Humour ² Colonel Blanquer, oui, le conditionnement, ça marche !

Il revendique le droit de frapper son épouse ! « Si j’ai envie de frapper ma femme, c’est pas la loi française qui va m’en empêcher. » QUESACO ? ! Le Colonel -ministre exhibant son sens de l’autorité, réintroduisant les dits fondamentaux, ayant une LOCOMOTIVE dans sa tête, se servira-t-il de cet EXEMPLE ? !

A) CÔTÉ EXHIBITION : IL A OBTENU LA NOIX D’HONNEUR DU CANARD ENCHAÎNÉ !

Interrogé, le colonel Blanquer a déclaré :

Voir sur le Canard enchaîné du 25/09/19 LA NOIX D’HONNEUR !

« M. Blanquer, sur RMC-BFMTV, le 24 septembre 2019, a lancé : « LA FRANCE EST UNE

LOCOMOTIVE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE » !

L’École Blanquer-Vertical est et sera donc, elle aussi, une locomotive.

Point barre, Dégagez, y’a rien à voir de plus … !

Elle marchera au charbon et diesel et non pas à voile et à la vapeur ! Qu’on se le dise !

B) IL REVENDIQUE LE DROIT DE FRAPPER SON ÉPOUSE : UN AN DE PRISON FERME  

La Voix du Nord - Consultez le journal numérique La Voix du Nord du 02/11/19

C.A. C.

cest-pas-la-loi-francaise-qui-va-mempecher-de-frapper-ma-femme

GRANDE-SYNTHE.

« Si j’ai envie de frapper ma femme, c’est pas la loi française qui va m’en empêcher. »

 Les déclarations en garde à vue de Jamal Bigharassn font froid dans le dos.

Lorsque les policiers débarquent dans une résidence de Grande-Synthe, lundi, du sang jonche le hall.

Ils n’ont qu’à suivre les traces dans la cage d’escalier, les projections sur les murs, jusqu’au deuxième étage.

 dans un appartement à la poignée cassée, une femme est prostrée dans son canapé, le visage tuméfié, méconnaissable.

Son époux, avec qui elle est instance de divorce depuis sa condamnation et son incarcération en avril, a encore sévi. Il sera interpellé dans la rue, près de l’immeuble.

Menaces de mort

Au commissariat, il a exercé des violences sur un policier, proférant ensuite des menaces de mort sur trois fonctionnaires.

À la barre du tribunal correctionnel, en comparution immédiate, Jamal Bigharassn, 41 ans, n’est pas enclin à la moindre remise en question.

« Elle a voulu me frapper, j’ai esquivé.

Elle a chuté au sol.

Elle est hystérique, malade.

Elle fait ses petits coups en douce, derrière mon dos », explique-t-il.

Son interdiction d’entrer en contact avec elle ? « C’est elle qui veut qu’on se remette en couple. »

Jamal Bigharassn a écopé de deux ans de prison dont un an avec sursis mise à l’épreuve.

Il a été incarcéré.

3919, numéro d’écoute national, anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violences conjugales.

N’est-il pas clair qu’un homo sapiens, ayant vécu toute sa jeunesse en constatant que ses Grands Frères et les Pères du voisinage, au nom de dites sourates, frappaient leurs femmes pour obtenir obéissance et soumission (Il n’y a pas que dans le Monde musulman où le devoir d’obéissance ne se discute pas : voir l’Armée où le Chef a toujours raison ! Encore plus un Chef Colonel !), sera totalement CONDITIONNÉ ET PERPÉTUERA CE MOYEN D’ACTION SI EFFICACE ? !

Un autre exemple objectif

Même le grand savant musulman, M. Tariq Ramadan, selon des juges des tribunaux, que raconterait-il (Dans certains de ses textos ou je ne sais et que pratiquerait-il parfois parce qu’éduqué ainsi ? !

C) OUI M. LE COLONEL BLANQUER, VOUS SAVEZ QU’AU TEMPS DE LA BÊTE HUMAINE (V. le film de Renoir de 1938 sur les locomotives) ON NE DISCUTAIT PAS ! ON OBÉISSAIT ! ET QUE LES TRAINS ARRIVAIENT A L’HEURE !

D’où votre idée de faire chanter en classe la Marseillaise, de revenir aux cours de morale-instruction civique, etc. !

Bonne chance ! Tout est conditionnement ! M. Macron ou Jupiter-Vertical, sa Déesse, pensent comme vous !

# # # # ## VOUS AVEZ BIEN COMMENCÉ ! IL FAUT ENCORE Y ALLER ET PLUS FORT ! FRAPPER, CASSER, ÉBORGNER, NE SURTOUT PAS VOUS LAISSER IMPRESSIONNER PAR DES « RIEN » !

Votre 1ier ministre barbu ne vient-il pas de se mettre à la boxe  ?!

 

Pierre Payen (Dunkerque)

Encore une dernière intervention de l’Inspecteur Columbo : Oui, ça marche ! Mais d’après-vous, pendant encore combien de temps ?

 

[[[Internet : Pour enquêter, Columbo passe chaque jour pour poser de nouvelles questions au point d'irriter souvent ses interlocuteurs (notamment le meurtrier), interpelant ses interlocuteurs par « Euh, une dernière chose » ou bien « Oh ! encore une question ! », le bras levé, au moment de partir. Il sait se faire passer auprès de ses suspects pour une sorte d'imbécile et un personnage brouillon, égarant souvent les objets qu'il a en sa possession en fouillant régulièrement ses poches, attitude qui permet de mieux endormir leur vigilance.]]]

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.