Humour² Le plan secret échafaudé cet été par Jupiter !

J’avais décidé de ne plus intervenir mais ce plan est non pas machiavélique mais psychopathxyz ! Plus que cynique ! C’est cette stratégie qui lui a permis de dépasser sans état d’âme les dépenses prévues ! Son staff s’est aperçu que si toujours plus (t. p.) de vieilles personnes se suicidaient en famille sans faire de vagues ! (V. l’article placé à la fin), ce serait le « JACKPOT » !

Notre Jupiter n’a jamais caché que sa philosophie reposait sur la « MÉRITOCRATIE »

Qu’il n’était plus question de « dépenser un pognon de dingue » pour rien, pour des « RIEN.E.S »

Il a déjà épinglé les illettré.es, les fainéant.e.s, celles et ceux qui ne savent pas traverser une rue ! OK !

Il a personnifié tous ces Gaulois réfractaires aux changements ! Ne pouvant tout de même pas s’en passer, obligé de faire avec !

Il a décidé allègrement de mettre à la diète toutes/tous les inactives/ifs, celles et ceux qui ne rapportent pas mais accroissent le déficit ! Donc les retraité.e.s et les vieilles et vieux qui ne dégagent pas !

Sa nouvelle politique favorisera la classe moyenne mais rendra encore plus pauvres les pauvres ! ! !

9 millions de Français.es vivent en 2019 avec moins de 1 000 euros par mois !

Les EPHAD coûtent trop et rendent en plus malheureuses/eux les pensionnaires (De force) !

*** SI JAMAIS, en gardant la même politique restrictive envers les Rien.e.s, Vieilles et Vieux, Gilets Jaunes, Chômeuses/eurs, Handicapé.e.s, Etc., t. p. de Démuni.e.s se suicidaient, la France redresserait un budget équilibré, rajeunirait, etc. !

