Humour². Des voix du Nord, M. Macron, Brigitte !

(Et non pas, selon M. Christian Hutin, des voix de Poules et de Biloutes !)

M. Macron, votre parcours ne suit pas la « logique classique » mais biologique, elle-même incluse dans le LOGIQUE QUANTIQUE !

Concomitamment dirait un clown bien connu, voire paradoxalement, jusque maintenant, vos déclarations prouvent que votre mentalité n’a pas évolué, que vous êtes fractal, que vos études politiques, surtout philosophiques, vous ont imprégné à mort, ! Qu’elles s’opposent (À l’insu de votre plein gré) à l’appréhension d’autres logiques que la classique, la macroscopique, la politicienne !

Vous n’avez pas non plus beaucoup réfléchi sur les conséquences de la dimension 4 (La 4ième étant le temps)

(Demandez à votre matheux à la Lavallière ! Je lui reproche d’ailleurs de ne pas avoir entamé une vulgarisation concernant le rôle fondamental des dimensions ! (Pour ne citer qu’une catastrophe récente, l’effondrement du viaduc de Gênes en est la seule cause ! De même que les catastrophes nucléaires, que l’explosion de Challenger en 1986, etc. ! Sans parler, of course, de la toute prochaine fin d’ère ! (Mais comme disait un autre : « Il faut laisser le temps au temps » ! ! !)

Vous qui faites partie des « GENS CULTIVÉS » qui passent leur temps à louer les siècles passés au lieu de placer en exergue les injustices, les monstruosités, qui écartelaient la courte existence des pauvres, des faibles, vous qui avez lu « La Princesse de Clèves », vous n’avez probablement pas parcouru l’ouvrage de Mâkhi Xenakis « Les folles d’enfer de la Salpêtrière » (Acte Sud 2004) (Votre Everest conquis, Brigitte, devant l’avoir lu, vous expliquera plus … !)

DANS TOUS LES CAS, VICTOR HUGO DISAIT :

aucune-armee-ne-peut-arreter-une-idee-lorsque-le-temps-est-venu-victor-hugo

*** PEUT-ÊTRE QUE LES GILETS JAUNES ne sont qu’un début !

*** QUE VOUS INCARNEREZ LE PRÉCURSEUR, comme LOUIS XVI, D’UNE REMISE EN QUESTION GÉNÉRALE DE NOS MODES DE VIE !

Qu’une révolte s’installera partout en Europe et sur la planète ? !

Si cette prévision se réalisait, alors vous pourriez à juste titre légitimer votre parcDE MESSIE en vous reposant sur une hypothèse mathématique énoncée en l’année 2 000 !

Consulter Internet à partir de : L'Hypothèse 2080 dans « Les arbres de l'évolution » (L. Nottale, J ... blogs.mediapart.fr/.../lhypothese-2080-dans-les-arbres-de-l-evolution-l-n...

Ou/et ; Les arbres de l'évolution - Des commentaires - Le Monde descommentaires.blog.lemonde.fr/.../les-arbres-de-levolutio...  

 Ils se sont contentés d’émettre une hypothèse : si nous suivions les schémas évolutifs des dinosaures, des rongeurs, des chevaux, des primates, des échinodermes, des tremblements de terre, des krachs boursiers, etc., nous devrions rencontrer probablement avant 2080 la transformation la plus importante que toutes celles que l'homme moderne a connues depuis son apparition (c. à d. l'homo sapiens) ; ... les changements qui en découleraient pourraient affecter globalement l'arbre évolutif … (Le scénario pouvait se dérouler nettement avant 2080 !)

L. Nottale est un spécialiste des fractales et directeur de recherches au CNRS, J. Chaline est directeur de recherches en Biogéosciences de l’Université de bourgogne, P. Grou enseigne les sciences économiques à l’Université de Versailles-Saint-Quentin

 

EN ATTENDANT

 

Gilets jaunes : entre 1 500 et 2 000 personnes, hier, sur le pavé lillois 

Par Emmanuel Crapet et Benjamin Duthoitlille@lavoixdunord.fr 16/12/18

 

Parmi les revendications des Gilets jaunes, ce fameux RIC, référendum d’initiative citoyenne. PHOTO PIB

La mobilisation ne s’est pas estompée pour l’acte 5 des Gilets jaunes.   Une manifestation dans le calme, comme toujours à Lille depuis le début du mouvement. 

LILLE.

La mobilisation des Gilets jaunes ne s’essouffle pas à Lille. Pour l’acte V, hier, la manifestation a réuni entre 1 500 et 2 000 personnes, selon nos estimations. C’est moins que la semaine dernière (2 500). Mais cela reste à un niveau assez élevé, malgré un contexte plus compliqué, marqué par les annonces d’Emmanuel Macron sur le pouvoir d’achat et l’attentat de Strasbourg.

Quand les gens réfléchissent à leurs conditions de vie, c’est la révolution citoyenne qui est en marche. MICHEL

Comme les marées montent et descendent, les Gilets jaunes arrivent et quittent la place de la République chaque samedi après-midi depuis le 17 novembre.

*** Il n’est pas encore 14 h, ce samedi. Marine, 23 ans, a bossé toute la nuit. Elle est infirmière. « J’ai une situation convenable. Mais, à l’hôpital, je vois de plus en plus de gens dans la précarité. »

Les manifestants scandent les premiers « Macron démission ». *** « On nous demande de faire des actes. Je ne fais pas ce métier pour faire des actes. On soigne des êtres humains. »

Devant Marine, un Gilet jaune réclame le fameux RIC, le référendum d’initiative citoyenne.

« Le mouvement doit continuer jusqu’à ce qu’on l’obtienne », exhorte Marine.

Le froid comme ce samedi, les fêtes de fin d’année, la lassitude, la fatigue… « Qu’importe. On restera mobilisés ! »

Arrive une « Marianne ». Sous son costume, Michel. Voix rauque. Les traits burinés. « Je suis cégétiste et Insoumis. » L’homme mène de front plusieurs combats. « Je lutte contre le Rassemblement national *** et je m’occupe des prostituées de Lille. » I

Il n’a pas regardé dans les entrailles de poulet mais il a une vision très claire de ce qui va se passer après : « Le mouvement ne s’arrêtera jamais.

Quand les gens réfléchissent à leurs conditions de vie, c’est la révolution citoyenne qui est en marche. »

Les Gilets jaunes défilent. Molinel. Faidherbe. Grand-Place. Avec leurs slogans. « Toujours taxés. Y’en a assez ! ». « Néolibéralisme = barbarie ». « L’amour et la culture se multiplient quand on les partage. Les richesses éthiques aussi ».

Dans la foule, Guy, 58 ans, salarié dans une maison de retraite. Ce n’est pas pour lui qu’il se bat. « Je suis là pour dénoncer la misère et pour assurer un avenir meilleur à mes petits-enfants. »

Un acte VI annoncé

Samedi prochain

Comme toujours à Lille, le défilé s’est déroulé dans le calme, hormis un moment de tension Grand-Place, quand un manifestant a été contrôlé par la police, semble-t-il après avoir tagué « RIC » (référendum d’initiative citoyenne) sur une palissade.

Le mouvement va se poursuivre : un acte VI est déjà annoncé pour samedi prochain.

QU’EN PENSE VOTRE BRIGITTE ? !

*** MOI j’ai honte, me sens coupable d’accepter de vivre dans ce contexte !

Il est vrai que nous ne sommes que des homo sapiens et non pas des femmes ou hommes vrai(e)s qui n’acceptent de vivre que dans la DIGNITÉ ou dans la lutte pour l’établir partout sur la planète !

L’indignité n’existe-t-elle pas dans les prisons ? !

Qu’a entrepris la Diva d’Avignon et ministre de la Justice Taubira ? ! Et vous-même, entant que conseiller du président de Tulle ? !

CE N’EST PAS LE PROBLÈME D’UN PRÉSIDENT QUI PRATIQUE CONSTAMMENT LA « REALPOLITIK » (C’est précisément sa fonction) ! ! !

(En passant, rappelez-vous du chalutier breton « Le Bugaled Breizh » qui coula en 5 minutes par ciel bleu et mer calme, sans raison ! ! ! À moins qu’il ne fùt attiré au fond par un sous-marin en mission ? ? CHUT ! ! !)

… … …

Je suis un bobo de 74 ans en retraite, ancien prof de math puis de documentation. J’ai réglé en partie ce malaise en ne payant plus d’impôt sur le revenu en donnant suffisamment à des œuvres caritatives depuis une dizaine d’années …

Je sui en pleine forme : sport, yoga, etc.) MAIS IL N’EMPÊCHE QU’IL ME TARDE DE DÉCOUVRIR LE CYCLE SUIVANT !

*** Si demain, vous l’autorisiez, je donnerais mon corps pour greffes et autres manipulations !

Il ne me plait pas du tout de devoir voir, entendre, des tas de gens !

Je suis un « pauvre d’esprit » :  OK. !

*** Mais je prétends ne pas vraiment me reconnaître dans la description de Jésus :

St-Matt Ch. 13.13 : C'est pour cela que je leur parle en paraboles : parce qu'ils voient sans voir et entendent sans entendre ni comprendre.

Je vous vois ! Je vous entends ! Et je vous comprends TROP !

Votre realpolitik est construite sur la MÉRITOCRATIE !

Vous déplorez devoir trouver des « riens » (« Des gens qui ne sont rien » ! Même pas des Sans-dents !)

https://www.liberation.fr/ « On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens ne s’en sortent pas » : voilà parfaitement résumé l’axiome qui devait fonder le discours du lendemain. L’argent de la politique sociale ne serait pas bien employé puisqu’il ne permet de sortir ni du chômage ni de la pauvreté.

A LIRE AUSSI Macron ou le cynisme de la mystification libérale

*** Pourtant, si tous les gens étaient aussi intelligents que vous, vous ne seriez plus qu’un lambda ! ********** Ne profitez-vous pas des taillables et malléables à Merci !

*** N’avez-vous jamais étudié à l’ENA la loi de Pareto et ses extrapolations ? ! Les résultats du PNUD au 20ième siècle ? !

[[[Internet : Origine de la loi de Pareto

C’est l’économiste italien Vilfredo Pareto qui mit ce principe en évidence au début du 20ème siècle en analysant les données fiscales de différents pays (Italie et autres pays d’Europe) en vue de connaître la répartition des richesses. Il constatera que 80 % des richesses étaient détenues par 20 % de la population.  Cette loi, issue du domaine économique, eut le succès que l’on sait et sera portée dans de très nombreux domaines. La plupart du temps, elle sert à illustrer un principe de répartition inégal des actions et des résultats.]]]

Amen !

Bonne fin d’ère !

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. Dans une vie précédente, quand vous étiez Jupiter, vous avez condamné Sisyphe à la vie perpétuelle ou éternelle (Pour trahison) !

N’avez-vous pas trahi à votre tour les Français(e)s ? !

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.