Humour². Ce, qu’entre autres, Jupiter devrait annoncer !

Mes bien cher.es Sœurs et Frères (#Metoo est passé par là !), je vous demande d’éviter de circuler la nuit sur les petites routes secondaires, là où le passage de voitures n’est pas continu. *** Un exemple frappant vient de se concrétiser, pourtant à la périphérie de la grande ville des Hauts-de-France : LILLE !

 A Villeneuve-d’Ascq, pas très loin de l’un des centres de l’Université, des gens en gilets probablement jaunes quoique cachés pour ne pas se faire incarcérés par une patrouille de police ayant l’ordre d’arrêter tout ce qui est jaune par précaution, ont organisé allègrement un CAR-JACKING !

Mes bien cher.es Sœurs et Frères, vous pensez bien que si ce car-jacking a pu se produire presque dans une ville, demain et après-demain, des tas de « rien », de gilets noirs ou d’autres couleurs, n’hésiteront pas à vous piquer votre voiture, polluante ou pas !

Mes bien cher.es Sœurs et Frères, je vous en prie, ne sortez plus le soir !

Dans vos journaux, vous avez pu constater que la nuit, les agressions se multiplient !

NE SORTEZ PLUS ! ET MÉFIEZ-VOUS DE TOUT CE QUI TIRE !

UN ŒIL, UN MAIN, ETC, C’EST DU MATÉRIEL A CONSERVER !

Ça ne se trouve pas sous les pieds d’un cheval ou mule ou benalla !

Notre ministre de l’Intérieur, M. CASTANER, fait tous les efforts possibles pour être partout à la fois (V. ses exploits) mais n’est pas le bon Dieu, ni même Jupiter !

 VOIX DU NORD DU SAMEDI 17 AOÛT 2019 !

 Une conductrice victime d’un violent car-jacking

Villeneuve-d’Ascq.

Les faits se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 3 h 15. Une dame circule dans sa Clio, lorsqu’elle arrive sur un barrage érigé sur la chaussée. Alors qu’elle est en train de dégager les poubelles deux individus jaillissent des buissons. L’un porte une cagoule, l’autre un masque. L’automobiliste fuit vers sa voiture mais elle est plaquée au sol. L’un des agresseurs s’empare des clés de la Renault. La dame tente de s’accrocher à la jambe d’un des individus, qui lui porte un coup de pied au ventre pour se dégager. Les deux agresseurs montent à bord. La victime revient, tente d’ouvrir la porte passager. L’un des malfrats exhibe alors un Taser. Les deux agresseurs finissent par prendre la fuite à bord de la Clio.

Amen

Pierre Payen (Dunkerque)

Bientôt, ne fermera-t-on pas des routes la nuit au nom de la sécurité ?

Ne sommes-nous pas en train de revenir du temps au Moyen-âge et du brigandage ? !

Attention ! Tout ce qui n'est pas « jaune », qui vous semble du « rien » pourrait être en réalité du « jaune-caché » ! AU SECOURS !  

les-illusions-et-manipulations-des-fermetures-pour-sauver

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UNE PHOTO non pas EXTRA-TERRESTRE mais EXTRA-FRANÇAISE !

la-ministre-du-travil-en-suede

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.