Monkeyman
Retraité E. N.. Ex (prof maths, puis documentaliste)
Abonné·e de Mediapart

2489 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 nov. 2020

Humour. Brigitte Macron, soucieuse, tenterait le tout pour le tout !

Son ex. élève supporte de moins en moins ses 3 échecs aux concours (2 à l’entrée de Normale-sup, le 1ier essai à l’ENA !)

Monkeyman
Retraité E. N.. Ex (prof maths, puis documentaliste)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lors des multiples conversations avec L’Élite de la France, les anciens Normale-sup, qui forment une sorte de caste, se font « toujours plus » un malin plaisir d’introduire dans les débats des éléments qui se réfèrent à Normale-sup et-et d’insister presque vulgairement sur des noms d’anciens soi-disant plus que doués !

SON 1IER DE CORDÉE N'ACCEPTE PLUS D’ÊTRE ÉCARTÉ implicitement DES GRANDS QUI GÈRENT/GÈRERAIENT LE PAYS  MIEUX QUE LUI !

ET-ET IL RUMINE !

La preuve, qui a alerté Brigitte, est récente : Il a tenu à faire savoir, qu’un jour, il était parti se bourrer la gueule au pastis avec un bon vivant ! (V. Paris Match du 23/07/20 !) Déprime, stress ? ! No comment

Alors, pour Noël, elle viendrait de demander à M. Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale, de profiter de son statut pour essayer d’effacer ses échecs, pour donc le remettre en selle auprès des Grands !

  1. Banquer a été choisi par Brigitte ! Donc lui est redevable !

Elle aurait imaginé que, M. Blanquer :

-pût décider, par hasard, de faire vérifier toutes les notations administratives stockées à Normale-sup ;

-que l’algorithme de contrôle pût à son tour détecter une erreur de transcription et-et de calcul des résultats des divers concours annuels …, dont 2 fois de suite, à cause d’un bug d’écriture, concernant M. Macron !

CETTE ERREUR ANNONCÉE « Incessamment sous peu » RENDRAIT TOUTE L’AURA AU PRESQUE-DIEU (Et-et ce serait, concomitamment, « à l’insu de son plein gré »)

M. Blanquer ne serait pas très enthousiasmé de devoir commettre « un faux » mais son poste serait en jeu !

Et-et puis, pour « RAISON D’ÉTAT », pour que Emmanuel ne se sente plus en porte-à-faux, au nom de la realpolitik, pourquoi hésiter ? !

*** *** *** La France a bien réussi à déclarer que le chalutier Bugaled-Breizh s’était disloqué en quelques minutes par mer calme en 2004 alors qu’il était attiré vers le fond par un sous-marin étranger en mission secrète

Affaire donc à suivre !

PEUT-ÊTRE VERRA-T-ON DEMAIN NOTRE JUPITER PAVOISER EN RÉVÉLANT QU’IL AURAIT DÛ 2 FOIS AVOIR LE DROIT D’ENTRER A NORMALE-SUP ! QU’IL EST DONC LE MEILLEUR !

Cela le calmerait !

Il n’aurait plus rien à prouver à Brigitte !

Plus besoin de délaisser la France, le virus, pour faire passer en priorité la réforme des retraites, avant de viser l’UE !

Plus besoin de devenir « Le leader de l’UE » pour se « refaire » auprès de sa Belle !

Plus besoin de fantasmer et de verticaliser ! Fin aussi de l'éventuelle précipitation de la Roche Tarpéienne ... !

Dans cette perspective, pourquoi pas !

ALLEZ M. BLANQUER ! UN EFFORT AU NOM DE LA FRANCE ! Le BON DIEU VOUS LE RENDRA 1 000 fois !

EXIGEZ CE FAUX ! Personne ne le verra ! Et peu importera puisque les jeux ont été déjà faits !

Pierre Payen (Dunkerque)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel