Humour du début du 21ième siècle : De nouveau CALAIS ! ENCORE LES ANGLAIS !

D’après un reportage d’Europe1 de 18h40 du 16/08/16, Calais ne contrôle plus rien ! L’autoroute est perturbée, tout est en train de se dégrader ! Et les journalistes de se gausser du RAVI DE TULLE et de sa trouille terrible qui l’inhibe pour une fois !

Et de rigoler en expliquant qu’il faudra bien qu’il ose un jour à se manifester !

*** Et que plus il attendra, plus il sera conspué, accueilli dans la violence !

Plus question de trinquer à la bonne santé des Sans-dents !

FINIE la « FARCE » de la « BOITE À OUTILS » magique DE MECANICIEN-PLOMBIER D’AVANT-GUERRE (du 29 mars 2013 sur France 2) ! ! !

EH OUI !  LUI :

-qui a déjà tout prévu puisque « ÇA VA MIEUX »,

-qui a déjà préparé son bouquin de rentrée en présidentielle :[[[Internet : La petite histoire du livre de campagne de Hollande jamais paru et ... lelab.europe1.fr/la-petite-histoire-du-livre-de-campagne-de-hollande-jamais-paru-et-a...Il y a 4 jours - La petite histoire du livre de Hollande annoncé (par erreur) pour décembre]]],

-qui comptait offrir la grâce présidentielle à Me Jacqueline Sauvage (Tout avait été négocié de manière informelle ...) en décembre en même temps que la présentation de sa candidature,

-va être obligé d’affronter la violence, l’embrasement de toute cette zone ... !

ADIEU veau, vache, cochon, x, y, z !

Et pas question de compter sur le génie victorien de son ministre pré-anglais par ses goûts vestimentaires, son calme tout britannique, son humour plus que froid, etc.

Il est venu une fois pour, comme d’habitude « constater » (Il adore !) et il a sorti de son chapeau (Je ne sais pas)  « : Euréka ou Bon dieu, mais c’est bien sûr ... ! » Il suffit de louer des JETS et d’aller promener les Migrants aux quatre coins de L’hexagone (6 pour les English pointilleux)

Son néocortex, trop dimensionné, a dû lui faire oublier que les vacancier(e)s écarté(e)s à l’insu de leur plein gré avaient la possibilité de revenir en « stop » !

Et puis maintenant, il consacre toute son énergie (Soi-disant !) à rechercher la source de la photo d’adolescente fessée atterrie sur son blog ...

DÉSOLÉ !  TOUT CE QUI PRÉCÈDE N'EST QUE FARIBOLE !   Notre ex-ministre verte, bonne élève, apprenant très vie,  OSE, elle aussi, TOUT !

*** 15/08/2016 – 06H45 Rennes (Breizh-info.com) – Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, a lancé un appel la semaine dernière afin de créer un dispositif d’hébergement chez les particuliers. Objectif ? Favoriser l’installation de 1000 migrants supplémentaires sur le territoire français, à l’heure où une large partie de l’opinion et de la classe politique s’insurge des arrivées massives d’immigrés en France.

Tout ira bientôt pour le mieux dans la meilleur pays du Monde !

 

Amen !

Ce n'est plus la peine de priere pour lui !

Pierre Payen (Dunkerque)

Publié le 12/08/2016 http://www.lavoixdunord.fr/region

Calais : plus de 9 000 migrants dans le camp, selon les associations

PAR D.SA. ET T. B.

Le dernier recensement, effectué du samedi 6 au mardi 9 août par l’Auberge des migrants et l’association Help Refugees fait état de plus de 9 000 personnes dans le camp de migrant de Calais. « Augmentation de la population du camp, pénurie, tensions… le camp de Calais est au bord de l’asphyxie », clament les bénévoles. La préfecture du Pas-de-Calais n’a pas commenté ce chiffre, indiquant qu’un nouveau recensement par les services de l’État devait avoir lieu mi-août.

9 106 migrants contre un peu plus de 7 000 un mois auparavant . Le bilan du dernier recensement de l’Auberge des migrants et de l’association Help Refugees « a même surpris les associations » qui ne s’attendaient pas à telle explosion démographique (+ 29 %) – dans le camp. Parmi ces 9 106 personnes, 1 500 sont hébergées dans le centre d’accueil provisoire (CAP) et 250 dans le centre d’accueil Jules-Ferry . Les associations comptent également 865 mineurs, dont 676 non-accompagnés.

La préfecture du Pas-de-Calais n’a pas commenté ce chiffre, ce vendredi. Le dernier recensement réalisé par les services de l’État date de la mi-juin : 4 500 migrants étaient comptabilisés à Calais (1 500 au CAP, 200 au centre d’accueil Jules-Ferry, et 2 800 dans la « jungle »). Le directeur de cabinet de la préfète du Pas-de-Calais, Étienne Desplanques, a néanmoins indiqué mercredi que le nombre de migrants recensés à Calais avait effectivement augmenté de manière significative au mois de juillet. Le prochain recensement des migrants à Calais par les services de l’État est prévu mi-août.

« Au bord de l’asphyxie »

Les associations expliquent que cette augmentation du nombre de personnes a des conséquences plus désastreuses encore dans la vie du camp : « Pénurie, tensions… le camp de Calais est au bord de l’asphyxie. (…) Il n’y a plus de place pour installer les tentes données aux nouveaux arrivants. La proximité des abris (cabanes, tentes, caravanes) rend les risques d’incendie considérables. Les files d’attente se sont allongées partout. À Jules-Ferry, pour la distribution des 3 500 repas distribués par La Vie Active (association qui gère le centre ainsi que le CAP, ndlr), il y a trois heures d’attente. A Kitchen in Calais, une des cuisines bénévoles, qui donne 1 500 repas par jour, la file d’attente est couramment d’environ 300 personnes », écrivent les associations dans un communiqué.

Dans ce contexte, les associations pointent la décision de la préfecture de fermer les commerces du camp : « Dans une situation alimentaire très tendue, la préfecture ne trouve rien de mieux à faire que de jeter de l’huile sur le feu, en fermant et en voulant détruire les restaurants, et les autres commerces du camp, qui jouent un rôle important dans l’alimentation des réfugiés et dans leur vie quotidienne »

Par ailleurs, le tribunal administratif de Lille a fait savoir ce vendredi qu’il s’opposait au démantèlement des commerces et restaurants de la « jungle » de Calais . Il avait été saisi en référé par la préfecture du Pas-de-Calais fin juillet, qui lui demandait de valider son souhait de procéder à leur destruction .

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.