Humour. Vive les barbus !

*** Une info de France-Inter, ce 13/12/18, confirme le RETOUR EN FORCE DE LA BARBE ! *** !

 [[[Internet : « Quatre-vingts secondes au poil » France-Inter

1 minute   jeudi 13 décembre 2018 par Nicolas Demorand  France-Inter

Les Échos confirment ce que nous, les hommes, pressentions : la barbe fait un retour en force, qu’elle soit de trois jours ou nettement plus fournie.

barbe-et-barbus

 

 

Une chronique au poil © Getty / Hero Images

Et le grand cycle historique de la joue rasée est définitivement derrière nous, … !]]]

Elle se retrouve aussi dans la mode hipster.

[[[C'est quoi la mode hipster ? - Cosmopolitan.fr

Le style hipster s'impose dans les streetlooks depuis déjà plusieurs saisons. Comment définir ce phénomène qui emprunte les codes du vintage et respire la coolitude ? Décryptage du look ...

https://www.cosmopolitan.fr/,la-hipster-attitude-une-nouvelle-ten...]]]

Il me semble qu’il a plus de barbus ou shérifs accompagnant Jupiter que sous la présidence précédente.

Notre adorateur du Peuple a même essayé de se poiler pendant quelques jours avant d’abandonner ! Brigitte n’est-elle pas intervenue ? !

macron-barbu

 

 

 

QUI POURRAIT M’EXPLIQUER LA MOTIVATION DE REVENIR À CE TYPE DE PROFIL en 2018 ? !

 

VOICI CE QUE J’AI TROUVÉ

Sur Internet « La psychologie de l'homme à barbe attaquée »

Par Anthony Vincent  Mis à jour le 02/09/2016  Des extraits …

Une mode cyclique, du courage au crime

A travers les siècles, la barbe a toujours porté un message. Ces dernières années, elle s'est emparée des visages masculins en Occident. Des cadres qui apprécient les jours sans rasoir en vacances et prolongent l'expérience de retour en ville, des intellos aux artistes, des hipsters aux yuccies et autres lumbersexuels (ces métrosexuels qui se prennent pour des bûcherons). Pourtant, la barbe n'a pas toujours été à la mode.

Interdite pendant la Révolution, rarissime sous le Second Empire, elle ne devient synonyme de respectabilité et de sagesse qu'à partir de la IIIe République. La Première Guerre mondiale marque un tournant : d'abord façon de désigner de vaillants soldats au front, l'expression    « poilu » devient le surnom de ceux qui sont revenus à la vie civile mais avec la brutalité des tranchées, expliquent les historiens Marie Ange Auzépy et Joël Cornette, dans Histoire du poil (Éditions Belin). Dans les années 1920, seuls d'exubérants dandys et artistes exhibent une forte pilosité faciale, comme l'artiste Salvador Dali qui en fait un véritable terrain de jeu.

La Seconde Guerre mondiale aggrave la réputation du poil facial puisque la moustache se voit portée par Hitler, Hirohito, Staline ou encore Pétain. Ainsi, le visage glabre devient un symbole d'honnêteté, aux États-Unis comme en Occident. Dans les années 70, la barbe ressurgit comme marque d'une contre-culture, portée par les hippies, mais aussi les révolutionnaires cubains Ernesto Che Guevara et Fidel Castro. Après la vague minimaliste des années 1990 qui impose un visage rasé de près, on vient d'assister aujourd'hui à un fort retour du poil. Jusqu'à la nausée.

… … …

Le poil est-il devenu barbant ?

Comme le souligne Christian Bromberger, professeur d'ethnologie et auteur du livre Trichologiques : une anthropologie des cheveux et du poil (Éditions Bayard), « nous avons affaire à un phénomène de mode, mais il est plus probable que nous nous dirigions vers une société hygiéniste, aseptisée, où le poil n'aura pas sa place. Dans les bandes dessinées ou les films de science-fiction, on représente d'ailleurs souvent l'homme du futur glabre des pieds à la tête. »

Cette étude britannique menée par le tout nouveau réseau social EVA pourrait annoncer un changement de mode, qui verrait le barbu à nouveau considéré comme un homme qui se dissimule.

Toujours sur Internet : Pourquoi le musulman garde-t-il la barbe ?

