont-Ferrand a même été arrêtée pour « prosélytisme violent sur internet ».

·         Les moyens mis en place par l’État sont-ils efficaces ?

·         Des avis d’experts, des rapports parlementaires, des expériences d’autres pays…. mais avec quels résultats ? Trop tôt pour l’évaluer sans doute. Le djihadisme auprès des jeunes, phénomène relativement nouveau qui touche de nombreux pays européens, mais particulièrement la France, n’a pas encore de parade efficace. La prison favoriserait plus la radicalisation qu’elle ne la jugulerait. La solution pourrait-elle venir alors d’un Centre de prévention de la déradicalisation, comme celui – premier d’une liste de treize établissements – qui vient d’ouvrir à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire) ? Plusieurs filles font partie de la vingtaine de jeunes intégrés dans ce programme. Une « désintoxication » de dix mois sera-t-elle efficace pour ne plus présenter de signes de « dangerosité » ? De nombreux observateurs spécialistes du djihadisme en doutent.

·          

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.