Humour. Le feu (jaune ...) n’est pas éteint ! Des flammèches se réactivent à Caudry !

(Caudry est une petite ville située entre Cambrai et Le Cateau, ~ 15 000 habitant.e.s, connue pour la production de la dentelle haut-de-gamme …). Documentation : « Des Gilets jaunes de retour sur le rond-point de la Dentelle à Caudry, hier »

par élodie armandcambrai@lavoixdunord.fr

Hier, de 10 heures à 16 heures, une dizaine de Gilets Jaunes ont investi les abords du rond-point de la Dentelle, à Caudry. Photos Christophe LEFEBVRE

Hier, plusieurs dizaines de Gilets Jaunes se sont rassemblés au rond-point de la Dentelle de Caudry, au croisement de la RD 643 et du boulevard du 8-Mai-1945.

Il s’agissait de remobiliser les troupes.

gilets-jaunes-caudry

« On s’appelle, on se fait un rond-point », se saluent Patrice Grassart, à l’initiative du rassemblement, et Évelyne Libéral, fidèle militante.

D’une dizaine de militants installés aux environs de dix heures aux abords du rond-point de la Dentelle de Caudry, au croisement de la RD 643 et du boulevard du 8-Mai-1945, le groupe a cru jusqu’à une centaine vers midi, rejoints par Jérôme Rodrigues et le valenciennois Manuel Coisne.

En fin de journée, on en dénombrait une cinquantaine, dans une ambiance « bon enfant », pour dénoncer la baisse du pouvoir d’achat, et les réformes des retraites et du chômage à venir.

C’était un rassemblement volontairement statique et pacifique de 10 h à 16 h, explique Patrice Grassart, « Je veux que les gens viennent nous voir pour discuter ».

D’ailleurs, les gendarmes se sont contentés de faire quelques passages même si les renseignements territoriaux étaient présents.

Se mobiliser, « ça devient pesant mais on est toujours aussi déterminés : il n’y a rien qui change et c’est de pire en pire. Si on cesse maintenant, on aura fait tout ça pour rien », justifie Yves, 54 ans.

Raviver le mouvement

La veille, Patrice Grassart participait à la manifestation de Lille, contre les violences policières, qui a été vite écourtée : « Comment faire nos revendications si la manifestation est annulée ? Et si vous restez sur place, vous payez 135 € », s’indigne-t-il.

Pour ramener le plus grand nombre, dont ceux redoutant les débordements et les violences, il faut être le plus accessible possible, disent-ils.

« On va refaire les ronds-points pour être visibles et montrer qu’on est toujours là », poursuit Évelyne Libéral.

Les Gilets jaunes ravivent le mouvement, mais surtout « des citoyens en colère qui en ont marre de ce système, insiste Coco, Valenciennoise de 56 ans.

Le Gilet jaune est un état d’esprit, un cri de détresse, pas une étiquette. Nous sommes juste des pauvres travailleurs qui se sont soulevés. »

Pierre Payen (Dunkerque)

 N. B. En toute subjectivité d’homo sapiens, de chimpanzé « boosté » (D’après mon génome différent d’environ 1% !), l’histoire du virus n’est pas du tout terminée.

Après la bataille, l’étendue du désastre ne devra-t-elle pas être comptabilisée ? ! Les faillites, les délocalisations vers l’Est, etc. ? !

Les taux du chômage, de la précarité, ne pourraient-ils pas se multiplier ? !

La nouvelle situation ne pourrait-t-elle pas aussi correspondre avec « Le temps nouveau », celui de l’éclosion des raptags ?! Des gens n’ayant plus Rien A Perdre mais Tout A Gagner en s’organisant tous azimuts pour essayer de ne pas « crever » dans le dénuement ? !

Si, dans mon petit logiciel, l’art contemporain, toujours en avance sur son temps, exprime toujours plus la déstructuration (C. à d. le futur et-et très très prochain changement d'ère), le tableau de Munch « Le Cri » (De 1893) ne m’a jamais autant paru coller à l'actualité : N'est-ce-pas un.e rien qui prend conscience de ce qui l'attend ? ! 

le-cri-munch

Cet ajout est a priori stupide ! Sans aucun rapport avec la logique cartésienne ! À lire aussi Éruption. En Sicile, “incroyable rugissement” de l’Etna, Catane ferme son aéroport

Mais pour que la logique de l'évolution de la planète se poursuive, n'est-il pas nécessaire qu'un changement d'ère remplace les dinosaures du 21ième siècle ? ! Et-et n'est-ce pas au plus vite puisque notre espèce constituée d'homo sapiens et-et primates sachant parler, jongler avec le "verbe", faute d'autres capacités, (En accord avec la Bible : "Au commencement était le verbe !") est "toujours plus" en train d'empoisonner l'ensemble, de rendre tout toxique, stérile ? !

Je ne suis qu’un écologiste "planétariste"  et non pas "humaniste", "Nuance" ! ! !

N'est-ce pas la fausse question que nous refoulons "toujours plus": "Nous ou la Terre " ? ! Comme nous avons enterré le Bilan de 2005 (Génome) et-et la Bilan de 2011 (Néocortex, durabilité, redondance) ? ! ! !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.