*** Jupiter compte sur un début de résultats positifs pour assurer sa réélection en 2022 !

~~~~~~~~ Quant aux Gilets Jaunes, elles/ils doivent s’attendre à une répression sans précédent (Il souhaite les mettre KO, les désespérer à mort !)

# # # VOILA DONC LE TYPE DE BONNE NOUVELLE DE LA RENTRÉE de septembre 2019 !

Un septuagénaire abat trois membres de sa famille et se suicide

https://r.orange.fr/r/Ohome_accueil

Un homme était entre la vie et la mort lundi après avoir tué trois personnes, sa femme, sa belle-mère et son beau-frère à Maussane-les-Alpilles et Mouriès (Bouches-du-Rhône)

©AFP, AFP

AFP, publié le lundi 09 septembre 2019 à 20h24

Un septuagénaire a abattu successivement lundi dans deux petites communes des Bouches-du-Rhône sa belle-mère, son beau-frère et sa femme, tous dans leur lit médicalisé, avant de se donner la mort, un "drame familial" selon le procureur, sans doute lié à l'état de santé des victimes.

Ces dernières étaient toutes âgées et "gravement atteintes par la maladie", a indiqué le procureur de la République de Tarascon (Bouches-du-Rhône) Patrick Desjardins, qui a évoqué "le contexte fragile d'une famille touchée par la maladie et où un homme prend la décision de prendre les armes".

L'auteur des meurtres, âgé de 78 ans, s'est d'abord rendu chez sa belle-mère à Maussane-les-Alpilles en tout début d'après-midi. C'est là-bas que les gendarmes ont découvert les corps de cette femme de 95 ans, "alitée dans un lit médicalisé, fortement diminuée physiquement", et de son fils de 69 ans, également alité, a décrit le procureur. Tous les deux ont été "abattus par au moins un coup de fusil", a ajouté M. Desjardins. 

L'auteur des meurtres est ensuite revenu chez lui, à Mouriès, la commune voisine, où il a abattu son épouse qui, à 72 ans, était "elle aussi affaiblie par la maladie", selon le procureur, et a été retrouvée dans les mêmes circonstances que sa mère et son frère, tuée "vraisemblablement par un coup de fusil" dans son lit médicalisé.

Les gendarmes, avertis par un voisin qui avaient entendu des coups de feu, ont très rapidement mis un nom sur l'auteur de ces meurtres, "puisqu'un témoin proche de la scène de crime de Maussanne l'a reconnu, ce qui a permis de découvrir très vite le corps de l'auteur présumé grièvement blessé, et de son épouse", a expliqué le général Ronan Le Floc'h, commandant de groupement de gendarmerie des Bouches-du-Rhône.

- "Il n'en pouvait plus" -

L'auteur des coups de feu, qui s'est tiré deux balles dans le corps devant sa maison, était encore en vie à l'arrivée des secours. Il a été héliporté à Marseille où il est décédé dans l'après-midi.

"Il s'occupait depuis des années de sa femme malade et de sa belle-famille, il leur faisait à manger, les lavait, faisait le ménage, il n'en pouvait plus", a raconté à l'AFP son voisin et neveu par alliance.

"Ma femme allait à la poste quand elle a vu un fusil devant la maison de son oncle. Elle s'est avancée et a découvert son corps, les intestins sortis, c'était un choc immense", a-t-il ajouté.

Alors que la petite impasse de Mouriès où résidait l'auteur des homicides était barrée par les gendarmes lundi soir, sur la place du village, les visages étaient graves. "Bien sûr qu'on le connaissait, toute la famille", répond un passant.

"C'était une personne très estimée dans le village, je suis encore très émue de ce qui s'est passé, on est tous anéantis", a déclaré à l'AFP la maire de Mouriès Alice Roggiero. Elle a décrit le septuagénaire qui s'est suicidé comme "un monsieur plutôt réservé, très près de sa famille, de son épouse, de ses petits-enfants".

"Il s'est occupé beaucoup de son épouse, de sa belle-mère, de son beau-frère, ça a été peut-être trop lourd pour lui", a déploré l'élue, ajoutant : "Je pense qu'il était au bout, il avait tellement de soucis avec sa famille".

Evoquant la maladie de sa femme, "très fatiguée depuis de nombreuses années", et son beau-frère handicapé après un accident, Mme Roggiero conclut : "La maladie ne lui a pas fait de cadeau".

A lire aussi Fait-divers

Un homme se tue après avoir abattu sa femme, son beau-frère et sa belle-mère

AFP, publié le lundi 09 septembre 2019 à 17h58

Un homme s'est suicidé lundi après avoir tué trois personnes, sa femme, sa belle-mère et son beau-frère à Maussane-les-Alpilles et Mouriès (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris auprès du procureur de la République à Tarascon.

"Il s'agit a priori d'un drame familial", a indiqué à l'AFP Patrick Desjardins, procureur de Tarascon. Selon une source proche du dossier, l'homme a tué sa belle-mère de 95 ans et son beau-frère de 65 ans chez eux à Maussane-les-Alpilles, avant de prendre la fuite et de tuer sa femme dans la commune voisine de Mouriès. 

"Il a ensuite tenté de se suicider", a ajouté M. Desjardins. L'auteur du triple homicide, "entre la vie et la mort" à l'arrivée des secours, est décédé en fin d'après-midi.

Le procureur n'avançait aucune explication à ce triple homicide.

La gendarmerie nationale et les sapeurs-pompiers sont intervenus d'abord au domicile des premières victimes. Puis ils se sont rendus à Mouriès. Dans les deux cas ils avaient été alertés suite à des coups de feu.

IL EST VRAI AUSSI QUE BEAUCOUP SERAIENT PRÊT.E.S A PARTIR DANS LA DIGNITÉ ! MAIS ? !

Sa philosophie intégrant la realpolitik, ne serait-ce pas ses « accords secrets » avec les Rothschild qui l’empêcheraient de légaliser l’euthanasie !

*** *** *** On peut imaginer que M. Macron n’ait nulle envie de se retrouver, au cas où xyz (? !), comme M. CAHUZAC !

1) Les Rothschild et les juifs, en général, sont opposés à l’euthanasie.

2) Les Rothschild exigeaient la prolongation la chasse à courre !

Le samedi 03/02/18, sur Le Figaro magazine, dans la rubrique « Vénerie La Guérilla des anti chasse, page 62, était inscrit : Créé en 12961 par Monique de Rothschild, l’équipage de la Futaie des amis du baron James de Rothschild, qui chassait à Compiègne depuis 1926 … ! ! !

3) Impossible de prouver quoi que ce soit mais pourquoi M. Macron, qui a gagné des millions chez eux, a-t-il déclaré une richesse dérisoire ? !

En affaires, les Juifs sont « réglos » ! La parole donnée suffit !

Mais en cas de trahison, AÏE !

 [[[Fortune d’Emmanuel Macron : les questions qui dérangent

"Pendant les années Rothschild, Emmanuel Macron a pas mal dépensé" Emmanuel Macron nous précise avoir gagné en tout (salaires et bonus compris) 2,8 millions d’euros brut chez Rothschild.

https://www.lejdd.fr/Politique/Argent-d-Emmanuel-Macron-les-questions-qui-derangent-848333]]]

4) Pourquoi Me Buzyn, juive, d’abord favorable à l’euthanasie, a-t-elle dû changer d’avis ? !

 [[[Des voix autour de Macron pour l’euthanasie - France ...

Bien qu’étant médecin, la nouvelle ministre de la Santé du gouvernement des énarques Macron et Philippe, Agnès Buzyn, s’est déclarée personnellement favorable à l’euthanasie.

https://www.france-catholique.fr/Des-voix-autour-de-Macron-pour-l-euthanasie.html]]]
[[[Les juifs sont contre l'euthanasie

"Les représentants des principaux cultes étaient aussi présents, comme le nouvel archevêque de Paris, monseigneur Michel Aupetit, ou encore le grand rabbin de France, Haïm Korsia. Ce dernier a été le plus offensif sur la question, en parlant d'«assassinat» et en rapprochant le débat sur l'euthanasiePosté le 15/02/2018 à 18:21:59

"Les représentants des principaux cultes étaient aussi présents, comme le nouvel archevêque de Paris, monseigneur Michel Aupetit, ou encore le grand rabbin de France, Haïm Korsia. Ce dernier a été le plus offensif sur la question, en parlant d'«assassinat» et en rapprochant le débat sur l'euthanasie aux camps de la mort : «Toute l'éthique médicale est basée sur le refus absolu de ce qui s'est passé dans les camps de la mort et plus particulièrement à Auschwitz.»" Les naziiissss !!!!!

La religion juive - L'euthanasie

[[[Internet : La religion juive - L'euthanasie : Mieux mourir?euthanasie.vivreoumourir.over-blog.com/article-la-religion-juive-96723183.html 9 janv. 2012 - Le Judaïsme. "Il est interdit de faire quoi que ce soit pour hâter la mort et même si nous voyons qu'il souffre beaucoup dans son agonie et que la mort lui serait douce, il nous est néanmoins défendu de faire quoi que ce soit pour hâter la mort : le monde et ce qu'il contient appartiennent à Dieu et telle est Sa ...]]]

Bien sûr, parfois tout ne se passe pas comme prévu ! Voir les bouquins d’Histoire ! ! !

Bonne fin d’ère

Pierre Payen (Dunkerque)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.