Humour. Que signifie : « Ce qui ne me tue pas me rend plus fort » de Nietzsche ? !

Ce matin, le philosophe de service d’Europe1, Raphaël Enthoven, m’a décillé, m’a permis de comprendre le contenu de cette formule qui me semblait aussi fausse qu’à la mode !

[[[Voir Internet :"Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort", Nietzsche - Europe 1  www.europe1.fr › Accueil › La matinale d'Europe 1 › La Morale de l'Info Il y a 1 jour - Raphaël Enthoven profite du meeting de François Fillon, ... Si ce qui ne le tue pas le rend plus fort, c'est que la souffrance est, aux yeux du ...

"Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort", Nietzsche - YouTube  2:44 https://www.youtube.com/watch?v=tPL56GdD0o8 Europe 1]]]

Personnellement, j’ai réussi à me sortir de nombreuses situations d’échec qui auraient pu se terminer parfois de manière catastrophique (Par ex. un accident de vélo, une semaine de  coma, 9 mois de récupération) MAIS !

*** Le bilan a été positif uniquement parce que j’ai bénéficié plusieurs fois de beaucoup de chance !

Il me semble qu’on prononce cette sorte d’aphorisme a postériori ou comme Tartarin de Tarascon jouant au matamore, par bravade, provocation, dans le but de défier et d’exorciser le destin !

*** C’est exactement ce que m’a évoqué la déclaration de M. Fillon devant ses client(e)s

[[[Internet : François Fillon : Ce qui ne tue pas rend plus fort - Figaro TV

video.lefigaro.fr/figaro/video/francois-fillon-ce-qui-ne-tue-pas.../5360841514001/

15 mars 2017 - François Fillon : "Ce qui ne tue pas rend plus fort" ... Malgré tout ce que vous avez subi, les attaques mensongères et la méchanceté gratuite ...]]]

Si d’habitude le philosophe de service d’Europe1 égrène quotidiennement sa morale pendant 5 minutes à toute vitesse, à la manière de Yann Moix dans ONPC ( !), ce qui empêche toute réflexion (Quand on n’est pas doué(e)...), pour changer ( !), il a démystifié cette expression !

Reste à laisser les lecteurs/trices consulter Internet ...

Quant à ma lecture, il souligne que Nietzsche a toujours été malade, connu la souffrance.

Que conséquemment, il a eu tout le temps de méditer sur son  sens et non sens ... ; d’opposer la souffrance rédemptrice (Voire masochiste) du christianisme apportant la victoire post-mortem  à la souffrance promettant la souffrance ... ; d’apprendre à vivre avec en trouvant des scénarios donnant la force de son affrontement ...!

Amen ! Bonne fin d’ère religieuse !

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. M. Fillon, le 23 avril soir, n’aura-t-il pas tout intérêt à atterrir et à découvrir  Nietzsche ? !

Et des remerciements !

Sans lui, je serais demeuré sur une erreur d’interprétation !

En plus, lui aussi, comme Me Taubira en 2002, ont contribué à illustrer et prouver que « l’effet papillon » n’est pas un vain mot de la théorie de la mathématique déterministe du chaos !

Sa dernière bonne action, le bon Dieu ne la lui rendra-t-il pas au centuple ? !

« Centuple » semble être le rapport pédagogique utilisé par le Dieu chrétien pour s’adresser en tant que Père à ses enfants, telle l’Histoire du Père Noël racontée aux petits enfants !

La parabole « L’homme a été créé à l’image de Dieu » ne correspond-elle pas (V. l’avancée scientifique qui a permis de comparer en 2005 notre génome et celui du chimpanzé) à la réalité « Le génome de l’homme se différencie de celui du chimpanzé de 1 % » ? !

M. Enthoven, fidèle à lui même, n'a pu s'empêcher de commencer son laïus par le terme pédant "Apophtegme" ! ! !

sans-langue-de-bois-la-realite

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.