Anas7 juin 2008 P- Vêtements et apparence  Questions : Quelle est la raison pour laquelle l'islam demande aux hommes de garder la barbe ? En résumé : L'islam a dit à l'homme de garder la barbe parce que celle-ci fait partie de la beauté et de la plénitude de l'apparence masculines

Suivent ensuite des détails sur plusieurs pages …

Je serai forcément contredit mais telle est mon impression subjective.

****** Ne serait-il pas intéressant que les barbus expliquassent aux lectrices/teurs leurs objectifs ? !

En attendant plus amples informations, je vais me contenter d’expliquer pour quelles raisons je cris « Vive les barbus »

Pour moi, ce sont des gens qui sont  EN MANQUE EXISTENTIEL, qui ont BESOIN de mettre en valeur leur VIRILITÉ DE MÂLE, d’autant plus que toujours plus de femmes s’insurgent devant certains comportements (Voir « Balance Ton Porc » ou « #Meetoo ».

À moins qu’ils décidassent de se féminiser au second degré ? !

THAT IS THE QUESTION !

POUR MOI, Ces gens-là devraient tenir à se montrer sûrs d’eux, aventuriers, volontaristes, fonceurs, faire partie des addicts « Toujours plus » !

*** Et donc précipiter la fin d’ère programmée ! Éviter que la Terre n’ait le temps de se réchauffer de 5 degrés et de reprendre l’aspect qu’elle avait il y a 50 millions d’années (V. le billet précédent : « Humour. La sagesse contre-intuitive du 2ième degré ! » !

Par ex., en tant que rationalistes, ils pourraient à force de jouer aux apprentis sorciers, donc par imprudence, balancer sur les marchés des produits plus que toxiques ! Ou/et arriver à bloquer tout le Système informatique ou/et déclencher des dits accidents nucléaires ou/et (Suite à un enchaînement de défaillances) tout dévaster puis anéantir dans les 10 ou 20 ans prochains ! Tel ne pourrait-il pas être le schéma du changement d’ère a minima ? !

En tant que détail dérisoire, dans mon petit cerveau, si j’avais été encore barbu (Je l’ai été 2 années pendant une coopération pendant le service militaire en tant qu’enseignant en Algérie …), je l’aurais supprimée pour me désolidariser des islamistes …

Bonne fin d’ère. Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. 1) Dans les films de science-fiction, voit-on beaucoup d’extra-terrestres (Sous-entendu) beaucoup plus évolués ou/et intelligents, barbus, sexualisés, avec des vêtements « fantaisie », c. à d. Séducteurs ? !

Est-ce leur cerveau reptilien et leur réseau émotionnel qui les gèrent ? !

Y a-t-il une énorme différence, une fois le vernis culturel estompé, entre le mâle occidental et le mâle musulman ? !

Dommage que Notre Jupiter ne se soit pas aligné sur ses shérifs et gardes du corps ! ! !

*** QUE LES BARBUS S’EXPRIMENT ! ! ! ***

Est-ce pour se féminiser au second degré ? !

Est-ce que, en 2005, quand ils ont enterré le Bilan concernant notre ou/et leur génome, c’était parce qu’ils savaient depuis longtemps qu’ils n’étaient que des chimpanzés « boostés » ? ! (Différence voisine de 1 %)

That is the second question !

Amen !

N. B. 2) Les pseudo-islamistes français, des « Rien à perdre mais ayant tout à gagner » (Raptag) en cherchant à aller au paradis en tuant, ne se définiront-ils pas « toujours plus » eux-mêmes ? !

Et ne seront-ils pas t. p. nombreux au milieu d’une crise qui ne fait que commencer ? !

Cet engrenage peut-il ne pas se perpétuer et s’amplifier dans le contexte actuel et surtout prochain ? !

Ce soir Atlantico, de droite, OK, publie comme la plupart des revues spécialisées depuis des semaines (J'ai présenté un écran dans l'un des derniers billets présentant une série d'annonces signalant que 2019 serait probablement le début d'une crise bien plus grave que celle de 2008 !

Atlantico : "L'histoire se répète toujours deux fois 2019 est-elle bien partie pour être un nouveau 1929 ? Les tensions chinoises, italiennes, britanniques ou encore française pourraient menacer la hausse sans faille du marché américain depuis désormais 10 ans. avec Jean-Paul Betbeze    |    decryptage > Economie"

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.