Humour²²² Macron-Rothschild-Chasse à courre ! ! ! Au fou ! ! !

Ce Jupiter (Qui comme Fillon, ne savait pas que le monde avait changé), est en train de s’apercevoir que même les cerfs évoluent plus que lui ! ! ! Affreux : un cerf traqué par des chiens de chasse à courre se réfugie dans une gare et paralyse le trafic ! (Vidéo) Publié par Jessy le13 Jan 2021   https://www.letribunaldunet.fr/

#* Un pauvre cerf a encore été traumatisé par une chasse à courre dans l’Oise, le 12 janvier dernier. Sur les réseaux sociaux, l’animal a ému les internautes. Pour échapper à la meute de chiens d’une chasse à courre, le cerf s’est réfugié dans une gare à Chantilly, paralysant ainsi le trafic comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

# ** Un cerf se réfugie sur une propriété privée, tensions ...

Un incident a une nouvelle fois opposé veneurs et habitants d'une commune rurale mi-mars, un cerf s'étant réfugié en ville lors d'une chasse à courre dans l'Oise mi-mars. L'un des membres de l'équipage l'a alors poursuivi jusque sur la propriété privée de Thiers-sur-Thève, commune située en bordure de la forêt d'Ermenonville.

www.francesoir.fr/societe-faits-divers/un-cerf-se-refugie-sur-une-propriete-privee...

# # #*** VIDÉO. Un cerf poursuivi par une chasse à courre se ...

Le 20 septembre 2020 à 19h29 Le premier week-end de chasse à courre à Compiègne ne s'est pas déroulé comme les chasseurs l'avaient prévu. Une de leur proie, un cerf, est parvenue à se réfugier en...

https://www.leparisien.fr/video/video-un-cerf-poursuivi-par-une-chasse-a-courre-se...

ETC. !

Et-Et le pauvre Nicolas Hulot, alors qu’il n’avait pas encore démissionné, avait été obligé de sortir une énormité (Brigitte Macron utiliserait un terme plus trivial ! V. Internet !) plus qu’énorme et-et ne trompant personne !

Internet : Pourquoi Nicolas Hulot ne supprimera pas la chasse à courre (L’OBS !)

INFO OBS. Une vingtaine d’associations demandent au ministre de la Transition écologique de mettre fin à cette pratique qu’elles jugent barbare. Celui-ci répond.

Par Arnaud Gonzague

Publié le 26 décembre 2017 à 16h49 Mis à jour le 26 décembre 2017 à 17h56

 ...   ...   ...

"Un sondage que nous avons commandé à l’IFOP montre que 84% des Français se déclarent hostiles à la chasse à courre. Si c’est le cas du ministre Hulot, pourquoi ne pas définitivement l’abolir ?" …   …   …

Alors, que compte faire Nicolas Hulot ? Interrogé par "l'Obs", celui-ci répond :

"Mon sentiment personnel ne peut pas préempter ce qui doit être un débat de société. La France, qui a été historiquement associée à la chasse à courre, n’est pas encore prête à l’abandonner." ! ! ! ! ! !

…   …   …

Le président Macron, en tout cas, ne semble pas parti pour leur mettre des bâtons dans les roues : candidat, celui-ci s'est dit favorable à la réouverture des chasses présidentielles, ces raouts cynégétiques hautement mondains, abolis par Nicolas Sarkozy en 2010. Un signal qui sonne comme l'hallali pour les associations de protection animale.

Le journaliste : Arnaud Gonzague

PLUS CLAIR, via le Figaro ! MACRON-ROTHSCHILD ! ! ! ! ! !

Le samedi 03/02/18, sur Le Figaro magazine, dans la rubrique « Vénerie La Guérilla des anti chasse, page 62, est inscrit : Créé en 12961 par Monique de Rothschild, l’équipage de la Futaie des amis du baron James de Rothschild, qui chassait à Compiègne depuis 1926 ! ! 

~~~~~~~~~ En toute subjectivité (Voire fantasme) il me semble que le CONTRAT CHASSE A COURRE - ROTHSCHILD est le moins important de ceux passés avec eux.

 MAIS PEU IMPORTE dans ce cas particulier …

 

&&&&&&&& A TRANSMETTRE A NOTRE DIEU-ZEUS-JUPITER-BONAPARTE VIVANT :

Conseillez-lui de profiter de son prochain « conseil de défense COVID » pour, en 30 secondes, interdire la chasse à courre ! (N’est-ce pas lui qui décide tout et-et souvent si mal ? !)

Bien sûr, il a raté 2 fois le concours d’entrée à Normale-sup, le 1ier essai d’entrer à l’ENA ! MAIS ! ! !

MÊME LES CERFS « ONT ÉVOLUÉ » ! Vont se réfugier en ville ! « ONT CHANGÉ DE CAP » ! ! ! ! ! !

ALORS ! Pourquoi pas lui ? !

Sinon, ne sera-t-il pas une fois de plus la risée des journaux étrangers ? ! ! !

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. Qu'il se renseigne auprès de sa Déesse Brigitte ! Qu'il lui demande ce qu'elle en pense !

Il fonctionne ainsi :

Journaliste à "L'Express", Corinne Lhaïk publie "Président cambrioleur", un livre qui dresse le portrait d'Emmanuel Macron, qu'elle suit, ainsi que son entourage proche, depuis 2011. Invitée de "Ça fait du bien", elle raconte la relation particulière unissant Emmanuel et Brigitte Macron, un couple qui contraste avec les anciens couples présidentiels. 

INTERVIEW

Pour Corinne Lhaïk, le couple Macron se distingue de tous les couples présidentiels précédents par son lien infaillible. La journaliste suit Emmanuel Macron depuis 2011, avant même qu'il ne rejoigne François Hollande dans la campagne présidentielles. Invitée de Ça fait du bien, elle raconte le couple présidentiel, qui est l'un des sujets de son livre Président cambrioleur, pour lequel elle a interrogé de nombreux proches d'Emmanuel Macron, dont Brigitte Macron, ainsi que le président lui-même.

>> Retrouvez toutes les émissions d'Anne Roumanoff en replay et en podcast ici

Corinne Lhaïk a ainsi été marquée par ces entretiens, et notamment celui où elle a interrogé Emmanuel et Brigitte Macron ensemble. "Je les ai vus interagir. Ce qui fascine, c'est la solidité du couple", explique la journaliste. "Les couples qui tiennent comme ça, après 25 ans, je pense que c'est assez rare."

"Quand ils ne sont pas ensemble, ils s'envoient des textos en permanence"

La journaliste entre dans le détail de la dynamique du couple présidentiel. Pour elle, le président a besoin de sa femme. "Il est en permanence en train de rechercher son approbation sur tous les sujets qui ne relèvent pas de la politique stricto sensu. Il ne lui demande pas évidemment son avis sur la politique européenne", précise-t-elle. "Mais sur tous les sujets qui relèvent un peu du personnel et de l'intime, il se tourne vers elle."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.